Lait de soja : composition, bienfaits et contre indications

Si vous êtes à la recherche d’alternatives végétales aux laits d’animaux, le lait de soja est une option qui présente différents intérêts. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à son sujet : sa composition, ses bienfaits, ses usages… Et végétalisez toujours plus vos habitudes alimentaires !

Le lait de soja : généralités

Le soja est une plante légumineuse originaire de Chine, appartenant à la famille des fabacées. On consomme essentiellement les graines de la plante dont la saveur est neutre et on la transforme dans le but de confectionner de nombreux produits alimentaires, dont le lait de soja fait partie.

Le lait de soja est une boisson végétale obtenue par un processus alliant broyage, cuisson et filtrage des graines de soja. Cette boisson, de couleur blanche, est généralement conditionnée en bouteilles ou en briques dans le commerce. On l’utilise pour préparer des sauces, des entremets ou pour remplacer le lait animal dans la plupart des recettes de cuisine. Le lait de soja sert aussi à la fabrication de desserts grâce à l’ajout de ferments : on peut donc tout à fait l’utiliser pour confectionner des yaourts végétaux !

La composition nutritionnelle du lait de soja

Le lait de soja est une boisson végétale riche en protéines, sans cholestérol et pauvre en lipides. Il est également riche en fibres, en calcium, en magnésium ainsi qu’en potassium. Et il est très peu calorique ! Cette boisson végétale comprend une faible proportion de glucides ainsi que des phyto-estrogènes.

le lait de soja

C’est au niveau moléculaire que la composition du lait de soja diffère du lait de vache. Du côté des protéines, le lait de vache contient des caséines et de l’albumine, tandis qu’il s’agit de lécithine pour le soja. En ce qui concerne les lipides, on trouve du cholestérol dans le lait de vache, mais pas dans la boisson végétale, qui contient de la glycine. Quant aux glucides, il s’agit de lactose pour le lait de vache, et de saccharose pour le lait de soja.

Les bienfaits du lait de soja

Le lait de soja est l’un des meilleurs laits végétaux sur le plan nutritionnel. C’est aussi une source de bienfaits et de vertus pour la santé, qu’il est intéressant de détailler.

Les bienfaits des phyto-estrogènes

Consommer du lait de soja nous fait profiter des bienfaits des phyto-estrogènes sur la santé. Et ils sont nombreux. En effet, les isoflavones (phyto-estrogènes présents dans le soja) offrent une protection contre l’obésité (1). Ils contribuent également à combattre la fatigue chronique (2).

Les études portant sur les isoflavones montrent d’autre part que ces phyto-estrogènes aident à prévenir et à lutter contre la constipation (3). La présence de fibres dans l’aliment contribue aussi à ces effets sur le transit. Les isoflavones glycosylées (issues du soja non fermenté) se comportent comme des prébiotiques, et donc comme des fibres, sur la flore intestinale (4).

Par ailleurs, les phytoestrogènes du soja (plus précisément, la consommation de végétaux issus de la même famille botanique que le soja) augmentent l’activité sexuelle (5). En effet, les flavonoïdes sont réputés pour favoriser la vascularisation (6). Quant à l’origine du soja (un acide aminé précurseur du monoxyde d’azote), il est un puissant vasodilatateur.

Une boisson idéale pour la santé cardiovasculaire

Comme précisé dans un point précédent, le lait de soja ne contient pas de cholestérol. Les seuls lipides qu’il contient n’engendrent pas d’accumulation de mauvaises graisses dans l’organisme. D’ailleurs, l’American Heart Association soutient la consommation de produits à base de soja, qui se montrent bénéfiques pour la santé cardiovasculaire en raison de leurs compositions nutritionnelles respectives. Les effets bénéfiques des produits à base de soja sur la santé cardiovasculaire sont en grande partie liés au remplacement des produits laitiers qui, eux, influent de façon négative sur le taux de cholestérol sanguin.

Une boisson antioxydante par excellence

Le lait de soja se distingue par sa teneur naturelle en antioxydants. Il contient des flavonoïdes ainsi que des phytoestrogènes. Ces substances végétales sont des antioxydants naturels puissants. Les consommer permet de lutter contre les effets néfastes des radicaux libres sur les cellules : vieillissement cellulaire, développement de certaines maladies (dont des maladies cardiovasculaires)…

Une alternative aux laits d’animaux

La composition du lait végétal lui permet de remplacer aisément les laits d’origine animale dans toutes les préparations sucrées ou salées. Remplacer ces laits par des alternatives végétales présente un immense avantage sur le plan nutritionnel. En effet, le lait de soja contient des sucres, des graisses et des protéines très différentes de celles que l’on trouve dans le lait de vache. Il convient donc aux personnes qui y sont intolérantes, qui choisissent de les éviter (régime végétalien) ou qui doivent les éviter (cholestérolémie élevée). En raison de sa composition nutritionnelle, le lait de soja est beaucoup plus digeste que le lait.

Par ailleurs, le soja est une légumineuse à l’apport protéique idéal. Il fait donc une excellente alternative nutritionnelle au lait de vache ou d’autres animaux.

les boissons végétales

Consommer du lait de soja : ce qu’il faut savoir

Le lait de soja est-il un aliment sécuritaire ? Que faut-il savoir avant de le consommer ?

Effets secondaires et contre-indications

Le lait de soja est une boisson végétale sécuritaire pour tous, hormis pour les personnes qui y sont allergiques. Il n’existe pas de contre-indication particulière à sa consommation. Toutefois, et tout comme le lait de vache, il ne convient pas aux enfants de moins d’un an. En effet, seuls les laits infantiles spécialement enrichis pour répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons sont adaptés aux jeunes enfants. Ils peuvent être élaborés à partir de protéines de lait de vache, de soja ou même de riz. Mais il ne s’agit pas là des boissons végétales classiques.

Idées reçues sur le soja

La graine de soja, comme d’autres végétaux, contient des phytoestrogènes : les isoflavones. Ces éléments présentent une analogie structurale avec les œstrogènes, les hormones que l’on trouve dans l’organisme humain. Les scientifiques se sont donc légitimement interrogés sur les effets des phytoestrogènes sur l’équilibre hormonal, la croissance et le développement de l’enfant. En réalité, il s’avère que ces deux éléments n’ont de similaire que leur nom.

Les œstrogènes et les phyto-estrogènes agissent très différemment et remplissent des rôles différents dans l’organisme. Les œstrogènes sont propres aux animaux et sont obtenus via le cholestérol, un élément qui est absent du règne végétal. En ce qui concerne les phytoestrogènes, c’est tout l’inverse : ils ne sont synthétisés que par les plantes. De ce fait, les études scientifiques concluent que la consommation de soja n’entraîne pas d’effets négatifs sur la santé, les maladies hormonales, la puberté et le développement des enfants. Toutefois, et comme pour tous les aliments, le plus sûr est de ne pas en abuser.

les boissons végétales

Lait de soja : un atout en cuisine !

Le lait de soja s’utilise dans de multiples recettes de cuisine. Il peut remplacer le lait de vache dans les desserts, les pâtisseries et même dans les plats salés. Les boissons végétales enrichies en vitamines et en minéraux (et non sucrées !) sont celles qui présentent le profil nutritionnel le plus proche de celui du lait de vache classique. Elles renferment toutes autant de protéines et de nutriments en quantités similaires. Toutefois, le lait de soja ne contient pas de gras trans ni de cholestérol. Il est aussi pauvre en sucre.

Pour vos recettes, vous pourrez utiliser le lait de soja dans les boissons de type smoothie ou dans les boissons chaudes. Vous pourrez aussi confectionner des sauces végétales (comme une délicieuse béchamel) et l’intégrer à vos gratins. Attention, pour la cuisine salée, il est indispensable de choisir un lait de soja non sucré.

Préparer son propre lait de soja, c’est possible !

Avec ou sans machine, il est tout à fait possible de confectionner ses propres boissons végétales… Et donc, un lait de soja maison ! La recette est très simple et n’implique que peu d’ingrédients. Il faut utiliser des graines de soja crues (100 grammes) qu’on laisse tremper entre huit à douze heures pour s’assurer qu’elles gonflent bien. Ensuite, on les verse dans un mixeur avec environ 800 millilitres d’eau avant de broyer le tout. L’idée est d’obtenir un liquide similaire à un smoothie. C’est ensuite que l’on pourra verser le mélange dans une casserole et porté à ébullition à feu doux durant une vingtaine de minutes.

Une mousse se forme à la surface : c’est normal. Il faut l’enlever avec une écumoire. Laissez la préparation refroidir et égouttez-la ensuite avec un filtre fin. La partie dense recueillie s’appelle l’okra et elle peut être utilisée pour des recettes de cuisine ! Quant au liquide, il s’agit de votre lait de soja prêt à être consommé.