Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Acerola : Effets, bienfaits et efficacité

L’acérola, plus connue comme étant la cousine de la cerise européenne est une plante qui pousse dans les forêts sèches en Amérique du Sud. Cet arbre peut atteindre une hauteur de cinq mètres et produit des fruits rouges. Cap sur les bienfaits et les effets de ce fruit vitaminé, très populaire dans son pays d’origine.

Les effets de l’acérola sur l’organisme

Caractéristiques de l’acérola

Il faut savoir que ce fruit à la peau rouge est un pur concentré de vitamine C. En effet, une étude menée en 1997 a permis de démontrer que 100 g d’acérola contenait près de 1,8 g de vitamine C. Il va de soi que les niveaux dépendent entièrement de la maturité des fruits.
Certaines études datant de 1956 à 1993 expliquent que la maturité du fruit a tendance à réduire sa teneur en vitamine C. Aussi, les résultats ont permis de déduire la présence de magnésium, de vitamine B5 ainsi que de potassium en quantité double de celle de l’orange. La vitamine A, la riboflavine, la thiamine et la vitamine B3 sont également présentes dans ce fruit.
Pour plus de précision, des études menées par des chercheurs américains de 1973 à 2005 dans le but de comprendre la composition de l’acérola ont également démontré la présence d’autres éléments nécessaires pour l’organisme. Ce sont notamment le fer, des protéines, le bêtacarotène, le phosphore ainsi que d’autres antioxydants très puissants.

L’acérola au fil du temps

Selon les dires des anciens Indiens d’Amazonie, ce fruit a été longuement consommé par les habitants. La nécessité de cette consommation s’appliquait surtout pour lutter contre les diarrhées, les troubles hépatiques et la dysenterie. C’est alors dans le XVIe siècle que les conquistadores espagnols ont fait la découverte de ses bienfaits.
En ce temps, les appellations de l’acérola étaient innombrables. Si d’autres le connaissaient sous le nom de cerise d’érable, certaines personnes lui donnaient le nom de cerise de table. Ce n’est alors que dans le XVIIe siècle que le naturaliste suédois Carl Von Linné lui a attribué un nom scientifique en hommage au docteur Marcello Malphigi.
Peu après, le fruit miraculeux a été utilisé par les navigateurs dans le but de prévenir les risques de scorbut. Cette maladie se présente comme étant une carence en vitamine c et a fait des ravages mortels durant un temps. À partir des années 1950, les chercheurs ont alors commencé à l’étudier pour en faire un complément alimentaire.

Les effets de l’acérola selon la science

Comme il est dit plus haut, les recherches sur ce fruit se sont développées durant les années 1950. Aujourd’hui, l’acérola représente une centaine d’expérimentations sur ses effets et ses bienfaits.

Effets antifongiques et antibactériens

Au Japon, en 2004, différents chercheurs se sont mis à expérimenter les effets antibactériens de l’acérola. Principalement étudiés sur la souche appelée Staphylococcus epidermidis, les résultats ont démontré son efficacité sur les cellules extra organiques.
Plus tôt, en 1993, au Guatemala, une équipe de chercheurs a analysé l’activité de différentes plantes sud-américaines sur des champignons pathogènes. Il en a été déduit que l’acérola est l’un des remèdes naturels les plus efficaces pour combattre ces champignons.
Ces recherches ont également permis de déduire que l’acérola agissait sur presque tous les systèmes humains. Ce fruit avait notamment des effets sur le système endocrinien, neuronal, mais aussi hormonal, dans le but de restaurer les équilibres énergétiques du corps humain.

Effets anti-inflammatoires

En 2003, une étude in vitro a décelé sa particularité à diminuer l’inflammation sur des macrophages. Cette expérience a permis de comprendre les bienfaits de l’acérola sur les cellules du système immunitaire.

Effets anticancéreux

Les effets de l’acérola sur les cellules cancéreuses ont été constatés pour la première fois en 2002. L’expérimentation qui a été menée par Cáceres cette année-là a permis de déceler qu’un extrait d’acérola sur un dosage de 700 mg par kilogramme servait à bloquer la croissance et le développement des cellules cancéreuses.
Bien que cette expérience ait été pratiquée sur des souris, la ressemblance entre le métabolisme de ces derniers avec celui de l’être humain laisse présager l’efficacité de l’acérola sur le cancer. Aussi, les résultats ont pu montrer que l’acérola retarde le processus de vieillissement.

Propriétés antifongiques de l’acérola

Plus tard, en 2004, la même étude qui a servi à déterminer les propriétés antifongiques et antibactériennes de l’acérola a également permis de montrer l’efficacité de ce fruit sur les cellules cancéreuses. Les résultats montrent que ce fruit exerce une action toxique sur des cellules tumorales. Dans ce sens, les propriétés anticancéreuses de l’acérola ont été suggérées.

Les effets sur l’obésité et l’hypercholestérolémie

Il faut dire que différentes études se sont passées au Japon concernant les propriétés de ce fruit. En 2001, une expérience a été réalisée dans ce pays pour démontrer les effets de l’acérola sur le mauvais cholestérol. Il a été constaté que ce fruit combiné avec des extraits de soja et d’alfalfa permettait de bloquer l’oxydation des lipoprotéines de petite densité.
En effet, des années plus tôt, en 1956 et en 1993, cette même expérience a été faite. Il a été conclu que ce résultat était dû à la forte teneur en vitamine C de l’acérola. Une étude récente, en 2013, a aussi permis de différencier l’effet protecteur de ce fruit grâce aux antioxydants qu’il contient.
Cette dernière recherche a tenu à expliquer que l’acérola pouvait lutter contre les effets néfastes de l’obésité sur un organisme. Une poignée de souris ont été soumises à un régime alimentaire composé essentiellement de sucre et de gras. Ensuite, une partie d’entre elles ont reçu une exposition à l’acérola.
Les résultats ont été époustouflants. Ils ont démontré que l’acérola protégeait principalement les cellules des reins et du foie contre les effets toxiques de ce régime alimentaire. Aussi, cela avait également le même effet sur les cellules sanguines.

Les bienfaits apportés par l’acérola

Comme il est dit plusieurs fois précédemment, l’acérola est un fruit particulièrement riche en vitamine C. Mais ce fruit presque miraculeux possède également d’autres propriétés. C’est pour cette raison qu’il est important de parler des bienfaits de ces baies rouges sur l’organisme.
Différentes études ont été menées dans le but de démontrer l’efficacité de ce fruit sur le stress et l’épuisement nerveux. C’est également le cas pour ses vertus qui aident à stimuler les défenses de l’organisme.
Comme il est vu dans des paragraphes plus haut, l’acérola est riche en minéraux et en antioxydants. Il représente alors un bon reminéralisant. Ce sont ses propriétés flavonoïdes et anthocyanines qui sont principalement la cause de ces propriétés.

L’acérola et le système immunitaire

Une étude japonaise a permis de comprendre les effets de l’acérola sur le système immunitaire. Dans ce sens, en effectuant une cure de baie d’acérola, vous constaterez les effets naturels de ces composants contre les virus dangereux et les mauvaises bactéries. Il est inutile de préciser que pour rester en bonne santé, il est important de prendre soin du système immunitaire.
Cette pratique aide les cellules à renforcer les défenses de notre corps. Dans ce sens, les effets nocifs des agents pathogènes n’affecteront plus l’organisme. La composition naturelle et de haute qualité de l’acérola lui confère une place parmi les meilleurs moyens de renforcer le système immunitaire.
D’ailleurs, une autre étude japonaise prétend que, grâce à sa forte teneur en vitamine C naturelle, elle permet de fournir au corps humain les instruments nécessaires pour la lutte contre les bactéries étrangères et les organismes néfastes pour le corps humain.

Des effets visibles en seulement 24 heures

Aussi, consommé en tant que complément alimentaire, l’acérola renforce l’immunité et provoque une amélioration des fonctions de défense contre les virus et les infections. Ce résultat est particulièrement percevable lors des 24 heures qui suivent la prise.
Dans ce sens, plusieurs personnes en consomment dans le but de lutter contre les infections virales courantes. La grippe par exemple, fait partie des infections qui peuvent être guéries par ce fruit. Aussi, il est également utilisé pour favoriser la construction de collagène grâce à ses effets anti-inflammatoires et sa forte teneur en vitamine C.

Les effets de l’acérola sur la fatigue

Les études qui ont été vues précédemment ont permis de constater les propriétés de ce fruit sur la stimulation de l’organisme. Aussi, sa forte composition en minéraux, principalement supérieure à celle des fruits normaux, lui donne le pouvoir de lutter contre la fatigue.
La quantité de vitamine C présente dans ce fruit est bien absorbée par le corps. C’est ainsi que sa particularité à combattre la fatigue est essentiellement efficace. La prise de ce complément alimentaire peut se faire sous forme solide à partir de gélules ou de poudre séchée. Elle peut également se présenter sous forme liquide, à travers un jus ou un sirop.

Des effets sur le système nerveux

Il est aussi possible de le consommer dans son état frais, pour soutenir ses effets puissants sur le fonctionnement du système nerveux. Il peut également augmenter la concentration tout en réduisant la fatigue et le stress durant les périodes de grands efforts.
Les résultats des recherches ont également démontré les effets positifs de ce fruit sur la multiplication des leucocytes. Il est important de préciser que ces derniers sont nécessaires dans la lutte contre les bactéries et les virus. La prise de l’acérola en tant que complément alimentaire prévient également l’anémie en augmentant l’absorption du fer du tractus gastro-intestinal.

L’acérola et les infections urinaires

Des études menées au Brésil démontrent également l’efficacité de ce fruit sur les infections urinaires, surtout sur la cystite. En effet, une cure de ce fruit, généralement accompagné de cranberries permet ce résultat. C’est pour cette raison que les contrées reculées de ce pays profitent des bienfaits du jus d’acérola en l’utilisant comme médicament.
Aussi, le traitement de la cystite se fait essentiellement à partir de la concentration de ce fruit. Cette utilisation leur permet de profiter des effets antibiotiques naturels de ce fruit. Aussi, l’acérola est principalement utilisé pour soigner l’infection bactérienne.

Conclusion

Pour conclure, il n’est pas faux de dire que ce fruit est très prisé pour ses bienfaits sur l’organisme. Il est très utilisé en tant que médicament, que ce soit pour soigner les infections ou la fatigue. Sa forte teneur en vitamine C lui permet de donner un coup stimulant sur le système immunitaire du corps humain.
En plus, les études qui ont été menées n’ont montré aucun effet secondaire sur le corps humain. C’est une bonne nouvelle pour les femmes enceintes dans le but de leur apporter un complément alimentaire sain et efficace.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *