Compléments alimentaires pour la forme et le bien-être

Les meilleures alternatives au lait de vache

Allergie au lactose, incapacité de consommer le lait d’origine animale due à une intolérance, nature alimentaire végétarienne et donc un besoin d’éliminer tout aliment provenant des animaux,etc : Il existe une infinité de raisons pour lesquelles de nombreuses personnes préfèrent de plus en plus consommer des laits végétaux au lait de vache. Selon les dernières études, 41 % des Français auraient du mal à digérer le lait animal. On souligne que plus l’âge avance, moins l’organisme a des capacités à tolérer la consommation de lait d’origine animal. Devant un tel constat, la seule alternative pour pouvoir bénéficier des apports nutritionnels du lait est de consommer du lait végétal. Voici dans cet article les meilleures alternatives au lait de vache compatibles à l’organisme.

Les meilleurs alternatives au lait de vache

Pourquoi réduire ou arrêter la consommation du lait de vache ?

En dehors d’une intolérance au lait de vache et plus particulièrement au lactose qu’il contient, il n’est pas rare de rencontrer des personnes ayant renoncé à sa consommation à cause de l’exploitation de ces animaux et des conditions dans lesquelles ces derniers sont traités. Avec un mode de vie végétarien ou végétalien, on peut comprendre qu’elles se tournent vers des alternatives au lait de vache.

D’autres personnes renoncent parce qu’elles jugent que leur état de santé n’est pas enviable et le lait de vache peut contenir des agents microbiens. Il faut aussi reconnaître que certaines arrêtent d’en consommer à cause du lactose. Par ailleurs, de nombreux scandales ont éclaboussé l’industrie du lait de vache à cause d’une contamination des agents microbiens. Afin d’éliminer des bactéries comme la brucellose, la listériose, la salmonellose ou encore la tuberculose, les industriels vendent du lait de vache stérilisé UHT, c’est à dire bouilli ou “Upérisé” à Haute Température. Cette opération a pour inconvénient d’éliminer une grande partie des qualités nutritives contenues au départ dans le lait.

D’autres scandales ont aussi eu lieu à cause de la présence de résidus d’antibiotiques retrouvés dans le lait de vache. Le lait de vache peut être également contaminé par des éléments nocifs comme les pesticides ou les les fongicides. Des traces de substances azotées ont également été retrouvées dans le lait, du fait de certains éleveurs qui l’utilisent pour augmenter sa concentration.

Le lait végétal n’est pas destiné uniquement aux végétaliens

Comme alternative au lait de vache, beaucoup se tournent donc vers le lait végétal et contrairement à ce que l’on peut croire, ce type de lait n’est pas uniquement destiné aux végétaliens. On peut boire le lait dérivé des végétaux soit pour une intolérance au lait de vache, soit pour une question de goût ou bien afin de réduire son taux de mauvais cholestérol. Pour ce qui est du goût, les boissons végétales sont tout aussi appétissantes que le lait de vache et on peut les utiliser pour des cuissons domestiques ainsi que pour réaliser des pâtisseries.

Le lait qui provient du soja ou d’autres céréales est riche en fibres, contient moins de matières grasses et, est dénué de cholestérol. Malgré le fait qu’il puisse contenir parfois moins de calcium, ce dernier est toutefois mieux assimilé que celui contenu dans le lait de vache dont l’acidité est à ce sujet contre productive. Le lait végétal donne aussi l’opportunité de varier sa consommation en lait en termes de goût et le plaisir d’avoir une alimentation saine. Ce lait n’est donc pas uniquement destiné aux végétaliens, végétariens ou à ceux qui montrent une intolérance.

Avantage du lait végétal

Les lait de noisette, coco, riz, soja… ont une valeur nutritionnelle qui n’ont rien à envier aux laits de vache. À coup de publicité, on vante les apports du lait de vache sur la santé, mais on omet d’indiquer qu’il contient de grandes quantités de matières grasses et du mauvais cholestérol.

  • Le lait végétal ne contient pas de cholestérol et encore moins de lactose. Ce lait est particulièrement indiqué si vous avez une intolérance pour certaines substances  telles que le lactose ou la caséine, ou bien si vous avez du cholestérol.

  • Le lait végétal est riche en sels minéraux, vitamines et acides gras non saturés. Il convient parfaitement aux personnes souffrantes de maladies cardiovasculaires notamment grâce à un pourcentage élevé de graisses mono et polyinsaturées non agressives pour le cœur.

  • Si vous avez une lente digestion, des constipations récurrentes, ou un côlon irritable, le lait végétal sera une excellente alternative.

Les médecins et les nutritionnistes reconnaissent les inconvénients du lait de vache notamment chez les enfants. C’est pour cette raison qu’ils préconisent d’avoir recours au lait végétal qui est plus sain.

Le lait d’amande

C’est le lait idéal pour ceux qui souhaitent continuer à consommer du lait mais qui souhaitent perdre du poids. Et pour cause, le lait d’amande ne contient pas de graisses saturées, encore moins de lactose et le taux de calories sont assez faibles. Vous pouvez soit en acheter en grande surface par exemple, soit, pour obtenir un produit de bien meilleure qualité, le produire vous même pour votre propre consommation. Il suffit de verser des amandes dans un petit bocal préalablement rempli d’eau.

Trois à cinq heures plus tard, retirez les amandes et faites les passer au mixeur. Pour finir, essorez dans un tissu fin comme une filtre à café pour recueillir le lait. Cette recette est simple et pratique pour avoir à portée de main un lait bio fait maison, sans additif et non stérilisé. Facilement digeste, il est riche en vitamines, fibres, calcium, magnésium, fer, protéines.

Le lait de soja

Le lait de soja fait partie des laits végétaux les plus populaires. On peut facilement s’en procurer dans la plupart des supermarchés. Pour les mets qui exigent l’utilisation du lait, il conviendra parfaitement de par son goût neutre, mais il n’est pas conseillé aux bébés et aux enfants parce que sa digestion est plus longue. Il est bon pour les personnes âgées, atteintes de diabète ou celles qui présentent un taux de cholestérol élevé. Il contient de manière équilibrée du potassium et du calcium, ce qui est idéal pour contrôler l’hypertension. Les femmes qui souffrent de syndrome prémenstruel devront consommer le lait de soja pour atténuer les symptômes puisqu’il contient des isoflavones. Soyez cependant vigilant, il faut acheter le lait de soja bio et non le lait de soja dérivé des OGM.

Le lait de riz

Sans gluten, sans sucre ajouté et très digeste, le lait de riz est considéré comme celui à donner aux enfants. Par contre, son goût peut varier selon le type de riz. Il est assez fréquent de boire du lait de riz qui aromatisée à la vanille, au chocolat ou très enrichi en calcium. Ce lait a particulièrement l’avantage de contenir autant de calcium et de vitamines que le lait de vache, mais un taux matières grasses plus faible. Sa haute teneur en fibres facilite la digestion chez les enfants et les personnes âgées. Son apport nutritionnel étant toutefois assez faible, on peut l’associer au lait de noisette ou lait de coco.

Le lait de noisette

Les noisettes sont parmi les ingrédients préférés des enfants. Le lait de noisette a un goût assez parfumé et sucré, c’est pourquoi les enfants ne rechignent jamais à en boire. On peut aisément l’utiliser pour confectionner des gâteaux et des pâtisseries à la place du lait de vache. Riche en matière azotée, vitamines (A et B), sels minéraux, et acide folique, il est conseillé aux femmes enceintes. En effet, plusieurs études ont démontré que l’acide folique est bénéfique pendant la grossesse puisqu’il favorise une hyperactivité du fœtus. Il est également recommandé à toux ceux qui souffrent d’une allergie au gluten puisque le lait de noisette n’en contient pas. Riches en acides gras mono-saturés, les noisettes sont assez digestes et ses substances nutritives sont proches du lait d’amande.

Le lait de coco

Le lait de coco est très utilisé pour parfumer aussi bien les plats salés que les plats sucrés. Il peut remplacer le lait de vache dans les recettes à base de crème glacée ou de potages. Toutefois, son taux en acides gras saturés est supérieur à celui du lait de vache et il est considéré comme le lait végétal le plus riche en calories. C’est pour cette raison que certains commerces proposent des laits de coco avec une teneur calorique allégée. Le lait de coco n’est pas le liquide contenu dans la noix de coco, il est obtenu en râpant la partie blanche.

Lorsque cette chair blanche est râpée, on le met dans une eau chaude, la crème de coco remonte t le liquide en dessous est le lait de noix de coco. Ne confondez pas non plus le lait de coco avec l’huile de coco ou encore l’eau de coco !

Le lait de chamelle

Le lait de chamelle provient des dromadaires, une raison pour laquelle il est très prisé dans les régions de l’Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Cet aliment ancestrale constitue une part importante du régime alimentaire des bédouins et des bergers. Il est moins riche en matières grasses et en cholestérol que le lait de vache, mais très riche en vitamines. Le lait de chamelle a la particularité d’être très léger, moins épais, moins gras et plus digeste que le lait de vache. De nombreuses études ont démontré que le lait de chamelle est capable de soulager les douleurs d’estomac, de réduire les sensations de douleur au foie, de soulager ceux qui souffrent de jaunisse et de diabète pour sa faible teneur en sucre.

Le lait de brebis

Le lait de brebis est un autre type de lait d’origine animale, mais bien différent du lait de vache. Il renferme 50 % de calcium en plus et est moins exposé aux agents microbiens. En effet, l’élevage de brebis n’est pas aussi intensif et industriel que pour la vache, l’utilisation d’antibiotiques est bien moins courante et leur alimentation ne fait pas autant l’objet de facteurs de croissance. Pour ce qui est du lactose, on note une quantité similaire que dans le lait de vache à la différence que les personnes intolérantes au lactose peuvent tout de même consommer de petites quantités de lait de brebis sans craindre d’allergie. On peut expliquer cet état des faits par la faible quantité de caséine contenue dans le lait de brebis.

Le lait d’avoine

Riche en fibre soluble, communément connue sous le nom de béta-glucane, le lait d’avoine permet de diminuer le taux de cholestérol dans l’organisme. Sa bonne teneur en protéine permet de combler aisément les besoins de l’organisme. On l’obtient à base des flocons d’avoine préalablement introduits dans l’eau. Il convient particulièrement aux diabétiques pour sa faible teneur en index glycémique. Ceux qui souhaitent maigrir devraient consommer plus régulièrement du lait d’avoine pour sa capacité à fournir de l’énergie sur une longue période.

Le lait d’épeautre

Le lait d’épeautre est obtenu à partir d’une ancienne variété de blé appelée épeautre. Il ne contient pas de sucres ajoutés, ni de lactose et il est très pauvre en acides gras saturés, ce qui convient aux personnes allergiques au lactose. Il contient aussi des vitamines B, D, E mais aussi des sels minéraux comme le calcium, le fer ou encore le magnésium. Cependant, si vous êtes allergique au gluten, vous devrez vous tourner un autre type de lait végétal comme le lait d’amande, le lait de noisette ou le lait de riz vus précédemment.

Les laits d’origine végétaux dans nos assiettes

Avec une bonne teneur en protéines, peu de graisse et matières grasses, les laits végétaux entrent de plus en plus dans la préparation de mets et dans la pâtisserie. Si vous avez une intolérance prononcée au lactose, voici plusieurs idées de recettes à base de lait végétal :

  • Crêpes à base de lait de noisettes ou lait d’amande,

  • Crème au chocolat au lait d’amande sans œuf, une dégustation bio pour se faire plaisir avec du chocolat,

  • Comme dessert après un bon repas, vous pouvez prendre du lait d’avoine mélangé au jus de mangue et aux fraises,

  • Béchamel dans un gratin se fera avec des lasagnes, du lait de soja ou du lait d’avoine,

  • Le gâteau au citron au lait de soja,

  • Crème brûlée au lait d’amande et à la cannelle,

  • Cake au brocoli avec du lait d’avoine.

  • Etc.

Il existe bel et bien de nombreuses alternatives au lait de vache dont on reproche d’être trop riche en cholestérol, en matières grasses et qui selon les conditions de l’alimentation des animaux, présente des risques de contamination microbienne. Il est donc intéressant de se tourner vers le lait végétal beaucoup mieux toléré pour les personnes allergiques au lactose et celles qui ont déjà un taux de cholestérol trop élevé dans l’organisme.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *