Le magnésium chez la femme enceinte

La grossesse est une période durant laquelle la femme doit prêter une attention très particulière à ses apports nutritionnels. Entre les vitamines, les minéraux et tous les nutriments dont elle et son bébé ont besoin figure le magnésium. Ainsi, nous revenons sur ce qu’il faut savoir sur le magnésium chez la femme enceinte.

Le magnésium et la grossesse

Le magnésium est un minéral essentiel et indispensable pour le corps humain, qui en contient environ 25 grammes. Ce minéral est équitablement réparti entre les os (50 %) et les autres organes (50 %) dont les muscles font partie. Sa présence est déterminante dans un grand nombre de mécanismes et systèmes : immunité, équilibre nerveux et émotionnel, contraction musculaire… Ses rôles sont très variés, et prennent une dimension supplémentaire durant la grossesse.

Les besoins en magnésium durant la grossesse

Tout au long de la vie, les besoins en magnésium évoluent. Ils changent en fonction du sexe, de l’âge et de la condition. Naturellement, le magnésium est l’un des minéraux essentiels pour la grossesse, aussi bien pour la maman que pour son bébé. L’apport quotidien recommandé d’une femme adulte est de 360 mg de magnésium. Mais durant la grossesse, ce besoin augmente et évolue, de façon à offrir au bébé tout ce dont il a besoin pour bien se développer. Par conséquent, les besoins en magnésium vont augmenter durant la grossesse pour atteindre 400 mg par jour au cours du troisième trimestre, au lieu des 360 mg habituels.

Les sources de magnésium dans l’alimentation

Pour combler ses besoins en magnésium durant la grossesse, il est possible d’augmenter sa consommation de produits qui en contiennent. Le tout, en surveillant bien sûr la prise de poids (qui doit rester normale) et l’éventuel diabète de grossesse, qui concerne un certain nombre de femmes enceintes. Le magnésium se trouve dans les céréales complètes, les légumes secs (ou légumineuses), le chocolat noir, les fruits oléagineux, le maïs, les fruits de mer (attention durant la grossesse) ainsi que certains fruits et légumes : banane, épinards, avocats, fruits secs… Les eaux riches en magnésium ainsi qu’en calcium sont aussi à privilégier au cours de la grossesse.

magnésium chez la femme enceinte

Si l’alimentation ne suffit pas, et s’il vous faut trouver une source alternative de magnésium, sachez que ce sel minéral peut aussi se prendre en compléments alimentaires. Il existe plusieurs formes de magnésium : n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin pour trouver celle qu’il vous faut.

Magnésium chez la femme enceinte : quels rôles ?

Nous n’allons pas revenir en détail sur les effets du magnésium sur l’organisme, mais nous intéresser à ses intérêts au cours de la grossesse. Durant la grossesse, le magnésium et le calcium sont deux sels minéraux essentiels. Il faut s’en assurer des apports suffisants… Mais pourquoi ?

Réduire le risque d’ostéoporose

La grossesse est une épreuve très éprouvante pour le corps humain. Lors de son développement, le fœtus prend tout ce dont il a besoin et puise pour cela dans les réserves minérales de sa mère. Celle-ci a la charge de les restaurer chaque jour, en s’alimentant. Seulement, s’assurer des apports suffisants en magnésium et en calcium n’est pas toujours simple. Il existe un risque conséquent de souffrir d’ostéoporose à la suite de cela (1). Cette maladie osseuse se manifeste par la dégradation de l’architecture osseuse. Les os deviennent moins résistants, plus vulnérables aux fractures. Le magnésium et le calcium ont pour rôle de prévenir ces lésions osseuses, notamment durant la grossesse, mais aussi tout au long de la vie (2).

Être en forme durant la grossesse

Le magnésium joue un rôle clé dans de nombreux processus métaboliques et autres systèmes qui composent le fonctionnement du corps humain. Il intervient par exemple au chapitre de l’immunité, qui est plus qu’essentielle au cours de la grossesse. Le magnésium permet à la femme enceinte d’être mieux protégée face aux affections et agressions extérieures : virus, bactéries, etc.

Dans la même mesure, le magnésium aide à réguler le transit, et participe à la contraction musculaire. Des apports suffisants permettent à l’organisme de profiter d’une force constante et de lutter efficacement contre la fatigue. Cela est indispensable, notamment lorsqu’il faut affronter une période aussi éprouvante que la grossesse. Les cures de magnésium sont, à ce titre, souvent conseillées à l’approche de l’hiver. Un avis médical s’avère nécessaire pour évaluer la pertinence d’une supplémentation ici.

Réduire les crampes ressenties et la pression artérielle

Il n’est pas rare de souffrir de crampes lorsqu’on attend un enfant. Le corps, rudement sollicité, doit s’adapter très vite et offrir au fœtus tout ce dont il a besoin pour se développer. Et cela lui demande des efforts plus que considérables. Par conséquent, des douleurs, des spasmes ou encore des crampes sont souvent à déplorer chez la femme enceinte. Le magnésium joue un rôle intéressant ici, puisqu’il permet notamment de réduire les crampes dans les jambes durant la grossesse (3). Ici, le magnésium contribue à réduire la fréquence ainsi que l’intensité des crampes (4).

magnésium chez la femme enceinte

Le magnésium permettrait aussi de réduire la nervosité qui touche un grand nombre de femmes au cours de leur grossesse. Il en est de même pour la pression artérielle et donc, le risque de pré-éclampsie. Enfin, le magnésium contribue aussi à réduire les risques de prématurité.

Le magnésium pour le fœtus : un minéral essentiel au développement

Le bébé se développe au fil des mois dans l’utérus de sa mère, en puisant les minéraux, vitamines, acides gras et autres nutriments dont il a besoin directement dans son organisme. Bien sûr, certains minéraux et vitamines jouent des rôles absolument essentiels dans le cadre du développement du fœtus, à l’image de la vitamine B9 (acide folique). Comme nous l’avons évoqué, le magnésium est essentiel à l’équilibre du système nerveux, de la sphère émotionnelle, et au bon développement cérébral. Entrant dans la composition des os et des muscles, il est plus qu’évident que le fœtus a besoin d’apports suffisants pour la constitution de son squelette et de son système musculaire.

Manque de magnésium chez la femme enceinte : les conséquences

Les carences nutritionnelles ne sont jamais anodines, c’est pourquoi un suivi médical est recommandé. Et en particulier durant la grossesse ! D’autant que la carence en magnésium peut être difficile à diagnostiquer. Quelles sont les conséquences du manque de magnésium chez la femme enceinte ?

Le manque de magnésium chez la femme enceinte

Un manque de magnésium chez la femme enceinte se traduit le plus souvent par des troubles du sommeil, de l’anxiété et une fatigue inhabituelle. Viennent s’y ajouter de la nervosité, des troubles digestifs (constipation), des acouphènes (bourdonnement dans les oreilles) et des douleurs musculaires. Enfin, parmi les symptômes du manque de magnésium se trouvent aussi la rétention d’eau, les douleurs lombo-pelviennes, des vertiges, une gêne respiratoire et des palpitations. Si ces symptômes apparaissent, consultez sans attendre un professionnel de santé.

Par ailleurs, il faut faire preuve de vigilance durant la grossesse, notamment au début. Les nausées et vomissements qui peuvent survenir peuvent engendrer une perte importante de minéraux. Ainsi, le manque de magnésium chez la femme enceinte comme les déficits en minéraux ne sont pas des faits rares.

Manque de magnésium pour le fœtus

Le manque de magnésium est rare chez les fœtus, qui puisent tout ce dont ils ont besoin dans les réserves de leur mère. Ainsi, celle-ci se trouvera en carence nutritionnelle bien avant le bébé qu’elle porte. Cela étant dit, il ne faut pas négliger les besoins de la femme enceinte et faire le nécessaire pour les combler efficacement. Comme nous l’avons vu, le magnésium est très important pour le bon développement du fœtus : il faut faire le nécessaire pour lui permettre les meilleurs apports nutritionnels possibles.

Magnésium et grossesse : ce qu’il faut retenir

Essentiel à la fois pour la mère et l’enfant, le magnésium est indispensable au bon déroulement de la grossesse. Il est indispensable de s’assurer des apports suffisants en ce sel minéral à travers l’alimentation et la supplémentation. En cas de doute, demandez conseil à un médecin pour obtenir un plan d’alimentation adapté, et des conseils personnalisés en termes de supplémentation au cours de votre grossesse.