Mélisse : propriétés, bienfaits et contre indications

Connaissez-vous les bienfaits de la mélisse ? Cette plante à la délicate odeur citronnée est utilisée depuis l’Antiquité et ne cesse de nous soulager des maux à la fois courants et variés. Et ses usages sont tout aussi nombreux ! Voici tout ce qu’il faut savoir sur les propriétés médicinales de la mélisse.

La mélisse : généralités

La mélisse (Melissa officinalis L.) est une plante herbacée de 30 à 80 centimètres appartenant à la famille botanique des Lamiaceae. Elle se trouve dans toute l’Europe, et apprécie les lieux frais et ombragés. Son odeur citronnée caractéristique est très appréciée, et lui vaut le nom de lemon balm en anglais. Cette plante est utilisée depuis des siècles, et même des millénaires. Hippocrate, le père de la médecine l’utilisait déjà au IVe siècle av. J.-C.. Puis ce fut le tour de Théophraste (IIIe siècle av. J.-C.), puis de Paracelse (XVe siècle apr. J.-C.). La mélisse est une plante très mellifère dont on utilise les feuilles, les fleurs, les tiges, mais également l’huile essentielle en phytothérapie.

La composition de la mélisse

La mélisse est riche en principes actifs. Elle renferme des flavonoïdes (quercétine, dérivés de la lutéoline), qui sont de puissants agents antioxydants naturels. La plante contient également de l’huile essentielle et des hétérosides monoterpéniques. S’y ajoutent des mucilages uroniques ainsi que des triterpènes (acide ursolique, acide hydroxyoléanolique et acide oléanolique). Enfin, cette liste de composants se termine par l’acide rosmarinique, l’acide caféique et l’acide chlorogénique. L’huile essentielle de cette plante comporte des cétones, des alcools terpéniques (eugénol, géraniol, linalol, citronellol), des monoterpènes et sesquiterpènes (caryophyllène) ainsi que des aldéhydes terpéniques (citral, citronellal).

Les bienfaits de la mélisse

La mélisse est une plante qui regorge de bienfaits pour la santé. Il est difficile de tous les énumérer. Elle se démarque dans de multiples domaines !

vertus de la mélisse

Une plante aux bienfaits anxiolytiques

La mélisse est une plante aux vertus anxiolytiques majeures (1). Ses effets sont accentués lorsqu’elle est associée à la valériane. On l’utilise donc souvent dans le traitement de l’anxiété et de l’agitation. L’utilisation de l’huile essentielle de mélisse dans ce cadre permet de réduire de près de 35 % l’agitation des personnes qui recevaient un traitement naturel. Les indices de qualité de vie sont aussi nettement améliorés chez les personnes qui utilisent la mélisse pour traiter l’anxiété et l’agitation.

Il faut savoir que la mélisse est susceptible de posséder des vertus antidépressives, si l’on tient compte de son efficacité face aux troubles anxieux. Elle améliore les performances cognitives ainsi que l’humeur, ce qui peut influer sur les symptômes dépressifs (2). En outre, on sait aussi que cette plante agit sur la modulation des récepteurs nicotiniques et muscariniques. Sans compter que cette plante est sédative : elle contribue à réduire le stress quotidiennement.

Traiter les troubles gastro-intestinaux mineurs

La Commission E. et l’ESCOP reconnaissent l’utilisation de la mélisse par voie interne afin de soulager les troubles digestifs. Traditionnellement, cette plante est ajoutée aux préparations d’herboristerie afin de faciliter la digestion, mais pas seulement. Elle aide également à soulager les ulcères, les coliques et les spasmes du tube digestif. Les études réalisées dans ce domaine montrent que la plante possède un effet antalgique, qui aide à réduire la sensibilité à la douleur (3). C’est en partie pour cette raison qu’on l’utilise pour lutter contre les malaises digestifs.

La mélisse a pour effet de protéger les parois de l’estomac et des intestins, puisqu’elle agit sur la réduction de la production des acides gastriques. Des essais cliniques ont été réalisés dans ce domaine, sur des mélanges de plantes qui contiennent de la mélisse (4). Ces synergies ont démontré une véritable efficacité sur les troubles gastro-intestinaux mineurs, bien qu’il soit difficile d’évaluer le rôle exact que joue la mélisse dans ce cadre.

Enfin, la mélisse possède des effets antiulcéreux reconnus, et ses feuilles contribuent à stimuler la digestion.

Agir sur les troubles du sommeil

La mélisse se combine souvent à la valériane dans les synergies de plantes. Ces deux plantes sont idéales pour réduire l’anxiété et le stress, mais pas seulement. Elles aident aussi à lutter contre les troubles anxieux qui affectent la qualité du sommeil, à l’image des insomnies ! Cette association de plantes se montre d’ailleurs aussi efficace que certains somnifères de synthèse. Toutefois, elles ne provoquent pas d’accoutumance ni d’effets secondaires.

utiliser la mélisse

Globalement, les plantes telles que la mélisse et la valériane permettent d'améliorer la qualité du sommeil de tout le monde, y compris les personnes qui ne souffrent pas de troubles du sommeil particuliers. Elles peuvent également être utilisées chez les enfants de moins de douze ans sujets aux troubles du sommeil d’origine nerveux (5).

Des propriétés antioxydantes parmi les bienfaits de la mélisse

La mélisse renferme des agents actifs, qui sont des antioxydants naturels (6). Parmi eux, les plus efficaces sont les flavonoïdes, les sesquiterpènes, les monoterpènes ainsi que les cétones. Les antioxydants agissent sur les radicaux libres présents en excès dans le corps. Ces derniers sont à l’origine de l’oxydation des cellules et de leur vieillissement accéléré. En utilisant des plantes et aliments antioxydants comme la mélisse, on peut aisément freiner leurs effets néfastes sur le corps et préserver sa santé. D’ailleurs, les radicaux libres sont souvent à l’origine de maladies cardiovasculaires, et autres pathologies lourdes.

Des vertus neuro-protectrices

La présence d’antioxydants et de principes actifs dans la plante n’est pas anodine, puisque ces composants lui procurent des vertus neuro-protectrices (7). En effet, les antioxydants aident à éliminer les déchets et autres radicaux libres présents dans l’organisme, et dans notre système nerveux. Ils participent à ce titre à l’optimisation de l’ensemble des fonctions de notre corps et protègent les cellules qui le composent. Les antioxydants sont véritablement bénéfiques pour la santé cérébrale.

D’autre part, on sait que la mélisse contribue à améliorer les symptômes de la maladie d’Alzheimer et elle est très utilisée en prévention des troubles neurodégénératifs (8). En outre, elle aide à réduire l’agitation des personnes touchées par la démence et autres pathologies neurologiques.

Soulager les coliques infantiles

Les infusions qui contiennent de la mélisse seule ou associée à d’autres plantes antispasmodiques (fenouil, réglisse, verveine, camomille…) sont efficaces pour calmer les coliques infantiles chez les nourrissons (9). Toutefois, les coliques chroniques chez les enfants peuvent être le signe d’un problème de santé plus sérieux, c’est pourquoi les méthodes naturelles ne dispensent pas de consulter un professionnel de santé.

Les bienfaits de la mélisse contre l’herpès labial

La mélisse est une plante dotée de propriétés antivirales et bactéricides (10). Elle doit ces effets à la présence d’acide rosmarinique dans sa composition. On utilise très souvent cette plante dans le traitement de l’herpès labial pour ces raisons. La mélisse agit à la fois sur la taille et la rougeur des lésions. Sa capacité à réduire les symptômes de l’herpès et à en accélérer la guérison est considérable. D’ailleurs, le traitement à base de mélisse permet également de réduire la récurrence des crises. Dans ce domaine, la plante se montre efficace face à deux virus types de virus de l’herpès (11).

mélisse et valériane

Les autres bienfaits de la mélisse

L’ESCOP, l’Organisation mondiale de la Santé et la Commission E. reconnaissent l’utilisation externe de la mélisse dans le traitement de l’herpès labial. Par voie interne, c’est son usage dans le soulagement des troubles nerveux (donc l’agitation et l’insomnie) et digestifs que ces institutions valident.

D’autre part, la mélisse est apaisante et antispasmodique. Elle est donc souvent utilisée pour réduire les douleurs liées aux menstruations. De même, ses vertus anxiolytiques et antidépressives permettent de réduire les troubles anxieux que l’on associe au syndrome prémenstruel.

Les propriétés antalgiques de la plante sont aussi efficaces sur les cas de névralgies et donc, de douleurs variées.

Utiliser et consommer la mélisse : à savoir

Avant d’utiliser la mélisse, le recours à un avis médical est nécessaire en cas de traitement médical, ou au moindre doute.

Contre-indications et effets secondaires

En raison d’un manque de données toxicologiques à son sujet, la mélisse est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. La consommation et l’utilisation de mélisse n’entraînent pas d’effets secondaires. Toutefois, la plante peut augmenter les effets de l’alcool et elle est susceptible d’amplifier les effets sédatifs d’autres plantes. La plante peut, en théorie, amplifier les effets des sédatifs, des calmants et des somnifères médicamenteux. Enfin, elle peut bloquer l’action de certains médicaments prescrits aux personnes qui souffrent de troubles de la thyroïde. Un avis médical est indispensable en cas de traitement médical.

Les modes d’administration possibles

La mélisse s’utilise de différentes façons. Elle peut être intégrée aux infusions de plantes sous la forme de feuilles séchées, afin de créer des synergies naturelles très puissantes. On peut aussi l’utiliser ou la consommer sous la forme d’une huile essentielle, de teinture mère, d’extraits secs ou d’EPS (Extrait fluide glycériné de Plante Fraîche). La forme de mélisse à utiliser va dépendre des bienfaits que l’on recherche. Il en est de même pour la posologie : n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de la santé pour utiliser la mélisse correctement. Pour les posologies, elles dépendent de plusieurs facteurs. En règle générale, elles sont les suivantes, mais n’hésitez pas à consulter un spécialiste avant de débuter une cure.

bienfaits de la mélisse

Les administrations par voie interne

  • Parties aériennes séchées : infusion de 1,5 à 4,5 grammes dans 150 millilitres d’eau bouillante une à trois fois par jour contre les troubles anxieux et les douleurs menstruelles.
  • Extraits liquides : 2 à 4 millilitres, trois fois par jour (troubles nerveux et digestifs).
  • Teinture mère : 2 à 6 millilitres, trois fois par jour (troubles nerveux et digestifs).

Les usages par voie externe

  • Nervosité, agitation, anxiété : huile essentielle en massage sur les tempes et les bras.
  • Névralgies : cinq gouttes d’huile essentielle associée à une cuillère à soupe d’huile d’olive sur les zones douloureuses, deux à quatre fois par jour.
  • Herpès labial : crème avec 1 % d’extrait aqueux lyophilisé sur la zone infectée jusqu’à quatre fois par jour.

Tout savoir sur les bienfaits de la mélisse : résumé

La mélisse est une plante que l’on peut qualifier de polyvalente, tant ses bienfaits sont nombreux. Elle agit en prévention des maladies, mais aussi en traitement de nombreux troubles (sommeil, anxiété, gastro-intestinale, etc.). Elle s’associe d’ailleurs aux autres plantes dotées de propriétés similaires ou complémentaires afin de traiter naturellement une large diversité de symptômes et de maux. Les posologies et modes d’administration dépendent des maux et problèmes à traiter. Un avis médical est préférable avant de débuter une cure, en particulier en cas de traitement médicamenteux ou de pathologie.