Les meilleurs compléments alimentaires pour les articulations

Notre corps compte plus de deux cents os reliés à au moins un autre os. Ces connexions sont rendues possibles par les articulations. Elles permettent à nos membres de se déplacer, de se mouvoir… Ce sont elles qui nous garantissent des mouvements fluides et lisses. Pour certaines, elles sont aussi à l’origine de la stabilité de notre corps. Les articulations se composent en partie de cartilage : c’est lui qui souffre de l’usure ou des maladies.

Avec le temps ou pour diverses raisons, il se dégrade, perd de l’épaisseur et provoque des douleurs gênantes que l’on importe aux frottements des os les uns contre les autres. Les principaux symptômes ressentis sont les douleurs et les raideurs au niveau des articulations.

Il est vrai que notre alimentation et les compléments alimentaires que nous choisissons de consommer peuvent nous aider à prévenir et à soulager les problèmes articulaires, dont l’arthrose et l’arthrite font partie.

Données chiffrées

1 : 93 % des Français déclarent avoir déjà souffert de douleurs articulaires.

2 : Plus de 12 millions de Français souffrent de rhumatismes dont 600 000 de rhumatismes inflammatoires chroniques.

3 : Les douleurs articulaires impactent la vie quotidienne de 74 % des personnes concernées.

4 : Le taux de mortalité des problèmes articulaires augmente de 50 % lorsque les déplacements sont affectés par les douleurs.

Source : (sondage IFOP « Les Français et les rhumatismes » mené pour l’Inserm et « Ensemble contre les Rhumatismes »).

La vitamine D

La vitamine D est une vitamine que nous synthétisons naturellement à partir des rayons du Soleil. Or, sous les latitudes de la France, il n’est pas possible d’en produire assez, notamment en hiver. Beaucoup de personnes manquent de vitamine D sans le savoir et la supplémentation peut être une carte à jouer. Elle peut aussi aider à protéger les articulations, notamment contre l’arthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune très courante. l faut néanmoins respecter les dosages usuels requis et ne pas dépasser les doses maximales autorisées dans le cadre de la supplémentation pour une consommation sécuritaire (1).

Les oméga 3

Les acides gras oméga 3 (ou acides gras polyinsaturés) sont essentiels au fonctionnement de l’organisme. Comme d’autres nutriments, ils présentent aussi un intérêt anti-inflammatoire très utile face aux douleurs articulaires. On peut utiliser les oméga 3 pour soulager les articulations sensibles et sujettes aux inflammations chroniques. L’huile de poisson a démontré ses capacités anti-inflammatoires et sa capacité à soulager les symptômes de l’arthrite rhumatoïde (2). Ces acides gras polyinsaturés contribuent en effet à réduire les raideurs articulaires ressenties par les personnes atteintes.

L’harpagophytum

L’harpagophytum est une plante africaine, avec une composition très intéressante. Elle contient des antioxydants naturels (flavonoïdes), des phénols et de nombreuses vitamines, entre autres nutriments. Cette plante est souvent utilisée dans le cadre du traitement de l’arthrose, afin de réduire les douleurs ressenties par les personnes qui en sont atteintes (3). Celle que l’on appelle aussi « la griffe du diable » s’avère très efficace en traitement contre les douleurs de cette maladie. Elle rivalise avec un médicament anti-arthritique courant, vendu en Europe (4). Ainsi, l’harpagophytum agit sur les inflammations et contribue à les réduire. Ses vertus anti-inflammatoires sont aussi puissantes que celles des AINS (médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens). La plante sud-africaine possède un effet analgésique considérable. Ces vertus antidouleurs lui ont valu une utilisation très répandue dans le cadre de traitements contre les douleurs lombaires et la dyspepsie.

La glucosamine, un des meilleurs compléments alimentaires pour les articulations

La glucosamine est une substance produite par le corps avec la glutamine, un acide aminé, et le glucose. Cette substance est indispensable au maintien des articulations et du cartilage qui les composent. Elle peut faire l’objet d’une supplémentation pour les personnes atteintes de douleurs ou de problèmes aux articulations. Elle est souvent utilisée pour soulager les symptômes de l’arthrose légère à modérée (5). Dans ce cadre, il est nécessaire de faire appel aux conseils d’un professionnel de santé. Un suivi médical est indispensable pour traiter l’arthrose.

Les essais cliniques réalisés jusqu’ici montrent que le sulfate de glucosamine permet de ralentir l’évolution de l’arthrose (6). La glucosamine se montre aussi efficace que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces derniers ont tendance à accélérer la progression de la maladie. Les chercheurs ont pu constater que la glucosamine freine la progression de l’arthrose et peut aussi repousser le remplacement de l’articulation du genou pour les personnes atteintes d’arthrose (7).

Par ailleurs, la glucosamine se montre efficace dans le soulagement des douleurs causées par l’arthrite rhumatoïde (8). Enfin, cette substance est utilisée dans le traitement des blessures situées au genou chez les sportifs (9). La glucosamine soulage les douleurs ressenties et améliore la mobilité des patients touchés par des blessures au cartilage (10).

La curcumine (curcuma)

La curcumine est le principe actif majeur du curcuma, une épice que l’on trouve dans le curry ou tel quel. Ainsi, la curcumine est un antioxydant naturel qui agit contre les inflammations et qui contribue à la protection des articulations (11). Cette substance active possède des propriétés régénératrices sur les articulations, notamment dans le cadre d’une blessure ou d’un accident. Cette propriété du curcuma est liée à la présence de curcumine dans la composition du curcuma (12).

Il est tout à fait possible de prendre du curcuma en complément alimentaire pour profiter de leur concentration en curcuminoïdes. Ces antioxydants particulièrement puissants ont de nombreux bienfaits pour la santé, et notamment pour les articulations. En raison de leurs effets sur les radicaux libres, les curcuminoïdes permettent d’améliorer la souplesse des articulations. Et avec elle, leur mobilité. Il contribue au bien-être des articulations et à leur préservation.

La chondroïtine, parmi les meilleurs compléments alimentaires pour les articulations

La chondroïtine est l’une des substances qui composent le cartilage : notre organisme le synthétise donc naturellement. Or, elle peut aussi être utilisée en complément alimentaire. Cette substance naturelle contribue à la production et au maintien du tissu cartilagineux, qui compose les articulations. Ce tissu a pour mission d’assurer la rétention d’eau dans le cartilage. Par conséquent, il assure aussi le maintien de la solidité, de la souplesse et de l’élasticité des articulations.

Plusieurs méta-analyses évoquent les effets de la chondroïtine sur le soulagement des symptômes de l’arthrose légère à modérée (13) (14). Elle s’utilise comme traitement pour réduire les douleurs ressenties, mais aussi dans le but de ralentir l’évolution de la maladie, comme le montre une étude publiée en 2010, et pourtant sur la progression de l’arthrose du genou (15). À ce chapitre, elle présente un avantage considérable sur les AINS. Ces derniers ont le plus souvent tendance à accélérer l’évolution de l’arthrose.

La chondroïtine est souvent associée à la glucosamine dans ce cadre et offre alors d’excellents résultats. Une association entre le chlorhydrate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine soulage les symptômes de l’arthrose de genou (16).

Le collagène marin

Beaucoup de spéculations et hypothèses tentent d’expliquer les mécanismes d’action du collagène sur nos articulations. Ce complément alimentaire semble favoriser la production de collagène par l’organisme, comme le montrent plusieurs études à ce sujet (17). On le sait, le collagène aide à soulager les douleurs et les raideurs articulaires, notamment dans le cadre de l’arthrose (18). Une étude sérieuse publiée en 2009 démontre que la supplémentation à base de collagène permet de réduire la douleur articulaire en cas d’arthrose (19).

D’autres essais ont été menés au sujet des effets du collagène sur la douleur articulaire. Le collagène se montre d’une grande efficacité dans le soulagement des douleurs articulaires (non liées à l’arthrose). Il semble efficace sur les membres inférieurs et supérieurs de l’épine lombaire.

L’ortie

L’ortie est une plante au profil très intéressant pour traiter les problèmes articulaires (20). Ses propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs constituent l’essentiel de ses pouvoirs. La consommation d’ortie permet de soulager les douleurs provoquées par l’arthrite rhumatoïde et les rhumatismes. La plante est également capable de traiter les raideurs articulaires. Ses vertus ont été reconnues par l’Organisation mondiale de la santé, l’ESCOP et la Commission E.

Le cuivre

Le cuivre est un nutriment essentiel, qui intervient presque partout dans notre organisme. Cet oligo-élément est nécessaire à la sécrétion de certains enzymes et à plusieurs réactions chimiques. Et parmi ses différentes missions, figure la communication entre les neurones du système cérébral. Le cuivre est nécessaire à la formation de collagène. Cette protéine se retrouve dans la peau, les os et les tissus conjonctifs, dont font partie les articulations. Ainsi, en permettant la production de collagène dans l’organisme, on préserve la santé et la souplesse de la peau, ainsi que le fonctionnement des articulations.

La glycine

La glycine est un acide aminé non essentiel, ce qui signifie que notre corps parvient à le synthétiser à partir d’autres nutriments. Présent dans certaines sources végétales et animales, cet élément est connu pour favoriser le renforcement et la récupération musculaires. La glycine est aussi efficace sur les articulations et la régénération des tissus conjonctifs et cutanés (21). Il faut savoir que la glycine est l’acide aminé le plus présent dans les articulations, les tendons ainsi que le collagène des muscles. Sa présence est nécessaire à la régénération de ces tissus, qui sont mis à rude épreuve par une activité physique soutenue ou inhabituelle, plus que quotidienne.

Les bienfaits de la glycine sur les articulations se ressentent aussi lors d’un manque d’échauffement ou d’une récupération insuffisante. Enfin, cet acide aminé démontre de réels intérêts avec l’avancement de l’âge, alors que la synthèse du collagène perd en efficacité.

D’une façon générale, la glycine compose un tiers du collagène, la protéine présente dans nos tissus conjonctifs et nos articulations. En activant la synthèse du collagène, cette substance permet de renforcer le système ostéo-articulaire (22). Elle fait preuve d’une réelle efficacité sur les maladies inflammatoires dégénératives comme l’arthrose, par exemple.

Le cartilage de requin

Le cartilage de requin est un complément alimentaire souvent proposé aux personnes qui souhaitent renforcer ou protéger leurs articulations. Ce produit de la mer issu des ailerons ou ailes de requins communs (roussettes, saumonettes) possède des intérêts nutritionnels très importants. Composé d’eau, de fibres de collagène et de chondrocytes, il soutient l’élasticité des tissus cartilagineux de notre organisme ainsi que notre système immunologique.

Cette sorte d’os mou qui compose certaines parties du corps des requins possède des propriétés anti-inflammatoires. Nous les savons capables de soulager les douleurs articulaires, à l’image de celles provoquées par l’arthrite rhumatoïde ou l’arthrose (23).

Le silicium organique

Le silicium est un oligo-élément que l’on peut trouver dans notre organisme ainsi que dans une grande diversité d’aliments d’origine végétale. Il n’appartient pas aux nutriments essentiels, mais il demeure important pour le maintien d’une bonne santé osseuse et pour le système immunitaire. Il permet notamment de lutter contre la déminéralisation osseuse et il fixe le calcium sur les os.

Ici, nous souhaitons vous parler du silicium organique, qui est une forme très bien assimilée par l’organisme. Il s’agit de la forme la plus présente dans nos tissus, ce qui implique qu’elle minimise les risques de cristallisation au niveau des reins. Le silicium organique s’utilise pour soulager les affections articulaires, osseuses et cutanées. Il est particulièrement recommandé chez les personnes touchées par une pathologie articulaire ou osseuse (24).

Avant de compléter votre alimentation avec du silicium organique, il est conseillé de demander conseil à votre médecin. En effet, il existe des contre-indications à l’utilisation de silicium.

MSM ou méthyl-sulfonyl-méthane

Le MSM est un composé présent en petites quantités dans certains aliments comme les fruits, les graines, les légumes, la viande ou encore, les algues. Ce terme désigne le méthylsulfonylméthane. Il est issu de l’oxydation d’un sous-produit de la pulpe de bois. S’il provient d’une matière première naturelle, il résulte tout de même d’un processus chimique réalisé en laboratoire. Il s’agit d’un remède naturel pour soulager l’arthrose. Et ce, en raison de sa teneur en soufre. Il contribue à redonner de l’élasticité au cartilage des articulations.

Le MSM contient du soufre organique, idéal pour soulager les personnes atteintes de douleurs articulaires liées à l’arthrose, qui s’accompagne généralement d’une dégénérescence du cartilage et de la membrane synoviale de l’articulation. Avec cette maladie, le cartilage devient moins épais, il se fissure, et il finit par disparaître. Il occasionne alors des douleurs articulaires importantes.

Le MSM contribue à réduire l’inflammation liée aux raideurs articulaires et aux gonflements. Il redonne souplesse et flexibilité aux articulations. Selon les essais, sa consommation quotidienne permet de réduire de près de 80 % les douleurs arthrosiques.

Les produits recommandés pour lutter contre vos problèmes d'articulations ...

[products category="articulations"]