Éleuthérocoque : Propriétés et bienfaits

Assez peu connue et dotée d’un nom peu commun, l’éleuthérocoque est une plante aux nombreuses vertus sur l’organisme, et notamment sur la forme physique. Nous revenons aujourd’hui sur les étonnantes propriétés et les divers bienfaits de celle que l’on surnomme « ginseng de Sibérie ». Et vous allez le voir, l’éleuthérocoque est stupéfiante !

L’éleuthérocoque : présentation et composition

L’éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) est une plante représentative du genre des éleuthérocoques (Eleutherococcus), qui comptabilise environ trente arbres et arbrisseaux différents. Tous appartiennent à la grande famille botanique des Araliaceae. Particulièrement prisée et utilisée en médecines traditionnelles, l’éleuthérocoque trouve ses origines géographiques en Extrême-Orient, du Japon à la Chine occidentale, en passant par les Philippines et le sud-est sibérien.

Les premiers usages de l’éleuthérocoque remontent à plus de quatre mille ans, si ce n’est pas plus. En tant que plante adaptogène, elle est souvent comparée au ginseng de Corée, d’où son surnom « ginseng de Sibérie ». Pourtant, si l’on ne tient compte que des caractéristiques botaniques des plantes, ces deux-là n’ont rien de plus en commun. Il s’agit simplement de deux plantes appartenant à la catégorie des plantes adaptogènes, en raison de la présence de principes actifs spécifiques au sein de leur composition.

La composition nutritionnelle de la plante : ses principes actifs

En phytothérapie et en médecine traditionnelle, on utilise généralement la racine de la plante, qui est gorgée de principes actifs tels que les composés phénoliques et les polysaccharides. La plante possède aussi des principes actifs adaptogènes (éleuthérosides) ainsi que des coumarines, des acides phénylpropaniques, des hétérosides et des lignanes. L’éleuthérocoque contient aussi des minéraux et oligo-éléments parmi lesquels se trouve le potassium, le phosphore, le calcium et le magnésium.

Dans le cadre de la phytothérapie, nous nous intéressons plus particulièrement aux principes actifs des plantes. En l’occurrence, pour l’éleuthérocoque, il s’agit des éleuthérosides. Ce sont des principes adaptogènes dont les caractéristiques sont assez proches de celles du ginseng de Corée. En outre, les composés antioxydants présents dans la composition de la plante sont tout aussi intéressants.

propriétés éleuthérocoque

Les propriétés et bienfaits de l’éleuthérocoque

Ce qui nous intéresse par-dessus tout, ce sont les bienfaits de la plante avérés par les études scientifiques. Bon nombre d’usages et d’allégations prêtées à l’éleuthérocoque ont été confirmés par les chercheurs. On peut donc aujourd’hui affirmer que cette plante aide à lutter contre la fatigue, mais pas seulement. Voici les bienfaits de l’éleuthérocoque sur la santé.

Lutter contre la fatigue chronique et intense

On considère souvent l’éleuthérocoque comme une solution naturelle à la fatigue intense chronique ou ponctuelle (1). Il s’agit ici de la fatigue intellectuelle, pour laquelle les médecins recommandent souvent cette plante. Elle s’adapte aux besoins des personnes sujettes aux signes de fatigue, aux patients en convalescence et aux personnes qui subissent une perte d’immunité conséquente. D’ailleurs, en médecine traditionnelle chinoise, les personnes âgées sont invitées à la consommer pour trouver vitalité et force.

Il faut savoir que la Commission E. ainsi que l’Organisation mondiale de la santé reconnaissent l’utilisation de cette plante pour stimuler et tonifier l’organisme. À ce titre, ces entités recommandent son usage en cas de convalescence, de capacités amoindries, de fatigue et de faiblesse. L’éleuthérocoque peut nous aider à retrouver la forme !

Stimuler les défenses naturelles de l’organisme

C’est l’une des propriétés les plus importantes de l’éleuthérocoque : la stimulation des défenses immunitaires. En effet, la plupart des études réalisées jusqu’ici démontrent que la plante contribue à stimuler une part conséquente des cellules qui composent le système immunitaire : les lymphocytes (2). On dit de cette plante qu’elle dispose d’une action antivirale à large spectre, puisqu’elle permet de prévenir et de lutter contre un grand nombre d’infections virales connues (3). Si les données sur l’humain sont encore peu nombreuses, on peut d’ores et déjà affirmer que l’éleuthérocoque possède un effet immunomodulateur face aux infections. Il reste à déterminer des patients traités avec cette plante face aux infections (4). Il convient de préciser ici que ce sont les polysaccharides de l’éleuthérocoque qui la rendent immunostimulante.

D’autre part, les préparations médicinales visant à traiter les infections des voies respiratoires supérieures (ainsi que les pneumonies) sont nombreuses à intégrer la racine d’éleuthérocoque dans leurs ingrédients (5). L’un de ces remèdes à base d’andrographis en contient, et a su faire ses preuves (6). Aujourd’hui, la science a permis de prouver que le ginseng de Sibérie aide à stimuler le système immunitaire, de façon à mieux prévenir et traiter les diverses affections qui menacent l’organisme.

éleuthérocoque

Une plante aux propriétés adaptogènes

Comme nous l’avons évoqué en début d’article, l’éleuthérocoque contient des agents adaptogènes : les éleuthérosides. Ils lui offrent des propriétés adaptogènes conséquentes, qui augmentent la capacité de résistance du corps face aux diverses formes de stress susceptibles de l’atteindre. On parle du stress physique, du stress émotionnel et du stress oxydatif. Ainsi, les plantes adaptogènes possèdent une action régulatrice sur les organes et les fonctions physiologiques du corps, tout en limitant significativement l’apparition d’effets indésirables.

Si l’éleuthérocoque porte le surnom de ginseng de Sibérie, c’est avant tout à cause de la similarité de caractéristiques et d’actions qui existe entre les éleuthérosides et les ginsénosides (principes actifs du ginseng asiatique). Ces principes actifs possèdent les mêmes propriétés adaptogènes. Elles œuvrent donc de la même façon face au stress, et pour le bien-être des personnes qui les consomment.

Booster ses performances sportives

Les propriétés tonifiantes de l’éleuthérocoque lui valent de nombreuses allégations. Pendant longtemps, les sportifs ont consommé des compléments alimentaires en contenant dans le but d’améliorer leurs performances physiques. Et devenir toujours plus compétitifs. Petit à petit, l’éleuthérocoque s’est greffée aux habitudes alimentaires des athlètes, notamment avant les compétitions. Les études menées sur son efficacité dans le cadre d’entraînements de haute intensité sont pourtant peu concluantes (7).

On estime que ce sont les capacités tonifiantes et stimulantes de plante qui lui valent un tel intérêt. En effet, et comme nous l’avons évoqué, l’éleuthérocoque permet de lutter contre la fatigue, notamment lorsqu’elle est intense. On peut l’utiliser pour se préparer à réaliser d’importants efforts sportifs, comme le ginseng de Corée. (8) Mais elle ne produit aucun miracle sur la performance sportive en tant que telle.

Des vertus neuroprotectrices et neurostimulantes

L’éleuthérocoque présente quelques autres bienfaits et intérêts que nous nous devons d’évoquer. Les premiers concernent ses vertus neuro-protectrices. En stimulant le système nerveux central, la plante nous aide à contrer la dégénérescence des cellules. Ce phénomène est souvent lié à l’âge ou aux maladies neurodégénératives classiques. De plus, en stimulant le cerveau, la plante aide à optimiser les capacités de mémoire, de concentrations et de cognition des personnes qui la consomment !

Les autres propriétés de l’éleuthérocoque

L’éleuthérocoque possède des vertus anti-inflammatoires qui peuvent aider à soulager les symptômes des maladies inflammatoires chroniques. Elle peut également soulager les douleurs articulaires et musculaires liées à une inflammation chez le sportif. De plus, l’éleuthérocoque est considérée comme une plante bénéfique pour la libido, car elle stimule l’endocrine ainsi que plusieurs glandes spécifiques. Parmi elles se trouvent les glandes sexuelles et surrénales.

éleuthérocoque

Pour terminer cette liste des bienfaits de l’éleuthérocoque, nous parlerons de ses effets bénéfiques sur l’herpès génital. Comme le montre une étude clinique à ce propos, la prise quotidienne d’éleuthérocoque permet de réduire la fréquence des crises des personnes qui y sont sujettes !

Une association possible avec les plantes adaptogènes

Comme vous l’aurez compris, l’éleuthérocoque est une plante adaptogène, qui possède des principes actifs puissants. Elle peut s’associer à d’autres plantes pour contrer les signes de fatigue intense, tels que le curcuma, la rhodiola rosea ou un produit de la ruche : la propolis. Elle peut aussi s’associer aux sources de vitamine C comme la baie d’argousier ou l’acérola, par exemple.

Ce qui la rend intéressante, c’est sa capacité à s’associer avec d’autres plantes adaptogènes pour lutter contre la fatigue et le stress. On peut tout à fait marier le ginseng de Sibérie au ginseng de Corée par exemple, ou à la rhodiole. L’éleuthérocoque connaît aussi d’autres associations qui lui sont favorables, comme avec la spiruline (fatigue persistante), l’escholtzia (énurésie) ou le guarana et le moringa (performances physiques).

Consommation d’éleuthérocoque : nos conseils

L’éleuthérocoque n’est pas une plante facile à trouver en Europe et en France. Pour cette raison, nous vous conseillons de vous tourner vers des compléments alimentaires de qualité. Ils vous permettront de profiter de ses bienfaits. Néanmoins, il est important de choisir un vendeur de confiance pour l’achat de vos produits et compléments alimentaires.

Pour l’éleuthérocoque, les cures thérapeutiques doivent durer entre six à douze semaines. Mais entre chaque cure, il est nécessaire d’observer un temps de pause long d’une à deux semaines environ. La posologie est aussi très importante pour bénéficier des bienfaits des plantes, sans risquer de voir apparaître des effets secondaires.

Comment utiliser l’éleuthérocoque au quotidien ?

En règle générale, l’éleuthérocoque se consomme sous la forme d’infusions. Il faut alors boire deux tasses par jour maximum de la préparation suivante : deux à quatre grammes de racines séchées dans 150 millilitres d’eau bouillante. Mais la plante peut aussi se consommer sous forme de compléments alimentaires, en capsules ou en comprimés. Dans ce cas, il est important de suivre les recommandations des fabricants. Tout va dépendre de la concentration de chaque produit. Il n’est donc pas possible de communiquer une dose journalière précise.

bienfaits éleuthérocoque

Par ailleurs, on peut se prendre en extraits solides, dont les doses journalières sont comprises entre 100 et 200 milligrammes. Il faut les répartir en deux à trois prises. Quant à l’extrait fluide, deux à trois doses journalières doivent permettre une prise quotidienne de deux à quatre millilitres de produit. N’hésitez pas à demander conseil à un médecin en cas de doute.

Des contre-indications liées à sa consommation ?

Il existe quelques contre-indications à connaître en lien avec la consommation d’éleuthérocoque. En premier lieu, en cas de diabète, il faut consulter un médecin avant de débuter une cure de plantes. Celle-ci a souvent pour effet d’augmenter le taux de glucose sanguin après un repas (9). D’autre part, comme elle peut élever la tension artérielle et provoquer des palpitations cardiaques, l’éleuthérocoque ne convient pas aux personnes atteintes d’athérosclérose, d’hypertension artérielle ou de cardites rhumatismales.

Les contre-indications concernant cette plante concernent également les enfants de moins de douze ans, les femmes enceintes et les femmes allaitantes. Aux doses usuelles, l’éleuthérocoque ne provoque pas d’effets indésirables. De rares réactions ont été observées, comme des diarrhées passagères ou de légers troubles du sommeil. Cependant, en usage prolongé, elle peut augmenter le risque d’hypokaliémie par pseudohyperaldostéronisme. Il est donc nécessaire d’en parler à son médecin avant d’en consommer.

Éleuthérocoque : ce qu’il faut en retenir

L’éleuthérocoque est une plante formidable pour la forme, qu’elle soit physique ou intellectuelle. En tant que plante stimulante et adaptogène, elle est d’un grand soutien pour affronter toutes formes de stress au quotidien. Mais aussi pour lutter efficacement contre la fatigue. Nécessairement, il faut respecter les posologies adaptées pour les produits que vous consommez. Pensez aussi à observer quelques temps de pause indispensables à l’organisme pour mieux assimiler les principes actifs des plantes.