Les bienfaits de l’huile d’amande douce

Connaissez-vous l'huile d'amande douce ? On dit de l’amandier qu’il symbolise la virginité et l’amour. Sa variété douce présente de multiples vertus pour la santé, et son huile végétale est l’une des plus saines qui soient. Voici ce que vous devez savoir à son sujet : bienfaits, consommation, contre-indications et effets secondaires…

Qu’est-ce que l’huile d’amande douce ?

L’huile d’amande douce est extraite de l’amande, le fruit de l’amandier (Prunus amygdalus var. dulcis ou communis), un arbre appartenait à la famille botanique des rosacées. L’amandier est un petit arbre qui mesure entre cinq et douze mètres de hauteur et qui produit des fleurs blanches ou rosées. Cet arbre est originaire d’Asie Centrale, mais se trouve aujourd’hui dans la plupart des régions tempérées de la planète.

L’amandier produit également des fruits qui contiennent des graines : les amandes. De celle-ci est extraite une huile végétale qui s’utilise aussi bien en cosmétique qu’en cuisine pour ses propriétés nutritionnelles et médicinales (1). L’huile d’amande douce, qui est de couleur jaune pâle, possède une odeur très subtile, et elle s’avère très douce au toucher. Son goût est aussi peu marqué.

La composition nutritionnelle de cette huile végétale

Les conditions de production des amandes influencent considérablement la composition de l’huile végétale (2). Une bonne huile d’amande douce contient des acides gras mono insaturés : oméga 9 (oléique, palmitoléique), ainsi que des acides gras polyinsaturés sous la forme d’oméga 6 (acides linoléiques). Cette huile renferme aussi une plus faible quantité d’acides saturés, généralement sous la forme d’acide palmitique.

huiles végétales pour la peau

L’huile d’amande douce renferme également des vitamines A, E, D, B1, PP, B2 et B6. À cela s’ajoutent quelques sels minéraux et oligo-éléments essentiels : phosphore, calcium, potassium, magnésium, cuivre et manganèse. Enfin, on note la présence de caroténoïdes, de phytostérols, de triacylglycérides, d’alcools triterpéniques et de squalène parmi ses autres constituants actifs.

Les bienfaits de l’huile d’amande douce

Contrairement à l’amande amère qui est toxique, l’amande douce recèle de bienfaits pour la santé. Elle s’utilise aussi bien en applications cutanées que par voie orale.

Ses effets sur la santé cardiovasculaire

L’amande, et donc l’huile d’amande douce, possède des propriétés hypocholestérolémiantes (3). Sa consommation permet de réduire le taux de cholestérol global dans l’organisme (4). De plus, les propriétés antioxydantes de cette huile sont rendues possibles par la présence de stérols végétaux, de caroténoïdes et de vitamine A et E. Ces composés antioxydants participent à la prévention cardiovasculaire en éliminant l’excès de radicaux libres dans l’organisme. On le sait, ces derniers sont responsables du vieillissement cellulaire accéléré et des risques qu’il représente pour la santé cardiovasculaire.

Des propriétés anti-inflammatoires

Les acides gras présents dans l’huile d’amande douce lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires puissantes. C’est d’ailleurs ce qui explique son efficacité face aux affections dermatologiques et aux irritations cutanées. Mais les bienfaits anti-inflammatoires de l’huile ne sont pas seulement externes. Lorsque nous consommons cette huile végétale, nous profitons aussi de ses bienfaits en interne.

Les propriétés anti-inflammatoires de cette huile végétale aident à prévenir et à soulager les inflammations de toutes origines, dont les inflammations urinaires. En plus d’être anti-inflammatoire, l’huile d’amande douce est également antalgique en raison de la présence de certains principes actifs dans sa composition (béta-amyrine, alpha-amyrine) (5).

huiles végétales pour la peau

Des vertus sur le transit et les troubles digestifs

Les indications orales de l’huile d’amande douce suggèrent que celle-ci est bénéfique en cas de troubles digestifs tels que la constipation ou l’acidité gastrique. En effet, cette huile est apaisante, mais aussi antiseptique et laxative. Par conséquent, on peut l’utiliser pour prévenir et pour soulager la constipation lorsqu’elle se présente. Et il en est de même pour la plupart des autres désordres gastro-intestinaux. D’ailleurs, il est intéressant de préciser que ses effets laxatifs contiennent aussi aux personnes sensibles comme les personnes âgées ou les enfants.

L’usage de cette huile végétale permet de calmer les ulcères et les inflammations d’ordre digestif. De plus, elle est indiquée dans le traitement des parasitoses et des infections intestinales, notamment dans un cadre préventif. Elle traite tous les troubles digestifs (principalement inflammatoires) et peut accompagner un traitement médical en cas de vers intestinaux.

Les bienfaits de l’huile d’amande douce sur la peau

Sur le plan cosmétique, l’huile d’amande douce accumule les bienfaits. Elle est antioxydante, émolliente, nourrissante, régénérante, cicatrisante, adoucissante, anti-inflammatoire, restructurante et protectrice cutanée ! Elle est aussi une excellente base pour accueillir les huiles essentielles. Grâce à ses propriétés inégalées, l’huile d’amande douce fait partie des huiles idéales pour soulager les peaux irritées ou affectées par des affections dermatologiques : eczéma, psoriasis… Son application cutanée permet d’autre part de prévenir et d’atténuer les vergetures, en plus de soulager les démangeaisons et la plupart des dermatoses.

Cette huile végétale améliore la fonction barrière ainsi que la protection de la peau. Ses propriétés antifongiques et cicatrisantes aident à restaurer les défenses naturelles de la peau. Quant aux acides gras présents dans sa composition, ils nourrissent la peau en profondeur et restaurent le film lipidique de celle-ci.

Une huile végétale bénéfique pour les cheveux

L’huile d’amande douce fait partie de celles que l’on utilise couramment en soins naturels pour les cheveux. Il est possible de masser le cuir chevelu avec quelques gouttes de cette huile (et de réaliser pour cela des mouvements circulaires) de façon à l’apaiser et à stimuler la circulation sanguine dans cette zone. Cela a pour effet de redonner de l’éclat à la chevelure !

D’autre part, on peut utiliser l’amande douce pour ralentir et freiner la chute des cheveux, tout en stimulant leur repousse et leur croissance. Dans le même temps, celle-ci lutte contre la formation des pellicules et offre davantage de brillance aux cheveux.

l’huile d’amande douce

Cette huile végétale convient à tous les types de cheveux. On peut l’appliquer sur les cheveux secs, cassants, fourchus, colorés ou frisés. Elle convient tout à fait aux cuirs chevelus irrités ou asséchés. D’ailleurs, on peut aussi l’utiliser pour soigner les irritations de la peau des bébés et éliminer délicatement les croûtes de lait.

Une application possible sur les ongles

L’huile d’amande douce agit sur tous les phanères, qui comprennent la peau, les cheveux et les ongles ! Elle convient tout à fait aux ongles cassants, ternes et sujets aux cuticules. Son application permet de les nourrir en profondeur et de stimuler leur repousse naturelle.

Les autres bienfaits et indications de l’huile végétale

L’huile végétale d’amande douce fait l’objet de diverses indications nutritionnelles. Celle-ci agit sur les troubles de la sexualité et de la fertilité : on peut l’utiliser contre l’impuissance et en prévention des troubles de la fécondité.

Par ailleurs, cette huile végétale est équilibrante pour le système nerveux, en raison de sa teneur en acides gras essentiels ainsi qu’en antioxydants naturels.

Anti-infectieuse, elle agit en prévention des affections virales, bactériologiques ou liées aux microbes. Ses propriétés antioxydantes renforcent les défenses naturelles de l’organisme et donc, notre immunité. On peut également l’utiliser en cas d’encombrement bronchique (bronchite).

Utilisation et consommation d’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce est bénéfique en de nombreux points. Mais avant de l’utiliser ou de la consommer, mieux vaut connaître ces quelques informations la concernant.

Les contre-indications et effets secondaires

Comme elle provient de l’amande, l’huile d’amande douce n’est pas adaptée aux personnes allergiques aux fruits à coque (voie interne et externe). D’autre part, on recommande aux femmes enceintes de ne pas l’utiliser de façon prolongée et de privilégier d’autres huiles végétales durant leur grossesse. En effet, cette huile végétale peut avoir des effets sur l’enfant à naître et le rendre plus sensible aux arachides si la future mère l’utilise pendant la grossesse.

l’huile d’amande douce

Attention : il existe deux sortes d’amandes. Seules celles qui proviennent du Prunus dulcis sont comestibles. En ce qui concerne celles qui proviennent du Prunus amara, elles sont toxiques.

Ses associations possibles

L’huile d’amande douce peut s’associer à beaucoup d’autres huiles végétales. C’est le cas de l’huile de germe de blé pour traiter le psoriasis (ainsi que l’aloe vera). On peut l’associer à l’huile de carotte pour la protection de la peau. Ou encore, à l’ortie et l’alfalfa pour réparer les ongles cassants et ternes. En outre, l’huile d’amande douce peut combiner ses bienfaits à l’huile de foie de morue ou à la levure de bière contre les cheveux ternes et cassants. Elle se marie également à l’acide alpha-lupique pour traiter le vieillissement cutané. Enfin, contre les radicaux libres et leurs effets néfastes, l’huile d’amande douce s’associe généralement au resvératrol.

Comment bien choisir et utiliser son huile d’amande douce ?

La composition nutritionnelle de l’huile d’amande douce dépend essentiellement de ses conditions de production. Pour cette raison, il est recommandé de choisir une huile vierge extra, obtenue par première pression à froid. Idéalement, il faut aussi privilégier l’origine biologique.

L’huile d’amande douce n’est pas la plus indiquée pour la cuisson. En cuisine, on lui réserve plutôt le rôle d’assaisonnement pour les plats.

Tout savoir sur l’huile d’amande douce : l’essentiel

L’huile d’amande douce est bénéfique pour la peau, les cheveux et les ongles en applications externes. Toutefois, c’est aussi une huile végétale nutritive, antioxydante et anti-inflammatoire qui présente des intérêts certains pour notre santé cardiovasculaire. Elle intègre parfaitement une hygiène de vie saine. Il suffit de choisir une huile de qualité et de la consommer régulièrement dans le cadre d’une alimentation équilibrée !