Bienfaits du sport pour les seniors en perte d’autonomie

Avec l’âge, il n’est pas rare de voir apparaître une perte d’autonomie qui peut se montrer gênante pour celles et ceux qui en souffrent. Des solutions existent néanmoins, comme la reprise d’une activité physique adaptée.

Qu’est-ce que la perte d’autonomie ?

La perte d’autonomie qui survient le plus souvent avec l’âge désigne le fait de ne plus être en mesure d’effectuer les actions du quotidien en toute autonomie. Elle implique le plus souvent une dépendance aux tierces personnes (assistance, aide) ou bien l'appel à un spécialiste comme Altivie qui accompagne les personnes âgées en perte d'autonomie pour effectuer ces gestes de la vie de tous les jours. La dépendance/perte d’autonomie se décline en de nombreux degrés, qui témoignent de multiples situations médicales.

Les médecins et spécialistes s’appuient donc sur différents critères d’évaluation pour mesurer la dépendance et la perte d’autonomie des patients. Ces derniers peuvent alors bénéficier de prises en charge adaptées, et de solutions qui répondent à leurs besoins propres. Il est aussi possible de prévenir la perte d’autonomie en mettant en place des mesures en amont. L’activité physique en est une, et demeure d’ailleurs la plus satisfaisante de toutes en raison de son efficacité de ses nombreux bénéfices pour les personnes âgées.

qu'est-ce que la perte d'autonomie ?

Les bienfaits des activités physiques pour les seniors

En quoi le sport peut-il aider les seniors à prévenir la perte d’autonomie ?

Maintenir des capacités physiques nécessaires à l’autonomie

L’un des objectifs concrets de la reprise d’une activité physique à un âge avancé est de limiter la perte d’autonomie. Le sport va aider à prévenir l’état de fragilité qui peut s’installer, tout en maintenant une masse musculaire suffisante pour conserver le plus d’autonomie possible. En effet, le vieillissement entraîne la sarcopénie, qui désigne une baisse progressive de la masse musculaire (1). La pratique d’une activité physique permet de limiter ce phénomène, de renforcer les muscles et de maintenir la forme. Le sport travaille également, la posture, l’équilibre, l’agilité… (2) Ce sont des compétences mobilisées dans la vie de tous les jours.

Des bienfaits sur la santé mentale

Prendre de l’âge et vieillir peut affecter de bien des façons. Souvent, la perte d’autonomie est un véritable coup dur pour les personnes âgées qui la vivent. La pratique d’une activité physique les aide à lutter contre cette dépendance à l’autre qui s’installe, tout en leur offrant une meilleure estime d’eux-mêmes et un plus grand bien-être émotionnel (3). Ils ne sont plus passifs face à une situation qu’ils vivent mal, mais œuvrent pour leur santé, leur bien-être et leur indépendance. Quant au sport en groupe, il aide à entretenir un lien précieux avec les autres, et de lutter contre l’isolement social. De plus, le sport optimise nos facultés cognitives, notamment l’attention et la mémoire (4). Ces aptitudes sont indispensables pour préserver son autonomie en vieillissant.

Mieux gérer son poids

Avec le vieillissement, le métabolisme peut tourner au ralenti. La prise de poids est plus rapide, facilitée également par une mobilité qui baisse au fil du temps. Malheureusement, la prise de poids peut influer sur la perte d’autonomie, car elle rend les mouvements et gestes du quotidien de plus en plus difficiles. Les muscles et articulations peuvent être mis à rude épreuve, sans parler des risques pour la santé que cela représente ! Rester actif, en pratiquant une activité physique régulière, va permettre de mieux contrôler son poids et de conserver une mobilité indispensable à l’indépendance.

des activités sportives pour limiter la perte d'autonomie

Conserver agilité et équilibre

Le vieillissement porte atteinte à toutes nos fonctions motrices. L’agilité, la motricité fine, l’équilibre… Aucune de nos capacités n’est épargnée ! La pratique sportive aide à lutter contre ces diminutions qui s’opèrent au fil du temps. Avec des activités comme la marche, la natation ou le vélo, on travaille continuellement l’agilité et l’équilibre, ce qui permet de préserver ces aptitudes indispensables pour gérer son quotidien sans aide extérieure. La conservation des aptitudes, de la force, de l’équilibre et de la forme est indispensable pour préserver son autonomie le plus longtemps possible. L’activité physique est notre meilleure alliée pour cela !

Quels sports privilégier en cas de perte d’autonomie ?

La pratique d’une activité physique doit s’adapter aux conditions de chacun, aux pathologies pouvant être déjà présentes, aux capacités… L’idéal est de trouver conseil auprès de son médecin afin de mettre en place une pratique sportive adaptée.

La marche

La marche est l’activité physique la plus douce de toutes ! Elle est adaptée à tous les âges et à la plupart des conditions physiques. Accessible, simple, praticable partout… La marche n’a que des avantages ! Il faut simplement veiller à marcher suffisamment, entre 15 et 30 minutes par jour, ou plus si vous vous en sentez capables. La marche dynamique (ou marche nordique) est également une option intéressante. Dans tous les cas, la marche sollicite la quasi-totalité des muscles et des articulations de notre corps (90 % environ). Changez de paysages, promenez-vous avec des proches, des amis… Faites-en un moment le plus agréable possible.

La natation

La natation est une activité douce pour les articulations et se montre particulièrement adaptée aux seniors. Elle procure détente, relaxation, bien-être… Et permets aussi un travail complet sur l’ensemble des muscles des bras et des jambes, ce qui aide à limiter la perte d’autonomie au quotidien. La natation aide aussi à améliorer son souffle, son équilibre et sa posture.

Le vélo

Oui, même pour les personnes âgées ! On peut le pratiquer en extérieur, mais aussi en intérieur sur des machines spécifiques. Le vélo préserve les articulations des genoux des chocs qui peuvent être douloureux. Le vélo favorise la mobilité et l’autonomie des seniors, mais aussi leur équilibre ! En effet, ce sport est idéal pour travailler sans cesse l’équilibre, jour après jour. Parlez-en à votre médecin si cette discipline vous intéresse.

La gymnastique douce

La gymnastique douce est adaptée aux personnes âgées et s’adapte aux capacités physiques de chacun. Elle ne nécessite pas d’équipement spécifique et peut se pratiquer partout, seule ou en groupe, ce qui permet aussi de lutter contre l’isolement social des seniors. Les bienfaits de cette discipline sont nombreux : stimulation cardio-vasculaire, préservation de la mobilité, détente, relaxation, amélioration de la souplesse, travail de l’équilibre… Avec la gym douce, on peut cibler tous les muscles du corps en douceur, afin de travailler les gestes rendus difficiles par l’âge.

bienfaits du sport sur la perte d'autonomie

Le Tai Chi

C’est une activité qui peut paraître étonnante, et pourtant ! Cette pratique sportive chinoise combine la respiration avec des mouvements fluides et lents. Et si ces mouvements peuvent paraître étranges au premier abord, il n’en est rien. Il s’agit d’une activité idéale et particulièrement efficace pour améliorer la mobilité, la souplesse, la coordination et l’équilibre des personnes âgées ! En sommes, toutes les aptitudes qui aident à prévenir les chutes et à conserver ses capacités physiques. De plus en plus de clubs ouvrent en France : c’est une discipline parfaite pour préserver le lien social et s’épanouir en groupe.

Yoga et Pilates

Le Yoga et le Pilates sont des disciplines qui s’adaptent à tous les niveaux et toutes les conditions physiques. On les assimile souvent à la gymnastique douce, car les mouvements sont assez similaires lorsqu’il s’agit de travailler les muscles en douceur. Et les bienfaits de ces disciplines sont aussi très comparables ! Dans tous les cas, des cours spécifiques aux personnes âgées sont proposés, durant lesquels ils travailleront notamment la souplesse et la maîtrise du corps.