Comment améliorer sa circulation sanguine ?

 

Les troubles de la circulation sanguine concernent près d’un quart de la population française. Lorsqu’elle est chronique, elle peut avoir différentes origines : surpoids, hérédité, sédentarité, hormones, mauvais retour veineux. En soi, l’insuffisance veineuse désigne un mauvais retour du sang par les veines. Celui-ci stagne alors dans les tissus et leur cause des dommages. Des symptômes visibles apparaissent en cas de mauvaise circulation sanguine : hémorroïdes, varices, œdèmes, télangiectasies, embolie, thrombose veineuse, ulcères variqueux…

Quelle qu’en soit la cause, chaque trouble circulatoire doit être pris en considération et faire l’objet d’un suivi médical adapté avec des professionnels de santé. En outre, il est possible de s’orienter vers une hygiène de vie plus saine, mais aussi vers des plantes et compléments alimentaires naturels dotés de réelles propriétés sur la santé, et sur la qualité de la circulation sanguine.

Données chiffrées

1 : 18 millions de Français (soit 25 % environ de la population française) sont concernés par des troubles du système veineux, avec une prédominance féminine (INSERM).

2 : 80 % de la population française présente au moins un facteur de risque connu comme pouvant engendrer des troubles veineux : hérédité, sédentarité (station assise ou debout prolongée), voyage, surpoids, obésité, etc. (Étude IFOP).

3 : Seule une personne sur trois atteinte d’insuffisance veineuse suit un traitement médical adapté, malgré l’enjeu de santé publique que cela représente. (Étude IFOP).

4 : L’évolution de l’insuffisance veineuse est la thrombose veineuse, qui cause près de 20 000 décès par an en France (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Certaines plantes (proposées en compléments alimentaires naturels pour la plupart) possèdent des propriétés bénéfiques sur la circulation sanguine. Si le ginkgo biloba arrive en tête de liste, il n’est pas le seul à démontrer de l’intérêt dans ce domaine !

Le ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est une plante et un complément alimentaire que l’on recommande généralement dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Il contient des antioxydants naturels qui ont la capacité d’augmenter le diamètre des vaisseaux sanguins. Ces substances actives possèdent donc des propriétés vasodilatatrices. D’autre part, cette plante possède la capacité d’inhiber l’agrégation plaquettaire dans le sang. Ces propriétés sont bénéfiques dans la prévention et la lutte des complications et pathologies cardiovasculaires, comme l’athérosclérose (1).

Les extraits de feuilles de Ginkgo biloba permettent de réduire la viscosité du sang. Ainsi, ils le rendent plus fluide, et favorisent sa circulation au sein des vaisseaux. Ils participent également à la régulation de la dilatation et de la contractilité des vaisseaux sanguins. Le ginkgo biloba en gélules est très souvent recommandé pour réduire les problèmes d’origine vasculaire comme les hémorroïdes, les varices, le syndrome de Raynaud, les étourdissements, les jambes lourdes et les maux de tête d’origine vasculaire.

L’ortie

Bien que souvent sous-estimée, l’ortie est une plante médicinale puissante qui s’avère bénéfique pour la circulation sanguine, entre autres choses. Elle possède des propriétés anticoagulantes et vasodilatatrices qui procurent des actions bénéfiques sur les troubles circulatoires tels que les jambes lourdes, par exemple. D’ailleurs, ses pics urticants sont réputés pour stimuler la circulation sanguine au contact de notre peau !

Depuis l’Antiquité, l’ortie est utilisée pour améliorer la circulation sanguine dans l’organisme. Dans les temps anciens, les Sibériens, les Amérindiens et les Romains l’utilisaient pour soigner les jambes endolories, fatiguées. Ils pratiquaient l’autoflagellation avec l’ortie comme traitement médical. Ce sont les principes actifs de la plante qui sont l’œuvre ici. Mais aujourd’hui, l’ortie s’utilise plus souvent sous forme d’infusion ou de complément alimentaire : ces méthodes sont beaucoup plus agréables.

La rhodiola rosea

La rhodiola rosea est une plante que l’on associe généralement à un antistress naturel, à prendre en cas de dépression ou de déséquilibre émotionnel. Mais c’est aussi une plante que l’on peut consommer pour maintenir une bonne circulation sanguine dans l’organisme. Cette plante adaptogène permet de réguler la circulation sanguine dans l’intégralité de l’organisme. Elle agit aussi comme cardioprotecteur, notamment en régularisant le rythme cardiaque. La rhodiole s’utilise couramment pour traiter l’hypertension artérielle et d’autres troubles circulatoires.

L’aronia

L’aronia est une plante antioxydante extraordinaire, qui nous fait profiter de ses bienfaits sur la santé lorsque nous la consommons régulièrement. Antistress, elle est aussi capable d’améliorer la circulation sanguine dans le corps. Les principes actifs qu’elle renferme agissent sur l’élasticité des parois des vaisseaux sanguins et contribuent à l’améliorer. En outre, les propriétés anti-inflammatoires et anti-agrégantes de la plante permettent de limiter la formation de caillots dans le sang. Enfin, l’aronia, notamment lorsqu’on en consomme la baie sous forme de jus, contribue à réduire le taux de graisses dans le sang (triglycérides sanguins et cholestérol). Cet effet s’observe principalement chez les personnes qui présentent un risque cardiovasculaire élevé.

L’argousier

Connue pour être une source majeure de vitamine C et d’antioxydants, la vitamine C est également une puissante alliée de la santé cardiovasculaire. La consommation d’argousier contribue à réduire les taux de cholestérol, de glucose et de triglycérides dans le sang (2). Mais ce n’est pas tout. Consommer de la baie d’argousier fraîche ou en jus contribue à limiter les risques d’hypertension artérielle, de maladies cardiovasculaires et de dyslipidémie. Et ce, en plus d’être une source de nutriments particulièrement intéressante. Pour couronner le tout, l’argousier contient des acides gras essentiels qui favorisent une bonne santé cardiovasculaire.

La vigne rouge

La vigne rouge (Vitis vinifera) est une plante qui agit comme un tonique veineux. Cultivée depuis la nuit des temps, cette plante contribue à l’amélioration de la circulation sanguine globale (3). Ses propriétés antioxydantes ne sont pas étrangères à ces bienfaits. En effet, les flavonoïdes présents dans les feuilles de vigne rouge sont bénéfiques à la santé cardiovasculaire. Ils favorisent une circulation veineuse optimale. La plante possède des effets vasculo-protecteurs semblables à ceux de la vitamine P. Cela fait depuis l’Antiquité que la vigne rouge nous aide à réguler la pression artérielle. Elle aide à conserver une bonne circulation sanguine.

Les pépins de raisin (extraits de pépins de raisin) possèdent également des vertus intéressantes dans le maintien d’un bon retour veineux. En effet, ces derniers peuvent soulager les varices et les autres symptômes de l’insuffisance rénale en raison de leur teneur en flavonoïdes oligo-proanthocyanidines (OPC). Enfin, la vigne rouge est recommandée en cas de micro-varices, d’œdèmes des membres inférieurs et dans le cas de gonflement des jambes provoqué par les voyages en avion.

Le petit houx ou fragon

Tout comme la vigne rouge, le petit houx est un tonique veineux très efficace. Il se nomme aussi fragon (Ruscus aculeatus) et il est originaire du bassin méditerranéen. C’est une plante riche en antioxydants naturels (flavonoïdes) qui agissent principalement sur l’élasticité veineuse. Ses bienfaits lui viennent donc de sa teneur en hétérosides ainsi qu’en saponosides. Ce veinotonique est très efficace. Il aide à réduire la sensation de jambes lourdes et favorise une bonne circulation sanguine générale. On l’utilise souvent pour traiter les troubles circulatoires comme les varices, les hémorroïdes, les thromboses ou la phlébite.

Le marronnier d’Inde

Le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), et plus particulièrement l’extrait de son écorce, est recommandé pour traiter les troubles circulatoires (4). Cet arbre originaire d’Asie occidentale produit des graines qui contiennent de l’aescine. Il s’agit d’un principe actif capable de renforcer la perméabilité veineuse. Il contient aussi de l’esculoside, un autre composant actif. Ce dernier stimule et protège à la fois les petits vaisseaux sanguins ainsi que les veines. Les principes actifs du marronnier d’Inde aident à réduire les inflammations et les œdèmes. La plante se consomme le plus souvent sous forme de complément alimentaire dans la lutte contre l’insuffisance veineuse et les hémorroïdes. En phytothérapie, ses effets sont jugés comme similaires à ceux des bas de contention et des traitements de référence.

Le gingembre

On ne présente plus le gingembre, cette plante aux multiples vertus pour la santé ! Pourtant, peu de personnes connaissent ses effets sur la circulation sanguine et le délaissent, à tort. Fréquemment utilisé en phytothérapie, le gingembre est excellent pour stimuler la circulation sanguine. On le trouve très facilement sous forme de complément alimentaire. Cette plante présente de très grandes propriétés antioxydantes, qui sont essentielles à la bonne circulation de notre sang (5). Elle renferme d’ailleurs une quarantaine de composés aux vertus antioxydantes, ce qui est considérable pour une seule et même plante (6). Le gingembre participe à la détoxification du sang et contribue à le fluidifier, favorisant ainsi sa circulation dans tout le corps. Ses effets sur la fluidification sanguine sont tels qu’il est déconseillé de l’associer aux traitements anticoagulants.

L’hamamélis pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

L’écorce et les feuilles de l’hamamélis contiennent de la rutine, des flavonoïdes et des tanins astringents (galliques et catéchiques) en grande quantité. Ces substances présentent des propriétés vasculo-protectrices majeures dont l’Organisation mondiale de la Santé reconnaît l’efficacité. Elle reconnaît d’ailleurs l’usage traditionnel de cette plante dans le traitement des varices. L’hamamélis, qui possède une action veinotonique due à sa teneur en vitamine P, peut protéger les parois des veines. Elle traite également les jambes lourdes, les phlébites et les hémorroïdes.

Le mélilot

Le mélilot est une plante méconnue qui possède pourtant des intérêts majeurs dans le traitement des troubles circulatoires. En effet, il contient des flavonoïdes aux puissants effets sur l’insuffisance veineuse. Mieux encore, cette plante renferme des coumarines anticoagulantes. Elle a donc la capacité de fluidifier le sang en agissant sur les globules rouges. En outre, la plante allège la pression liée au système lymphatique, très proche. Le mélilot facilite donc la circulation sanguine et participe à la résorption des œdèmes lymphatiques. Il intervient dans le traitement des hémorroïdes ainsi que dans la prévention des risques thrombo-emboliques. Enfin, on le recommande en cas de gonflement des pieds et il s’associe parfaitement aux autres plantes contenant des polyphénols.

La queue de cerise

La queue de cerise, principalement utilisée en tisanes, possède d’exceptionnelles propriétés diurétiques. Cet élément de la plante contient des flavonoïdes et des phénols. Ce sont les molécules antioxydantes les plus utiles dans l’amélioration de la circulation sanguine. Les propriétés antioxydantes de la queue de cerise sont supérieures à celles de la cerise elle-même (7) ! On l’utilise pour ses effets dépuratifs et diurétiques puissants, mais également pour ses fonctions d’élimination rénale de l’eau. En tisane, elle contribue à améliorer la circulation sanguine. La queue de cerise est particulièrement efficace contre les sensations de jambes lourdes et participe à l’élimination des toxines de notre corps. Outre les tisanes, les queues de cerise se consomment aussi sous forme de compléments alimentaires ou d’ampoules.

Le pourpier

Le pourpier commun (Portulaca oleracea L.) est très riche sur le plan nutritionnel. Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont ses bienfaits sur la circulation sanguine. Dans un premier temps, cette plante contribue à augmenter le bon cholestérol (HDL) et à réduire le mauvais (LDL), ce qui améliore la santé cardiovasculaire globale. Sa teneur en oméga 3 confère à cette plante des propriétés anti-inflammatoires intéressantes au chapitre de la circulation sanguine, puisque celles-ci la facilitent. Les propriétés du pourpier aident à limiter les dépôts qui peuvent altérer et/ou boucher progressivement les artères. Les cures de pourpier contribuent à prévenir les maladies cardiovasculaires de cette manière. En particulier si elles s’associent aux vertus antioxydantes de la plante !

En effet, les propriétés antioxydantes lui permettent également de nous protéger des méfaits des radicaux libres sur la santé, notamment au niveau vasculaire (8). Pour rappel, ceux-ci peuvent affecter notre santé cardiovasculaire et favoriser l’apparition de pathologies lourdes en augmentant notre vulnérabilité au stress, à l’oxydation et au vieillissement cellulaire. Le pourpier se distingue donc par sa nature antioxydante, mais également par une synergie unique entre ses acides gras polyinsaturés et ses vitamines antioxydantes. Sa composition nutritionnelle unique en fait l’un de nos meilleurs alliés face aux maladies et aux accidents vasculaires.

Les autres plantes pour améliorer naturellement sa circulation sanguine

Pour améliorer naturellement sa circulation sanguine, il est aussi possible d’avoir recours à l’ail. Il en est de même pour le curcuma et le poivre. On peut aussi opter pour les baies de Goji, qui sont très riches en antioxydants naturels et notamment en caroténoïdes. Du côté des boissons, on opte pour le thé vert et ses exceptionnelles vertus antioxydantes. Pensez à rester correctement hydraté(e) tout au long de la journée. En effet, le sang se compose majoritairement d’eau et circulera beaucoup plus facilement s’il n’en manque pas  !

Au-delà de l’alimentation et de la supplémentation, il reste indispensable de pratiquer une activité physique régulière pour activer la circulation sans l’ensemble de l’organisme. Les douches froides, l’acupuncture, les massages et les aliments antioxydants peuvent également vous être d’une précieuse aide.

Les produits recommandés pour lutter contre vos problèmes circulation sanguine...