Comment soigner naturellement une tendinite ? 

La tendinite peut surgir à tout instant, pour de multiples raisons. Que l’on soit sportif ou non, en plein travail ou en train de pratiquer son loisir favori… Elle prévient rarement ! Et ses symptômes peuvent être aussi douloureux qu’handicapants dans la vie de tous les jours. Voici nos astuces et conseils pour soigner naturellement une tendinite et éviter la prochaine !

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

La tendinite désigne une inflammation des tendons, qui sont les bandes de fibres reliant les os aux muscles. On l’appelle aussi tendinopathie et elle résulte généralement d’une sollicitation intensive d’un tendon. Cette atteinte du tendon peut aussi être provoquée par une origine inflammatoire, métabolique, médicamenteuse ou résulter d’un conflit avec une structure anatomique proche. Si les symptômes sont assez parlants (douleurs à l’étirement, à la palpation et à la contraction des muscles insérés sur le tendon), des examens complémentaires peuvent permettre de déterminer précisément la nature et l’emplacement de la lésion.

Les symptômes et origines

Le symptôme principal de la tendinite est la douleur, mais d’autres symptômes variables peuvent apparaître contre la présence de nodules dans un tendon, une augmentation de son volume, des crépitations localisées ou diffuses ainsi qu’une chaleur locale.

Le siège d’une tendinite peut s’installer dans tous les tendons. Toutefois, les cas les plus fréquents portent sur l’épaule, le genou, le poignet, le coude, la hanche et le tendon d’Achille.

soigner naturellement une tendinopathie

Les solutions naturelles pour soigner une tendinite

Quels sont les méthodes et autres moyens pour soigner naturellement une tendinite au genou ou située ailleurs ?

Appliquer du froid sur les tendons douloureux

Que vous souffriez d’une tendinite au coude ou ailleurs, le froid reste votre meilleur allié pour soulager la douleur. Il faut appliquer du froid sur les tendons douloureux comme avec des poches de glace ou toute autre solution similaire. Le froid va limiter la sensation douloureuse et permettre de contenir l’inflammation grâce à ses actions analgésiques et vasoconstrictrices. Le temps de cicatrisation d’une tendinite peut être considérablement réduit grâce à l’usage de froid. Comptez deux à trois applications par jour d’une vingtaine de minutes par jour pour une véritable efficacité.

Attention aux brûlures ! Enveloppez votre poche de glace dans un torchon propre pour ne pas risquer de causer des lésions à l’épiderme. Il est également possible d’appliquer un glaçon sur la peau au niveau de la zone douloureuse en réalisant des mouvements circulaires, pendant une à deux minutes maximum.

Changer son alimentation pour rétablir un bon pH dans l’organisme

Notre alimentation est notre premier remède, comme le disait le père de la médecine. Et c’est très vrai ! La qualité et la diversité des aliments que nous ingérons peuvent considérablement influer sur notre état de santé et sur les maladies et blessures qui nous affectent. Les tendinopathies sont bien évidemment concernées. Car si la tendinite peut être le résultat d’un geste trop brusque et/ou répété, elle peut être favorisée et aggravée par des risques inflammatoires supplémentaires. Les aliments que l’on dit « acidifiants » favorisent les terrains inflammatoires dans tout l’organisme. Briser l’équilibre acido-basique de l’organisme peut augmenter les risques de symptômes et de tendinites.

La solution est ici très simple : il faut consommer plus d’aliments alcalins pour équilibrer le pH du corps. Il s’agit de fruits et de légumes frais essentiellement à l’image du citron, ainsi que du lin, des algues et des olives. D’autre part, il est possible de coupler ces aliments à d’autres aliments dotés de propriétés anti-inflammatoires. C’est le cas des aliments et compléments riches en acides gras oméga-3, par exemple. Consommez plus de poissons gras, de fruits oléagineux (noix, amandes, noisettes…) et d’huiles végétales !

Des compléments alimentaires pour prévenir et soulager

Certains aliments et compléments alimentaires sont réputés pour leurs vertus anti-inflammatoires. Dans le cadre des tendinopathies, certains se démarquent plus que d'autres.

soigner naturellement une tendinopathie

Le curcuma

Le curcuma, porté par sa curcumine et autres curcuminoïdes, est l’un des compléments les plus anti-inflammatoires qui soient (1). Les principes actifs antioxydants du curcuma calment les inflammations et apaisent les douleurs provoquées par les tendinites. Et le curcuma est efficace sur toutes les formes et origines d’inflammations (2). Il est possible de l’intégrer à son alimentation grâce à l’épice de curcuma ou de le prendre en cures de compléments alimentaires.

L’huile de poisson pour soigner naturellement une tendinite

L’huile de poisson est une huile particulièrement riche en acides gras oméga-3. Ces derniers possèdent des propriétés anti-inflammatoires très importantes qui peuvent faire une réelle différence (3). Ils interviennent directement dans le mécanisme de l’inflammation et permettent de soulager les douleurs et raideurs. Les oméga-3 peuvent également aider à limiter la prise de médicaments anti-inflammatoires (4).

Le gingembre

Le gingembre est une autre solution naturelle anti-inflammatoire pouvant agir sur les douleurs de tendinites. Il doit ses propriétés au gingerol (et quelques autres composés actifs), une molécule active qui agit sur les foyers d’inflammation dans l’ensemble du corps humain (5). Cette solution naturelle fonctionne contre tous les troubles inflammatoires chroniques et les douleurs inflammatoires de toutes origines, dont les tendinites.

L’aloe vera

L’aloe vera est une plante qui n’en finit plus de nous étonner. Ses actions anti-inflammatoires soulagent à la fois les douleurs et l’inflammation en elle-même. Pour profiter de ses bienfaits, il suffit de masser la zone douloureuse avec du gel d’aloe vera de façon régulière. Il est également possible de profiter des bienfaits de la plante grâce au jus d’aloe vera, qui est un bon antalgique naturel.

Effectuer des massages réguliers

Les massages à eux seuls sont efficaces pour soulager les tendinopathies. Il s’agit essentiellement de massages transverses profonds. Pour les réaliser, il faut masser de façon perpendiculaire par rapport aux tendons pendant plusieurs minutes. Pensez à le faire régulièrement. Le massage permet d’augmenter l’afflux sanguin dans la zone concernée et de favoriser une cicatrisation plus rapide. Les massages peuvent être pratiqués par une tierce personne, par un professionnel ou par soi-même. L’importance de réaliser les bons mouvements et de rester régulier. Et bien sûr, les massages sont à associer au repos !

tendinite au poignet

Utiliser des huiles essentielles anti-inflammatoires

Face à la tendinite, l’huile essentielle (HE) de gaulthérie reste la plus efficace. Elle est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires : elle contient des composés similaires à l’aspirine ! Le massage va permettre de revasculariser le tendon, favorisant ainsi sa guérison/régénération. Les vertus antalgiques et anti-inflammatoires de cette huile permettent d’apaiser vos douleurs provoquées par l’inflammation des tendons. À l’huile essentielle de gaulthérie, il est possible d’alterner l’huile essentielle de romarin, qui possède aussi des vertus antalgiques et circulatoires.

Pour utiliser les huiles essentielles, il n’y a rien de tel que le massage ! Mais attention, il ne faut pas les appliquer pures sur la peau. Prenez soin de les diluer dans de l’huile végétale avant de masser les zones douloureuses.

Les cataplasmes d’argile verte

Les tendinites peuvent se manifester par des gonflements des zones douloureuses. Dans ce cas, le meilleur remède naturel est le cataplasme d’argile ! L’argile possède des effets décongestifs et anti-inflammatoires qui aident à soulager les douleurs et limiter l’inflammation. Appliquée en cataplasme, l’argile apaise les douleurs notamment lorsqu’on l’associe au froid. Elle constitue une excellente solution pour les tendinites du poignet, du pouce, du coude et du genou.

Il est possible de trouver des cataplasmes d’argile dans le commerce ou de le confectionner soi-même à l’aide de poudre d’argile verte. On applique en couche épaisse sur la peau, on en profite pour masser la zone et on recouvre si possible de film alimentaire. Pour être efficace, le cataplasme doit rester en place une heure minimum, et être appliqué pendant quatre à cinq jours.

Soigner naturellement une tendinite : faites attention au stress !

Le stress est un facteur extérieur qui peut acidifier l’organisme et favoriser les terrains inflammatoires. Un bon repos, des méthodes de relaxation et une bonne alimentation seront vos meilleurs alliés pour le combattre. Le sport est également un bon moyen d’évacuer le stress, mais attention ! Il faut adapter sa pratique sportive à sa condition physique. Un tendon blessé ne doit pas et ne peut pas être mis à contribution.

tendinite au poignet

Améliorer son hydratation

Dernier point d’action possible : son hydratation quotidienne. Boire plus va permettre de drainer les déchets qui s’accumulent et favoriser les terrains inflammatoires dans l’organisme. Vous pouvez associer à votre consommation d’eau habituelle une eau riche en bicarbonate, qui se consomme uniquement en dehors des repas. Elle aidera votre organisme à éliminer les acides qui, comme nous l’avons vu, favorisent les inflammations.

Suivre un programme de rééducation

En fonction de l’origine de la tendinite, de sa localisation (tendinite au genou, tendinite au coude, etc.), il se peut que votre médecin vous recommande des exercices de rééducation (6). Vous pourriez également être orienté(e) auprès d’un kinésithérapeute pour prendre en charge cette rééducation. Il est indispensable de suivre les recommandations des professionnels de santé et de réaliser les exercices demandés pour progresser et se remettre correctement de sa blessure.

Ce qu’il faut éviter quand on veut soigner naturellement une tendinite

Pour prévenir et soulager une tendinite au bras ou au poignet (ou n’importe où ailleurs), il y a quelques recommandations à appliquer, notamment sur ce qu’il faut éviter. La déshydratation en fait partie, tout comme le manque de repos ou la surstimulation des zones concernées. Les mouvements à répétition sont contre-indiqués. En matière de sport, la prudence reste de mise. Il est tout à fait possible de se faire accompagner par un professionnel pour gérer sa pratique sportive et l’adapter aux tendinopathies. Des étirements et échauffements sont également à mettre en place avant et après chaque séance de sport pour éviter les tendinites.

Du côté de l’alimentation, même constat : certains aliments sont à éviter comme les aliments raffinés. Il s’agit des sucres et céréales raffinés (dont le gluten), qui favorisent l’inflammation. On doit privilégier les aliments à indice glycémique bas, et non élevé et réduire la consommation de viande rouge et de charcuterie. En d’autres termes, on bannit tous les aliments pro-inflammatoires !