Quelles solutions naturelles pour améliorer son audition ?

La phytothérapie a démontré des bienfaits dans bien des domaines, et elle peut aider à améliorer certaines fonctions corporelles, à l’image des capacités auditives ! Il existe effectivement des solutions naturelles pour améliorer son audition. Les voici.

Les solutions naturelles pour préserver ou augmenter ses capacités auditives

Si vous souffrez d’une baisse de vos capacités auditives, consultez votre médecin qui vous orientera vers un spécialiste. Une perte d’audition n’est jamais anodine et un suivi médical adapté est nécessaire. Dans certains cas, la pose d’un appareil auditif s’avère indispensable, mais il est certain qu’il vous aidera à retrouver une bonne audition. Il existe un certains nombre de centre spécialisés tels que VivaSon qui pourront vous conseiller au mieux sur le type d'appareil le plus adapté à votre problème d'audition. En complément de ce suivi médical, vous pourrez adopter ces quelques solutions naturelles pour à la fois prévenir et améliorer vos capacités auditives.

Préserver ses oreilles des bruits puissants

Depuis notre plus jeune âge, nous avons tout intérêt à préserver notre audition des bruits trop puissants, stridents et autres traumatismes auditifs qui pourraient l’affecter définitivement. L’idéal est de prendre toutes les précautions nécessaires comme éviter de régler le son d’un casque audio trop fort et de s’approcher des sources de bruit importantes. En outre, lorsqu’on sort (concerts, boîtes de nuit), il faut éviter de s’approcher trop près des enceintes et porter des bouchons d’oreilles adaptés. Prenez soin de votre audition pour la préserver tout au long de votre vie !

La bougie d’oreille contre le bouchon de cérumen

Le bouchon de cérumen dans le conduit auditif peut être à l’origine d’une perte d’audition et même d’acouphènes. Les acouphènes touchent 10 % de la population adulte en Occident. Il s’agit d’une gêne qui peut se montrer très handicapante au quotidien. Elle se manifeste par des sifflements ou des bourdonnements dans les oreilles.

N’utilisez pas de bâtonnets ouatés pour nettoyer vos oreilles : ils ont principalement pour effet de pousser le cérumen vers le fond du conduit et de favoriser l’apparition d’un bouchon. Utilisez les grattoirs de style japonais ou nettoyez uniquement l’entrée du conduit (seule la partie visible). Si le cérumen est présent, c’est qu’il joue un rôle important pour vos oreilles. Si vous avez un bouchon, vous pourrez aussi utiliser la technique de la bougie. Ce traitement naturel s’inspire des tribus amérindiennes Hopi. Son utilisation permet de réduire l’intensité des acouphènes et de faire sortir l’excès de cérumen du conduit auditif.

capacités auditives

Améliorer son audition : ostéopathie et homéopathie

Les troubles de l’audition peuvent être soulagés par l’ostéopathie et l’homéopathie. Notamment les acouphènes. Si vous souffrez d’une perte d’audition ou d’un trouble associés, consultez un ostéopathe et/ou un homéopathe. Les techniques et produits naturels qu’ils emploient peuvent vous aider à améliorer vos capacités auditives et à réduire les acouphènes dont vous souffrez.

Les compléments alimentaires et plantes pour améliorer son audition ?

Adopter une hygiène de vie saine, avec une alimentation variée et équilibrée vous permettra de combler l’ensemble des besoins nutritionnels de votre organisme. Pour fonctionner correctement, vos oreilles et les organes qui les composent ont besoin d’apports complets en vitamines diverses, en minéraux et oligo-éléments ainsi qu’en acides gras essentiels. Quels compléments alimentaires, plantes et autres solutions naturelles employer pour améliorer ses capacités auditives ?

Les vitamines A, B, C, D et E

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement du corps humain et de ses différents systèmes, tels que l’audition. Certaines se démarquent par leurs effets bénéfiques sur l’audition et sur le cerveau, de façon plus générale. C’est le cas des vitamines A (rétinol) et E (tocophérol) qui sont naturellement antioxydantes. Privilégiez les aliments qui contiennent ces vitamines pour préserver votre audition. La vitamine C se montrera aussi d’une grande efficacité dans ce cadre.

Les vitamines A, C et E agissent pour le bien du système cardiovasculaire, mais aussi contre les cancers et le vieillissement cellulaire. Mais ce que beaucoup ignorent, c’est que la consommation de ces vitamines est associée à une réduction de 47 % (vitamine A) et de 14 % (vitamine E) du risque du déficit auditif lié à l’âge (1) !

La vitamine D joue également un rôle sur l’audition, bien que celui-ci soit indirect. Il permet au corps d’absorber le calcium dans les os. L’oreille interne comprend de petits osselets qui nécessitent du calcium pour rester solides. Enfin, les vitamines du groupe B (B1, B2, B12) sont également bénéfiques pour notre audition et sa préservation. La vitamine B12 est importante pour les nerfs et les cellules qui y sont associées.

Le ginkgo biloba : la meilleure plante pour améliorer son audition

Le ginkgo biloba est une plante capable de soulager les acouphènes (2). Il représente la plante la plus souvent recommandée pour protéger l’audition et préserver l’oreille interne. Il permet notamment d’éviter les dommages causés à la cochlée, ainsi que divers troubles associés (3). Ses propriétés antioxydantes favorisent la circulation et améliorent les troubles cérébraux et vasculaires liés à l’âge. Pour beaucoup de spécialistes, le ginkgo biloba est la plante à consommer lorsqu’on souffre de problèmes d’audition dont les acouphènes font partie. Ce remède est à prendre idéalement sous forme d’extraits (compléments alimentaires) pour bénéficier de l’ensemble de ses bienfaits, qui entretiennent aussi les fonctions neurologiques de l’organisme.

solutions naturelles pour améliorer son audition

Les acides gras oméga 3 : essentiels à l'audition

Les oméga 3 sont les constituants essentiels des membranes cellulaires. Ils ont pour rôles d’assurer la stabilité et la fluidité des cellules. En d’autres termes, les acides gras oméga 3 sont la clé de voûte du fonctionnement cellulaire, qui quant à lui assure le bon fonctionnement de toutes les fonctions de l’organisme. Les oméga 3 compensent la perte de fluidité membranaire dans les cellules de l’appareil cochléo-vestibulaire (4). Cette perte favorise les troubles de l’audition comme les acouphènes ou l’hypoacousie. Elle peut aussi être à l’origine de syndromes vertigineux. On peut trouver des oméga 3 dans les huiles végétales, mais aussi dans le poisson et notamment l’huile de poissons sauvages.

Le magnésium et le bêta-carotène

Le magnésium joue un rôle vital dans la préservation de la densité des os qui composent l’oreille interne. Il se montre particulièrement efficace lorsque ceux-ci peuvent être endommagés par une exposition à des niveaux sonores très élevés (5). Pensez à intégrer plus d’aliments riches en magnésium à votre alimentation, ou opter pour la supplémentation pour améliorer vos capacités auditives, et les préserver au mieux.

Le bêta-carotène et les caroténoïdes en règle générale sont bénéfiques pour préserver la santé des oreilles et l’audition, bien qu’on les connaisse plutôt pour leurs bienfaits sur la vision. Pensez aux aliments oranges (carotte, curcuma…) pour votre bien-être auditif !

Le zinc et le sélénium

Le zinc est aussi un minéral essentiel pour votre audition (6). Il aide à prévenir les maladies et autres troubles qui peuvent l’affecter, comme les acouphènes ou les dommages de la cochlée. Le zinc s’avère efficace pour prévenir et soulager d’autres syndromes similaires. Il faudra donc lui faire une place plus importante dans votre alimentation, à travers les nombreux aliments qui en contiennent. Les compléments alimentaires sont aussi une solution à envisager pour adapter vos apports en zinc à vos besoins. Le sélénium est un oligo-élément antioxydant, qui se montrera aussi très utile pour préserver vos capacités auditives.

capacités auditives

La petite pervenche pour améliorer son audition

La petite pervenche (vinca minor) est une plante très intéressante pour traiter les acouphènes et autres problèmes affectant les capacités auditives. La plante agit sur la circulation sanguine, et plus particulièrement sur la microcirculation et sur l’oxygénation du cerveau, qui est souvent à l’origine des acouphènes. La petite pervenche se consomme idéalement en décoction à feuilles deux à trois fois par jour. Elle sera idéale en prévention et en traitement des acouphènes et autres troubles auditifs.

Les autres plantes et solutions naturelles

Le thé vert est riche en flavonoïdes, qui sont des antioxydants naturels. Il contient aussi du magnésium, qui aide à prévenir la perte d’audition provoquée par le bruit. Pour une meilleure audition, on peut aussi consommer un mélange de miel et de cannelle à parts égales chaque matin et chaque soir avant de dormir.

En Sicile, on considère l’ail comme un remède à de nombreuses maladies. Et on le considère aussi comme très utile pour préserver et améliorer l’audition. C’est aussi le cas de l’oignon et du raisin rouge.

La levure de bière est un produit très simple, mais particulièrement concentré en nutriments. Elle contient à peu près toutes les vitamines existantes. Ce qui en fait un allié de choix face à la perte d’audition.

Parmi les plantes les plus souvent employées pour soigner les pertes d’audition et les troubles associés à l’audition se trouvent aussi le thym, la camomille, la mélisse et l’aubépine. Les infusions de ces quelques plantes vous aideront à préserver la santé de vos oreilles et ses fonctions essentielles.