Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Les bienfaits du moringa

les bienfaits du moringa

Le moringa fait partie des nombreuses espèces de végétaux que l’on trouve dans les pays chauds. Cependant, cet arbre est unique : ses propriétés nutritionnelles en font un aliment renommé dans le monde entier. Utilisé pour lutter contre la malnutrition dans les régions pauvres, le moringa et ses feuilles ont beaucoup à nous apporter. Zoom sur les bienfaits d’un arbre trop souvent oublié, et pourtant grandement efficace.

Quels sont les bienfaits du moringa sur la santé?

Le moringa

On l’appelle « l’arbre de vie ». Le moringa s’utilise depuis des décennies pour les vertus nutritionnelles hors du commun. Les ONG qui cherchent à lutter contre la malnutrition dans le monde l’utilisent déjà depuis très longtemps. Seulement, en France et en Europe, peu de personnes connaissent les incroyables bienfaits des feuilles de l’arbre, même si ce dernier tend à se populariser depuis quelques années.

Qu’est-ce que le moringa ?

Le moringa est un arbre particulièrement résistant originaire des régions aux climats chauds, comme l’Amérique du Sud, les Caraïbes, l’Afrique ou encore, l’Inde. Ses feuilles sont mondialement réputées pour leurs multiples vertus. Elles font partie de l’alimentation des populations locales. Or, en Europe, les feuilles sont séchées avant d’être réduites en poudre. On l’utilise donc exclusivement sous la forme d’un complément alimentaire.

En Inde, le moringa est une base de l’alimentation. On en consomme notamment le fruit, le plus souvent en curry. En Afrique, les populations locales consomment des feuilles de l’arbre dans des recettes traditionnelles comme le couscous. Aux Philippes, ces mêmes feuilles sont utilisées dans une soupe au lait de coco très nutritive. Si nous le connaissons peu en Europe, cela fait bien longtemps que le moringa n’a plus grand-chose à prouver. Cet arbre se distingue par sa composition étonnante et ses multiples bienfaits sur la santé !

les bienfaits du moringa

La composition du moringa

Les spécialistes sont unanimes : la composition du moringa est particulièrement riche d’un point de vue nutritif. De nombreux nutriments s’y retrouvent. Au total, ils seraient même plus de quatre vingt dix. Beaucoup estiment que cette plante serait la plus nutritive et la plus complète qui soit. Les graines et les feuilles de l’arbre sont les parties généralement consommées. On les utilise fraîche, séchées ou cuites. Et dans certains cas, elles sont réduites en poudre (comme pour leur commercialisation en Europe).

Dans l’exceptionnelle composition du moringa se trouve plusieurs types de vitamines. On note la présence de nombreuses vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12), des vitamines C, A, D, E et K. En ce qui concerne les sels minéraux, on relève la présence de potassium, de calcium, de magnésium, de sélénium, de potassium, de fer, de chlorure, de chrome, de fluor, de soufre, de cuivre, de zinc et de quelques autres éléments.

Mais ce n’est pas tout. Les feuilles et les fruits de l’arbre contiennent aussi des acides aminés essentiels tels que : l’isoleucine leucine, la valine, la phénylalanine, la méthionine, la lysine, le tryptophane, la thréonine ou encore la histidine. On dénombre quelques acides aminés secondaires dans le reste de la composition du moringa. Enfin, plusieurs autres éléments viennent compléter la composition du moringa, comme des flavonoïdes, de la chlorophylle, des polyphénols (composés antioxydants)…

Les bienfaits du moringa

Dresser la liste des bienfaits du moringa n’est pas simple, tant ils sont nombreux. Ils sont les conséquences positives de l’étonnante composition de l’arbre et de ses feuilles. Ainsi, il influe sur tous les aspects de notre santé et de notre organisme. Vous allez être surpris(e).

Energie et vitalité

En premier lieu, il est important de décrire le moringa comme l’arbre de la vitalité. Ses composants (notamment les vitamines C, A et E) sont d’un grand soutient pour notre système immunitaire. En plus d’être antioxydantes, ces vitamines permettent le renfort des défenses naturelles de l’organisme en toutes saisons. Il peut être idéal de consommer du moringa aux principaux changements de saisons, et notamment à l’approche de l’hiver. Ce concentré de vitamines permet de prévenir les maladies hivernales et les infections (Examining the evidence for the use of vitamin C in the prophylaxis and treatment of the common cold. Heimer KA, Hart AM, et al. 2009).

D’une manière générale, le moringa nous aide à lutter contre la fatigue et à ressentir une meilleure forme au quotidien. Il prévient les maladies infectieuses, l’anémie et les carences en sels minéraux et en vitamines.

moringa

Une plante antioxydante puissante

Le moringa est une plante antioxydante particulièrement puissante. Elle contient des polyphénols et des flavonoïdes, qui sont des composés antioxydants. La mission de ces derniers consiste à lutter contre les effets des radicaux libres sur les cellules de l’organisme. Ils sont des boucliers contre les maladies (Etude SU.VI.MAX portant sur les effets des vitamines et minéraux antioxydants sur la prévention des maladies cardiaques chroniques et sur le cancer, INSERM).

Le rôle des antioxydants est de nettoyer l’organisme et ainsi lui permettre de gagner en efficacité. La forme générale du corps est améliorée par leur consommation. On peut considérer le moringa comme une plante anti-âge en raison de son effet sur le renouvellement cellulaire, sur le travail de la mémoire et sur l’activité cérébrale. Enfin, ces effets antioxydants peuvent aussi favoriser la perte de poids.

Un concentré de nutriments unique au monde

Le moringa ne se contente pas de posséder plus de quatre vingt dix nutriments intéressants pour notre organisme. En effet, la plante possède ces nutriments en très grandes quantités, et c’est ce qui fait toute sa force. Si les ONG l’utilisent pour lutter contre la malnutrition, c’est parce qu’il est naturellement très riche en nutriments diversifiés. Plus précisément, le moringa contient sept fois plus de vitamine C que l’orange, deux fois plus de vitamine A que la carotte et cinq fois plus de vitamine E que l’amande !

Et ce n’est pas tout. Cet arbre tropical contient aussi quatre fois plus de calcium que le lait, et dix fois plus que l’amande. Il détient deux fois plus de protéines que le quinoa et le yaourt. Enfin, on note la présence de trois fois plus de fer dans le moringa que dans le chou kale ou les épinards. Cet arbre (ses feuilles et ses fruits, plus précisément) est un aliment très nutritif. Et ce sont ces éléments, présents en grandes quantités, qui font que le moringa est un arbre médicinal, et pas uniquement alimentaire. Tout comme la spiruline, il permet de lutter contre les cas de malnutrition dans le monde.

Le moringa contre les maladies cardiovasculaires

On prête au morgina des propriétés bénéfiques pour la santé du cœur, en raison de la présence d’acides gras omégas 3 et 9 dans sa composition. Ces composants permettent d’assurer la protection du système cardiovasculaire face au risque de développement de maladies. De plus, ils régulent le taux de lipides et de sucre dans le sang. Cette propriété peut être très intéressante pour les personnes atteintes de diabète.

Par ailleurs, le moringa serait favorable à la perte de poids et régulerait la pression artérielle. D’une manière générale, sa consommation permet d’améliorer la circulation sanguine et la fabrication osseuse. Ce complément alimentaire préserve notre santé et nos défenses.

les bienfaits du moringa

Le moringa contre les problèmes liés à l’âge

Certains problèmes de santé ont tendance à apparaître avec l’âge. Riche en antioxydants, le moringa lutte contre le vieillissement des cellules et le vieillissement cutané. Sa consommation régulière permet d’entretenir les fonctions cognitives, dont celles liées à la mémoire. Les composants de l’arbre en font un acteur favorable de l’activité cérébrale et augmenter les capacités cognitives. Enfin, le moringa participe au renouvellement cellulaire ! Comme il constitue un puissant tonique, le moringa nous aide à lutter contre la fatigue qui peut apparaître pour différentes raisons, dont la prise d’âge. Il peut donc être intéressant de faire des cures de moringa sous la forme de compléments alimentaires plusieurs fois par an.

Les autres bienfaits du moringa

Les vertus et propriétés du moringa ne s’arrêtent pas là. Cet aliment agit sur notre sommeil et l’améliore, tout en nous faisant profiter d’importante vertus anti-inflammatoires. D’autre part, il est connu pour stimuler la production de testostérone et donc, la libido masculine. Le moringa est largement utilisé chez les sportifs qui l’apprécient pour sa capacité à développer l’endurance et l’énergie. Il combat les déficiences et les carences avec beaucoup d’efficacité.

Enfin, les composants de l’arbre se montrent aussi très intéressants pour notre peau, nos cheveux et nos ongles. En effet, ce dernier nourrit, revitalise et assouplit la peau. Il soulage les peaux atopiques et sujettes au psoriasis, à l’eczéma et aux démangeaisons. Il lutte contre l’acné grâce à ses propriétés infectieuses et permet aussi de lutter contre la sécheresse et le vieillissement cutanés. La riche composition du moringa en fait une plante à consommer pour lutter contre les troubles digestifs. Sa consommation permet de soulager la constipation, notamment grâce aux fibres qui se trouvent dans les feuilles et les fruits.

Des vertus anti-cancer ?

Le moringa est un arbre incroyable, dont les feuilles et fruits seraient dotés de propriétés anti-cancer. Il contient des molécules dont les premiers résultats cliniques sont prometteurs. Des études en cours devraient bientôt révéler plus de détails. D’autre part, il aide actuellement à prévenir le développement des cellules cancéreuses et des tumeurs.

La consommation de moringa

Cet arbre incroyable se consomme sous plusieurs formes. On utilise ses racines, son écorce, ses fleurs, ses feuilles, ses fruits, ses gousses. On le transforme aussi en poudre ou en huile !

Les associations du moringa

L’ensemble des vertus du moringa peuvent s’associer à celles d’autres plantes, racines, fruits… Associer ces éléments permet de créer des synergies particulièrement efficaces, capables de soulager tous les maux. Curcuma, spiruline ou baobab : avec quoi allez-vous l’associer ?

moringa

Le moringa peut s’associer au curcuma pour créer un puissant anti-inflammatoire. Il peut proposer un énorme gain de vitamine C en s’associant au baobab, à l’acérola ou au camu camu. Par ailleurs, le moringa associé au maca péruvien permet de créer un coktail anti-fatigue très puissant et un excellent aphrodisiaque naturel. D’autre part, l’arbre tropical s’associe au thé matcha pour le plaisir des papilles, et à la spiruline pour faire le plein de nutriments. Enfin, on peut aussi utiliser cet aliment avec du ginko biloba pour générer puissant activateur cérébral !

Contre indication et effets secondaires

Pour l’heure, il n’existe aucune contre-indication à la consommation de moringa. Tout le monde peut le consommer sous la forme de graines, d’huile, de poudre ou de gousses. En revanche, ses racines peuvent contenir une substance toxique. Ainsi, les femmes enceintes doivent éviter de la consommer. Sa haute teneur en vitamine A peut aussi générer des problèmes : il faut maîtriser sa consommation.

Pour conclure

En Europe, nous connaissons très peu le moringa. Pourtant, cet arbre est consommé dans de nombreux pays chauds, où il est utilisé pour lutter contre la malnutrition. En plus d’apporter une base alimentaire solide aux populations, il offre aussi de puissantes propriétés bienfaisantes pour l’organisme. Vous pouvez aussi profiter de cet arbre incroyable !

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *