Vinaigre de cidre : propriétés, usages et bienfaits

Le vinaigre de cidre est un produit naturel qui regorge de bienfaits et dont les usages sont aussi nombreux qu’insoupçonnés ! Bien loin d’être un simple assaisonnement culinaire, il est aussi un produit que l’on peut utiliser et consommer pour ses vertus naturelles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les propriétés et usages du vinaigre de cidre !

Le vinaigre de cidre, qu’est-ce que c’est ?

Le vinaigre de cidre est un vinaigre que l’on obtient grâce à la fermentation du jus de pomme. Il est connu et utilisé depuis des milliers d’années pour ses propriétés médicinales et cosmétiques. Car si ses usages culinaires sont multiples, ce vinaigre présente aussi des avantages pour la santé, la peau et les cheveux. C’est un point sur lequel nous allons revenir.

Le VDC (vinaigre de cidre) est un produit riche en acide acétique, en enzymes antioxydantes, en polyphénols ainsi qu’en minéraux (potassium, magnésium…). Il s’utilise le plus souvent comme le vinaigre blanc pour ses particularités culinaires et ses vertus thérapeutiques.

Il faut savoir que ce produit est un alcalinisant, bien que ses saveurs soient acides. Son acidité naturelle permet de rééquilibrer l’acido-base de l’organisme, limitant ainsi le développement de nombreuses maladies.

Les bienfaits et propriétés du vinaigre de cidre

C’est la question qui nous intéresse : quelles sont les vertus de ce vinaigre ?

comment utiliser le vinaigre de cidre ?

Des propriétés bénéfiques pour notre peau

Le vinaigre de cidre est un produit acide, et cette acidité provient de l’acide acétique qu’il contient. Cet acide favorise l’assèchement et la disparition des points noirs et des boutons d’acné. De plus, le vinaigre de cidre est antibactérien et antifongique (1), ce qui permet de limiter le risque d’infections de la peau. Et son usage est très simple ! Il suffit de mélanger une part égale de vinaigre et d’eau et d’appliquer ce mélange sur la peau, matin et soir. Petite astuce : insister sur la zone T du visage, qui est la plus sujette aux imperfections (elle regroupe le menton, le nez et le front). La dilution du vinaigre dans l’eau va permettre d’éviter les irritations, alors évitez de l’utiliser pur !

En outre, lorsqu’elle fermente, la pomme libère des principes actifs anti-inflammatoires que l’on retrouve dans le vinaigre. Ce produit permet donc de limiter les inflammations provoquées par les affections cutanées telles que le psoriasis ou l’eczéma. Pour cela, on peut consommer du vinaigre à jeun.

La pomme : un allié minceur et beauté

Comme le démontre une étude datant de 2018 à ce sujet, le vinaigre de cidre favorise la perte de poids (2). Il est doté de propriétés brûle-graisse intéressantes dont on peut profiter le temps de cure passagère et limitée dans le temps (le mieux étant de l’utiliser en cuisine !). En prime, il agit comme un coupe-faim naturel, favorisant la sensation de satiété et évitant ainsi de céder aux grignotages. Mais ce n’est pas tout. Ce produit est aussi un allié beauté ! Ses qualités antibactériennes sont idéales pour nettoyer la peau et la désinfecter. Il suffit de l’appliquer sur le visage à l’aide d’un coton, en prenant toujours soin de le diluer dans l’eau (un mélange 50/50 est recommandé ici).

Il faut savoir que son application cutanée permet aussi d’apaiser les coups de soleil ainsi que les brûlures légères et même les démangeaisons associées aux piqûres de moustiques.

Des effets confirmés sur la glycémie et le cholestérol

Le VDC a un effet positif sur la glycémie (3). Son acide acétique contribue à décomposer les graisses et favorise la sensation de satiété (4). L’acidité naturelle de ce vinaigre permet d’augmenter naturellement la sensibilité à l’insuline. Dans ce cas, il faut toujours associer la prise d’un tel complément à une alimentation équilibrée et à un mode de vie sain.

D’autre part, ce produit naturel contribue à réduire le taux de cholestérol sanguin et de triglycérides (5). Sa capacité à améliorer la décomposition des graisses lors de la digestion n’y est pas étrangère.

Une aide face aux troubles digestifs

Consommer du vinaigre de cidre de façon régulière permet d’apaiser certains troubles digestifs à l’image des brûlures d’estomac (6). C’est d’ailleurs une solution naturelle que beaucoup de personnes emploient pour limiter l’acidité dans l’estomac, en prévision d’un repas copieux notamment. D’autre part, en stimulant le renouvellement des bactéries intestinales, ce produit naturel facilite considérablement la digestion. On peut donc l’utiliser en prévention avant un repas que l’on sait conséquent (lors des fêtes par exemple), dans un verre d’eau. Mais il est aussi possible de l’utiliser en traitement, notamment lors de constipations ponctuelles et passagères.

comment utiliser le vinaigre de cidre ?

Un concentré naturel d’antioxydants

On trouve dans ce vinaigre de jus de pomme des composés naturellement antioxydants, dont les polyphénols font partie. Ces éléments contribuent à éliminer l’excédent de radicaux libres dans l’organisme et ainsi, à prévenir leurs méfaits sur les cellules, dont le vieillissement accéléré. Le vinaigre lutte également contre les effets du stress oxydatif sur l’organisme.

Une source naturelle de probiotiques

Le vinaigre de cidre fait partie des sources naturelles de probiotiques que nous pouvons consommer pour soutenir notre microbiote dans ses fonctions. En effet, sa consommation sous forme non pasteurisée, brute ou non filtrée permet de restaurer la flore intestinale. En agissant sur notre flore intestinale, le vinaigre de cidre contribue à stimuler notre système immunitaire. Il renforce alors nos défenses naturelles face aux agressions extérieures de toutes natures : virus, microbes, bactéries, etc. Et comme le démontre une étude publiée en 2018, le vinaigre de cidre est efficace contre différentes sources de microbes, champignons et bactéries (7).

Le vinaigre de cidre sur les cheveux ternes et indisciplinés

Le vinaigre de jus de pomme est un très bon allié des cheveux. Son pH acide contribue à resserrer les écailles capillaires, ce qui permet de lisser la cuticule. Ainsi, les cheveux redeviennent plus doux et brillants. D’ailleurs, ce n’est pas son seul avantage. En effet, le vinaigre de cidre neutralise le calcaire dans l’eau de la douche. Il soutient ainsi la santé et l’éclat des cheveux : on le dit parfait pour les cheveux ternes et les cheveux colorés qui peuvent perdre de leur éclat au fil du temps !

En lissant les écailles des cheveux, le vinaigre de cidre permet également de dompter les frisottis et de démêler les cheveux. Il aide à mieux maîtriser la chevelure et éviter aux cuticules de se recourber, ce qui provoque des mèches rebelles et des frisottis. C’est une solution idéale pour les cheveux indisciplinés !

Un vinaigre idéal contre l’excès de sébum et les pellicules

Les cheveux gras et les pellicules résultent généralement de dérèglements du cuir chevelu. Le vinaigre de cidre possède des propriétés antifongiques, antibactériennes et rééquilibrantes. À ce titre, son application permet de rééquilibrer la production de sébum et ainsi, éviter que celui-ci étouffe le cuir chevelu. C’est ainsi qu’il permet d’éviter aux racines de devenir grasses ! De même, le vinaigre assainit le cuir chevelu, et empêche la prolifération de champignons ou bactéries susceptibles de provoquer l’apparition de pellicules. Et ce n’est pas tout !

Petit point bonus pour ce produit : il accélère la repousse des cheveux. En effet, le vinaigre apporte des nutriments (minéraux et oligo-éléments) aux follicules pileux, ce qui a pour effet de stimuler la croissance de nouvelles cellules et de renforcer les racines actuelles. En stimulant la circulation sanguine dans ces zones, le cuir chevelu est mieux oxygéné et approvisionné en nutriments, ce qui favorise la pousse des cheveux et limite leur chute.

bienfaits du vinaigre de cidre

Un anti-inflammatoire puissant

On sait de ce vinaigre qu’il reminéralise. À ce titre, il optimise la souplesse et la tonicité des tissus, et notamment des articulations. C’est un produit naturel recommandé dans le traitement des maladies qui provoquent des douleurs articulaires, comme la goutte, par exemple. Ici, les capacités anti-inflammatoires du vinaigre s’associent à ses vertus antioxydantes pour nettoyer les tissus, organes et articulations et éliminer les toxines qui s’y accumulent.

Un allié face aux symptômes des maladies hivernales

Maux de gorge ? Nez bouché ? Le vinaigre de cidre est votre meilleur allié naturel ! En effet, le vinaigre de cidre contribue à fluidifier les sécrétions, ce qui permet de déboucher le nez plus facilement en cas d’allergie, de rhinite… Ses propriétés antibactériennes sont idéales pour lutter contre les virus hivernaux (tout comme ses effets sur le microbiote !). En cas de maux de gorge, un petit gargarisme devrait vous soulager. Mélanger de l’eau tiède au vinaigre pour cela.

Un traitement naturel contre les hémorroïdes

Le vinaigre de cidre contribue à stimuler la circulation sanguine et les vaisseaux sanguins. Et c’est bien de cela qu’il s’agit en présence d’hémorroïdes : d’une mauvaise circulation du sang ! On peut l’associer à d’autres traitements naturels et efficaces dans ce cadre. Ici, son usage sera externe : il faut réaliser un bain du siège avec un mélange 50/50 de vinaigre et d’eau tiède, dans lequel on peut ajouter une infusion de sauge.

Comment utiliser le vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de cidre peut être utilisé en usage externe ou interne, c’est ce qui fait tout son intérêt. Pour en tirer le meilleur, il est préférable d’utiliser un vinaigre non filtré, non pasteurisé et issu de l’agriculture biologique. La présence de particules et de filaments dans le vinaigre est un gage de qualité. Il est totalement normal qu’il soit trouble, et sa couleur doit être orangée.

Usages internes : nos conseils

Avant de le consommer, le vinaigre de cidre doit toujours être dilué dans de l’eau. On estime que pour un usage quotidien, une à trois cuillères à café par jour suffisent. Idéalement, le vinaigre se consomme avant les repas et à jeun le matin. Toutefois, il est préférable de ne pas excéder 3 à 4 semaines de prises quotidiennes et d’observer des pauses entre chaque cure. Cela permet d’éviter l’apparition de troubles digestifs.

En cuisine, il suffit de remplacer le vinaigre blanc par du vinaigre de cidre dans les marinades, les vinaigrettes, les sauces et toutes autres sortes d’assaisonnement.

En gargarismes, ce vinaigre peut soigner les maux de gorge. Et en inhalation, il soulage les maux de tête.

Utiliser le vinaigre de cidre en usages externes

Bien que naturel, il ne faut pas abuser du vinaigre de cidre. Son acidité peut abîmer et assécher les cheveux lorsque ces derniers y sont trop souvent exposés. Pour éviter cela, il est préférable de l’utiliser en eau de rinçage tous les trois ou quatre shampoings uniquement. Les personnes qui ont le cuir chevelu sensible ou les cheveux secs doivent éviter de l’utiliser.

Propriétés et usages du vinaigre de cidre

Il est tout à fait possible de mettre du vinaigre dans l’eau chaude du bain pour favoriser la détente et permettre le soulagement des muscles.

Des contre-indications à respecter

Il existe peu de contre-indications à l’utilisation ou à la consommation de vinaigre de cidre. De façon générale, il est contre-indiqué en cas d’ulcère sévère, de gastrite et de reflux gastro-œsophagien (usages internes). Il faut éviter de le consommer sous sa forme pure et toujours prendre soin de le diluer avant de le consommer. Idem pour les applications cutanées !

Si ce produit est sécuritaire, il reste recommandé de ne pas le consommer sur une trop longue durée et d’observer des temps de pause suffisants entre chaque prise/cure. Mieux vaut le réserver à des usages ponctuels et ciblés (8).

Des effets indésirables à connaître

Le vinaigre est le plus souvent néfaste pour l’émail des dents. Il faut donc éviter de l’utiliser pour des soins dentaires au risque d’attaquer l’émail. Les personnes qui souffrent d’insuffisance rénale peuvent voir leurs fonctions d’élimination des excédents d’acide affectées par la consommation de ce produit. Il est préférable de ne pas outrepasser les doses journalières recommandées au risque de voir apparaître des effets néfastes pour la santé. Prudence !