Ginkgo biloba : propriétés, bienfaits et utilisations

Le règne végétal se compose de milliers d’espèces différentes parmi lesquelles certaines nous intéressent tout particulièrement. Et ce en raison de leurs exceptionnelles propriétés sur le corps humain. Connaissez-vous cette plante que l’on appelle le ginkgo biloba ? Très ancienne et puissante, elle possède de nombreuses vertus sur la santé. Voici en détail les bienfaits du ginkgo biloba.

 

Le ginkgo biloba, qu'est ce que c'est ?

Originaire d’Asie, et plus particulièrement de la Chine du Sud-Est, le ginkgo biloba est utilisé depuis plus de quatre mille ans dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise. Il s'agit d'un arbre, qui peut d’ailleurs vivre jusqu’à deux mille ans ! Il fait preuve d’une très grande résistance. Et il peut porter plusieurs noms à travers le monde, comme « abricotier d’argent », « arbre aux quarante écus », ou tout simplement « ginkgo ». Le ginkgo biloba est une espèce appartenant à la division des ginkgophyta, ainsi que l’unique représentant de la famille des Ginkgoaceae.

Le ginkgo biloba est essentiellement cultivé en Chine, au Japon et en Corée, d’où il est exporté dans le monde entier. Or, il a également été importé en Europe et aux États-Unis au cours du XVIIIe siècle. Il y est donc aussi cultivé depuis environ trois cents ans. Le ginkgo biloba appartient à l’espèce d’arbre la plus ancienne au monde. On le considère comme l’arbre de la longévité et de la croissance au Japon. Sa feuille est d’ailleurs l’emblème de la ville de Tokyo, capitale du Japon. Caractérisé par une grande robustesse et une résistance exceptionnelle, l’arbre a survécu aux périodes de grandes glaciations qu'à connu notre planète au cours de son histoire.

D’ailleurs, après le largage de la bombe atomique sur la ville d'Hiroshima au cours du siècle dernier, les premières verdures à revoir le jour étaient issues d’un ginkgo biloba ! L’arbre résiste donc aux conditions les plus extrêmes, ainsi qu’aux maladies, aux champignons, aux insectes et à la pollution. Ainsi qu'aux activités humaines.

Composition du ginkgo biloba

Le ginkgo biloba se compose essentiellement d’antioxydants naturels, qui sont des flavonoïdes. On y trouve également des terpènes, des ginkgolides, des lactones sesquiterpènes ainsi que des bilobalides. En règle générale, les recherches et études cliniques s’effectuent avec des extraits composés de terpènes de lactones et de glycosides de flavones. L’ensemble de ces composés confèrent au ginkgo biloba des vertus importantes sur différents maux et fonctions du corps humain.

arbre ginkgo biloba natura force

Les associations du ginkgo biloba

Le ginkgo biloba s’associe particulièrement bien avec la rhodiola rosea. En particulier pour ses effets sur la concentration, la mémoire, la gestion du stress et la maladie d’Alzheimer. De la même manière, il peut aussi s’associer au ginseng, notamment dans le traitement des troubles de la libido et de la fatigue, en plus de ses vertus stimulantes sur la mémoire. On peut tout à fait associer les effets du curcuma et de l’ashwagandha à ceux du ginkgo biloba. Enfin, il entre dans une synergie rare avec le tribulus et le maca du Pérou.

Bienfaits et propriétés du ginkgo biloba

Depuis plusieurs milliers d’années, le ginkgo biloba est utilisé pour traiter de nombreux maux. Parmi eux figurent l’anxiété, les troubles de la vue, la démence et le syndrome prémenstruel.

Traiter l’anxiété et ses symptômes

Le ginkgo biloba a fait l’objet de nombreuses études au cours des décennies passées. La plante, et notamment son extrait, a permis de réduire les symptômes de l’anxiété chez l’adulte atteint de trouble de l’anxiété généralisée au bout de quatre semaines (1). On peut donc utiliser l’arbre aux quarante écus pour traiter l’anxiété et ses différents symptômes. De plus, l’Organisation mondiale de la santé et la Commission E. reconnaissent l’usage du ginkgo biloba en tant que traitement adjuvant aux symptômes des troubles de la dépression.

Les bienfaits du ginkgo biloba sur la démence sénile

C’est là l’une des principales utilisations médicinales du ginkgo biloba. Au cours des années 2000, lil a été utilisé dans plusieurs études. Il s’avère que la plante permet d’atténuer les symptômes et de ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer (2) (3). L’extrait de cette plante hors du commun figure d’ailleurs au sein de la classification Anatomical Therapeutical Chemical (ou ATC) de l’Organisation mondiale de la santé, parmi les médicaments permettant de traiter la démence.

Par ailleurs, d’autres études sont venues préciser les effets de la plante sur les différentes formes de démence (4). Il s’avère que la plante dispose de propriétés particulières sur les fonctions cognitives, et contre toutes les formes de démences confondues. De plus, cette efficacité serait d’autant plus présente chez les personnes qui souffrent de symptômes neuropsychiatriques en plus de démence. Enfin, la plante peut aussi améliorer le quotidien des personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer (5).

ginkgo biloba contre la démence sénile

Le ginkgo biloba contre la claudication intermittente

Le traitement de la claudication intermittente comprend plusieurs approches complémentaires, dont font partie les extraits normalisés de ginkgo biloba. Il s’agit de l’unique traitement alternatif documenté. Dans ce cadre, les extraits de la plante permettent aux personnes souffrantes de cette affection de marcher plus longtemps avant que les douleurs aux jambes ne se manifestent (6). Cependant, les améliorations deviennent visibles après vingt-quatre mois de traitement, et les effets sont assez modestes. Mais les traitements classiques ne sont guère plus efficaces et peuvent aussi comprendre des effets secondaires. Ainsi, l’extrait de ginkgo biloba figure parmi les traitements adjuvants aux troubles liés à la résistance artérielle périphérique préconisés par l’Organisation mondiale de la santé et la Commission E.

Prévention des maladies cardiovasculaires et amélioration de la circulation sanguine

En raison de ces composés naturellement antioxydants, le ginkgo biloba protège nos cellules du vieillissement accéléré. Il s’agit de l’un des effets néfastes de l’excès de radicaux libres dans l’organisme. Il permet donc d’éliminer plus facilement ces derniers et de préserver nos cellules. Sa capacité à favoriser la vasodilatation, un processus par lequel les vaisseaux sanguins se dilatent, permettant ainsi une circulation plus fluide du sang. Cette propriété est particulièrement bénéfique pour les personnes qui souffrent de problèmes circulatoires, comme les jambes lourdes ou les varices. De plus, les composés actifs du Ginkgo biloba agissent comme des anticoagulants légers, aidant à prévenir la formation de caillots sanguins. En réduisant la viscosité du sang et en inhibant l'agrégation plaquettaire, cette plante aide à maintenir une pression artérielle saine, une propriété extrêmement bénéfique pour prévenir et traiter des maladies cardiovasculaires (7).

Intégrer le Ginkgo biloba dans son régime alimentaire ou sous forme de complément peut apporter des bienfaits significatifs pour les personnes qui cherchent à optimiser leur circulation sanguine de manière naturelle.

Les bienfaits du ginkgo biloba sur les fonctions cognitives

Démence, dépression, mémoire et cognition. Plusieurs études démontrent l’efficacité de la plante dans l’amélioration de la mémoire et des fonctions cognitives chez les personnes âgées (8). Une autre étude est venue confirmer les mêmes effets chez les personnes âgées de 45 à 46 ans (Treatment of equilibrium disorders with Ginkgo biloba extract. A multicenter, double-blind drug vs. placebo study. Haguenauer JP et al.Presse Med, 1986). De plus, la prise de ginkgo biloba semble réduire les étourdissements et les vertiges chez les personnes qui souffrent de troubles vestibulaires. Enfin, cette même plante a fait l’objet d’études cliniques portant sur la schizophrénie. Associée à un antipsychotique, la plante a permis de réduire les effets négatifs de la maladie. Elle pourrait aussi diminuer les effets secondaires de l’halopéridol. La consommation de cette plante peut réduire la gravité de la dyskinésie tardive chez les patients schizophrènes qui suivent un traitement aux antipsychotiques. Le ginkgo biloba fait ainsi parti des plantes les plus utilisées afin de combattre la dépression sans médicament.

Autres bienfaits et propriétés du ginkgo biloba

Le ginkgo biloba possède une efficacité encore incertaine contre différents autres maux et affections. C’est notamment le cas du mal des montagnes. Un essai préliminaire montre des résultats très prometteurs de celui ci sur ce type de malaise (9). D’autre part, la plante pourrait aussi se montrer efficace dans le cadre du traitement du vitiligo (10). Elle pourrait freiner la progression de la maladie et réduire la dépigmentation de la peau pour certains patients. Enfin, l’extrait de ginkgo biloba a été reconnu par l’Organisation mondiale de la santé dans le traitement des troubles de la résistance artérielle périphérique. La maladie de Raynaud en fait partie. L’extrait de la plante pourrait donc réduire ses symptômes (11).

Le ginkgo biloba est une plante mystérieuse qui n’a pas encore dévoilé l’ensemble de ses secrets. Quelques usages traditionnels semblent d’ailleurs avoir été oubliés. En Chine par exemple, il était utilisé pour traiter les bronchites et l’asthme, mais aucune étude clinique n’a été réalisée pour confirmer cette vertu de la plante.

thé de ginkgo biloba natura force

Consommation de ginkgo biloba : ce qu’il faut savoir

Utilisé en tant que plante médicinale, le ginkgo biloba peut s’avérer très puissant. Il existe donc quelques contre-indications à connaître à son sujet, ainsi qu’une liste restreinte d’effets secondaires probables.

Contre-indications

Le ginkgo biloba contribue à fluidifier le sang. De ce fait, les femmes enceintes, les hémophiles ainsi que les personnes sur le point de subir une opération de chirurgie ne doivent pas en consommer. D’autre part, la plante pourrait contenir de la colchicine, qui est une substance toxique. Face au doute, les femmes enceintes ne doivent pas en consommer. Enfin, la consommation de cette plante peut déclencher une crise chez les personnes épileptiques : il est donc préférable de l’éviter.

Effets secondaires

Dans de très rares cas, le ginkgo biloba peut entraîner des troubles gastro-intestinaux légers. Il peut aussi être à l’origine d’allergies cutanées, d’étourdissements et de maux de tête. Enfin, il pourrait également diminuer la pression artérielle : les personnes atteintes d’hypotension doivent donc consulter un avis médical avant de débuter une cure de cette plante. En règle générale, lorsque la plante est consommée aux doses recommandées, elle n’entraîne ni effet secondaire ni effet indésirable.

Choisir un véritable extrait de ginkgo biloba

Dans l’idéal, il faut privilégier les produits à base de ginkgo biloba issu des régions asiatiques originelles de l’arbre. Il s’agit donc de la Chine, du Japon et de la Corée. Les arbres doivent provenir d’une culture responsable, durable et dénuée de produits chimiques (agriculture biologique). Vous pourrez aussi trouver du ginkgo biloba originaire d’Europe, où il se cultive depuis plusieurs siècles. Dans ce cas, privilégiez également une plante cultivée dans des conditions naturelles. Un extrait de qualité sera hautement titré en glycosides de flavonol et en composés antioxydants (glucoflavonoïdes). Consultez la liste des composants de votre produit avant de l’acheter. Pour aller plus loin, assurez vous que le produit pour lequel vous optez ne contienne pas d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), une substance fréquemment utilisée pour la réalisation d'extrait de de ginkgo biloba, qui peut s'avérer potentiellement cancérigène. Enfin, faites attention aux excipients pouvant être rajoutés !

feuille de ginkgo biloba

Posologie et indications

Il faut savoir que les extraits de feuilles de ginkgo biloba qu’il est possible de trouver dans le commerce ne sont pas toujours de qualité équivalente. Les produits les plus courants contiennent des extraits normalisés Li 1370 ou EGb 761. Il s’agit des extraits les plus utilisés dans les études cliniques. En règle générale, ils sont titrés à 24 (ou 25) % de glucoflavonoïdes ainsi qu’à 6 % de terpéno-lactones. Les produits du commerce indiquent toujours une posologie de référence sur leur emballage : il faut s’y référer pour adapter sa consommation. En extrait normalisé, cette posologie est généralement de 100 à 500 milligrammes d’extrait par jour, à prendre en deux ou trois fois (idéalement le matin au petit déjeuner, lors du déjeuner et juste avant le coucher).

Dans l’idéal, débutez votre cure en ne prenant que 80 à 100 milligrammes d’extrait par jour, puis augmentez ensuite progressivement la dose quotidienne au besoin. Cela vous permettra d’éviter l’apparition d’éventuels effets secondaires liés à la consommation de ginkgo biloba. D’autre part, les effets de la plante peuvent être longs à se manifester. Dans ce cas, il faut entreprendre une cure longue de deux à trois mois et faire des pauses entre chaque cure. Il arrive que l’effet optimal de la plante parvienne au bout de six mois de prise. En cas de doute ou de traitement médical, demandez conseil à votre médecin avant de débuter une cure, quelle qu’elle soit.

Ce qu’il faut retenir

Le ginkgo biloba est une plante qui fait preuve d’une extrême résistance aux aléas du climat, aux maladies ainsi qu’aux activités humaines (guerres, pollution…). Ses bienfaits sur l’organisme sont assez diversifiés, ce qui explique que la plante est utilisée depuis des milliers d’années dans la médecine traditionnelle chinoise.