Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Tout savoir sur la farine de patate douce

        Nutrition

La patate douce, ou encore patate sucrée, est un légume racine appartenant à la famille des convolvulacées. Il existe environ 500 variétés de patates douces, qui se différencient à travers la couleur de leurs peaux et de leurs chairs. Sous la forme de farine, elle remplace le blé, surtout dans les régimes sans gluten. Voici tout ce que vous devez savoir sur la farine de patate douce.

La farine de patate douce : Bienfaits et utilisation

Les origines de la patate douce

Principalement connue comme étant une plante tropicale, selon des études réalisées à l’université d’Oxford, la patate douce tient son origine des terres d’Amérique du Sud. Pour la petite histoire, le terme patate est venu au monde dans les années 1599. Il provient du mot espagnol « batatas », retrouvée dans de nombreuses langues dans la région centrale américaine.

L’Amérique du Sud, première terre d’origine de la patate douce

Durant longtemps, nous avions toujours cru que la patate douce venait de l’Inde. Certaines personnes, notamment des chercheurs, appuient encore cette affirmation. D’une certaine manière, ce n’est pas faux de le dire. En effet, d’après certaines études effectuées dans l’université d’Oregon, la plante a été cultivée dans cette partie du monde avant le XVIe siècle.Ce n’est que plus tard, lorsque des fouilles archéologiques ont été effectuées dans des sites péruviens, que la patate douce ait été déclarée comme provenant de l’Amérique du Sud. Ce sont les vestiges datant de 8 000 ans avant notre ère qui ont permis de justifier cette origine de la patate douce d’après les chercheurs de l’université d’Oxford.Le plus fascinant, c’est que les variétés retrouvées à partir de cette fouille ont permis de déduire qu’elles étaient cultivées. Dans ce sens, les traces archéologiques démontrent qu’aucune trace de variété sauvage n’a encore été découverte jusqu’à ce jour.


Même si d’autres espèces de ce genre ont été trouvées, la patate douce représente alors la première plante à avoir été domestiquée dans le Nouveau Monde. Son introduction dans le continent européen, asiatique et africain a été faite par les Espagnols et les Portugais d’après les études menées au centre d’écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier.
Toutefois, elle a été découverte en Océanie, environ 1 500 avant notre ère. Des théoriciens du centre international de la pomme de terre de Lima au Pérou affirment qu’elle aurait voyagé vers l’Ouest, dans différentes embarcations sud-américaines. Elles se seront ensuite installées sur les îles du pacifique grâce à des navires polynésiens.

Puis exportée partout à travers le monde

Une autre affirmation, des chercheurs de l’université du Texas, propose que les semences aient été disséminées grâce à des oiseaux, notamment le pluvier doré de Polynésie. Ce dernier étant réputé pour être un visiteur des côtes occidentales de l’Amérique du Sud, il aurait pu prendre avec lui, différentes variétés lors de ses voyages.
D’autres théoriciens canadiens pensent cependant que les capsules contenant les semences auraient été prises dans des courants marins. Cela explique alors son implantation le long des rives fertiles de plusieurs îles du Pacifique.
Ce qui est sûr, c’est qu’actuellement, la patate douce pousse principalement dans les pays tropicaux. Elle constitue même une grande partie des ressources alimentaires de ces pays. Aussi, elle peut servir à nourrir les animaux d’élevages dans plusieurs endroits.

La transformation de la patate douce en farine

Si dans de nombreux pays, surtout dans le continent africain, la patate douce se mange dans son état frais, certaines contraintes obligent les consommateurs à la transformer. Ce procédé peut se faire sous plusieurs formes, mais celle qui est la plus répandue reste la farine.
En effet, les excédents de productions et les conditions de stockage peu favorables constituent les principales raisons de la transformation de la patate douce en farine. Alors, les pays africains proposent deux sortes de produits : les tubercules cuits et la farine. C’est ce dernier qui nous intéresse le plus.
Les Africains utilisent alors des méthodes traditionnelles en ce qui concerne la transformation de la patate douce en farine. Après l’avoir épluchée, la patate douce est découpée en morceaux pour être séchée. Une fois bien sèche, la patate douce est écrasée pour donner une poudre de couleur aussi variée que celle de leurs chaires.

Un aliment de base en Afrique

Toutefois, l’utilisation de la farine de patate douce n’est pas très répandue en Afrique, durant un temps. Les populations autochtones de l’Adamaoua au Cameroun l’ont principalement incorporé dans des mets à base de lait et de sucre, plus communément connu sous le nom de « dakare ».
Mais avec le développement des villes, les modes de consommations ont également changé. Le blé est devenu un élément essentiel dans l’alimentation de ces pays africains. Selon le Ministère du Commerce camerounais, en 2011, le blé représente 20 milliards de FCFA en importation pour l’année 2009.
C’est à partir de cette constatation que le ministère invite alors les boulangers de la région à incorporer les produits locaux dans la production de pain. La même année, plusieurs études menées par le syndicat patronal des boulangers du Cameroun ont permis de déduire que la patate douce peut remplacer à plus de 80 % la farine de blé avec laquelle le pain est fabriqué.
Dans ce sens, le processus de fabrication des pains camerounais s’est alors développé. Le mois de juillet de l’année 2011, une journée de dégustation a été organisée par l’association citoyenne de défense des intérêts collectifs. Le succès est devenu viral, les participants ont aimé la nouvelle recette de pain.


Si cette transformation reste encore une expérimentation dans les pays africains, cela l’est moins dans le continent asiatique. En effet, presque toutes les farines de patate douce commercialisées sur le marché européen proviennent principalement de la Chine. Les produits sont alors beaucoup plus variés et le processus est beaucoup plus élaboré.
Il faut savoir que selon la FAO, la Chine est de loin le plus grand producteur de patate douce au monde. Elle a même développé un système intégral d’utilisation de la patate douce, en ne laissant aucune de ses parties. Dans ce sens, la plante entière est attendue à de nombreuses transformations.
Si les tubercules servent de farine, les tiges et les feuilles servent de mets. La patate douce est actuellement présente dans de nombreuses recettes et surtout dans l’alimentation des sportifs. Sachez que pour fabriquer 1 kg de farine de patate douce, il faut 5 kg de patates douces d’après des études faites à l’université de Lorraine en 2018.
Le procédé de fabrication élimine l’eau à basse température, ce qui permet alors à la farine de conserver toutes ses vertus nutritionnelles.

Les bienfaits de la farine de patate douce

La farine de patate douce présente de multiples bienfaits. En voici quelques-uns.

Régulation du taux de sucre dans le sang

Pour commencer, suivant le Pr Jennie Brand-Miller, la patate douce comporte un index glycémique très bas. Cela justifie le fait que l’énergie contenue dans ce tubercule est lentement libérée. De cette manière, le niveau de sucre dans le sang n’augmente pas. Elle est alors très utilisée dans un régime amaigrissant, du fait que son apport énergétique est très régulier. Il s’agit aussi d’un excellent coupe-faim naturel et peut donc intégrer le régime d’une personne soucieuse de garder sa ligne.

Un aliment à fortes valeurs nutritionnelles

Des études menées au sein du FAO montrent que les patates douces sont extrêmement riches en vitamines et en minéraux. Par contre, elles sont pauvres en sucre et en graisse. C’est généralement pour cette raison que les sportifs incorporent cet aliment dans leur programme de nutrition.
La forme la plus répandue de sa consommation se présente sous un Shake. Certains athlètes en parsèment leur protéine en poudre pour plus de résultats. Il est également possible de les utiliser en tant que condiment dans les recettes de gâteaux.

Pour l’équilibre acide-base

Selon la nutritionniste Florence Piquet, la patate douce participe aussi dans l’équilibre acide-base de votre corps. Si la production de l’acide à l’intérieur de votre organisme est très élevée, votre densité minérale osseuse diminue. Dans ces circonstances, votre masse musculaire commence à fondre, et vos reins en souffriront beaucoup.
En plus, la sécrétion de vos hormones de croissance en est également perturbée. Il faut savoir que la consommation quotidienne de céréale, de laitage et de protéines animales entraîne une surabondance d’acides aminés soufrés acidifiants. En conséquence, suivant une étude réalisée à l’université de Bordeaux, votre organisme manque de composés alcalinisant ou basifiant.
Les réactions biochimiques qui sont vitales pour la régénération de votre corps sont alors perturbées. Vous aurez, de ce fait, besoin de légumes pour équilibrer l’acidité de votre organisme. Bonne nouvelle ! Les études venant du centre international de la pomme de terre au Pérou affirment la classification de la patate douce en tant que plante basifiante.

Diminue le risque de développer un diabète de type 2

Comme il est dit plus haut, la patate douce représente un faible index glycémique. En effet, encore selon le Pr Jennie Brand-Miller ce nombre est situé environ de 46 à 60 selon le type de cuisson et la variété de la plante.
Il faut savoir que l’index glycémique est une échelle qui vous permet de classer les glucides en fonction de leur capacité à faire rapidement grimper le taux de sucre dans votre sang. Dans le cas où vous consommeriez un surplus de sucre dans votre organisme, cela peut conduire à des problèmes de santé très graves, notamment le diabète de type 2.

Un aliment à index glycémique bas

En effet, lorsque vous mangez trop de sucres sans l’éliminer proprement, l’excès de cette matière se transforme en graisse qui perd progressivement la sensibilité à l’insuline. Il faut savoir que l’insuline est un élément très important dans le maintien de votre taux de glycémie.
Dans ce sens, pour votre santé, mais également pour accroître vos capacités physiques, il est recommandé de consommer des aliments qui procurent un index glycémique bas, comme la patate douce. Cette consommation devra cependant être de quantité raisonnable.
Il est tout aussi important de souligner que la patate douce possède de nombreux intérêts nutritionnels. Ce tubercule est naturellement riche en fibres. Ces derniers sont principalement des pectines qui aident à réguler la glycémie tout en réduisant la faim.

La farine de patate douce pour prévenir le cancer

Chaque variété de patates douces apporte des avantages différents, mais presque identiques à votre organisme. Selon des études menées au sein de l’institut de recherche sur les politiques alimentaires, à Washington, ceux qui sont de chaire orangée vous aident par exemple à prévenir le cancer. Cette même variété contribue à garder une bonne vue.
Mais quel type de cancer peut-on prévenir par la consommation de la farine de patate douce ? D’après les recherches, cet aliment réduire le risque de développer le cancer de la prostate, le cancer du sein, le cancer de la vésicule biliaire, le cancer colorectal, le cancer du rein. Les feuilles de la patate douce quant à elles permettent de se protéger du cancer du poumon.

Un aliment riche en antioxydants

Aussi, la plante contient beaucoup d’antioxydants. La présence de béta carotène, dans les tubercules, permettent à votre foie de les transformer en vitamine A, contribuant aussi au ralentissement du vieillissement. D’une autre part, ceux qui sont de couleurs pourpres et au gout assez sucré comportent une grande quantité d’anthocyanines.
À vrai dire, ce sont des pigments de la famille des flavonoïdes, ayant un pouvoir antioxydant extrêmement puissant. En choisissant alors une farine de patate douce de cette variété, vous serez sûr de jouir de ces bienfaits.

Pour conclure, si la présence de la patate douce dans le continent européen ne s’est effectuée que depuis quelques centaines d’années, son utilisation a néanmoins connu différents changements. La transformation de cette plante en farine vous permet de bénéficier de nombreux bienfaits, ne serait-ce que son effet sur votre taux d’insuline.
Vous constaterez qu’il existe plusieurs variétés de patates douces, tout aussi avantageuses que les autres. Il vous suffira d’incorporer ce nutriment dans votre alimentation et le tour est joué.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *