Gingembre et digestion 

Pour faire face aux troubles digestifs et aux problèmes liés à ce système, des plantes et racines se montrent d’une efficacité sans pareille. Il existe un véritable lien entre gingembre et digestion, qui s’est construit sur les bienfaits véritables de cette racine. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Les principes actifs du gingembre

Consommé à travers le monde pour son goût et dans les plats originaires d’Asie, le gingembre est aussi une racine utilisée à des fins médicinales. Et ce, en raison de la présence de principes actifs spécifiques dans sa composition (1). La racine de gingembre que nous consommons contient 90 % d’eau, des fibres et surtout, des glucides. Pour le reste, elle propose des vitamines (A, C, E, B1, B2, B3, B5, B6 et B9). Riche en sels minéraux et oligo-éléments, le gingembre contient du magnésium, du fer, du sodium, du phosphore, du zinc et de l’iode. Il est aussi riche en calcium.

Du côté de ses principes actifs, on trouve du gingérol, du zingérone, du paradol ainsi que de shogoal. À partir de cette plante, on peut fabriquer des extraits, des teintures mères et des huiles essentielles puissants. Parmi eux, beaucoup de produits sont utilisés dans le but d’améliorer la digestion et le processus d’absorption des aliments.

Gingembre et digestion : quels bienfaits ?

Quels sont les bienfaits du gingembre sur la digestion ?

Les propriétés digestives du gingembre

Comme plusieurs autres épices et racines, le gingembre possède des propriétés stimulantes sur notre système digestif. Plus précisément, il augmente l’activité des enzymes digestifs et favorise la sécrétion de bile. De cette façon, le gingembre accélère et améliore le processus digestif et la dégradation des aliments dans l’estomac (2). Une consommation régulière de gingembre favorise un fonctionnement optimal du foie, qui participe lui aussi au processus de digestion. Cet effet semble se préciser lorsqu’on consomme le gingembre en grande quantité. À terme, les cures de gingembre aident à retrouver un certain confort digestif. Le gingembre fait alors profiter tous les organes du système digestif de ses bienfaits sur la santé. Il agit donc sur l’estomac, l’intestin grêle, et le côlon. Il agit aussi sur la bouche et l’œsophage !

bien-être digestif

En favorisant la digestion et ses processus, le gingembre agit tel un véritable brûleur naturel des graisses. Il stimule et booste le métabolisme, de façon à ce que les graisses ingérées soient utilisées comme source d’énergie pour l’organisme. Il est très apprécié et se montre efficace pour les personnes qui cherchent à perdre du poids.

Nausées et vomissements : des effets antiémétiques

C’est l’une des propriétés les plus connues et recherchées du gingembre : son action antiémétique. Le gingembre est réputé pour sa capacité à prévenir et à soulager les nausées ainsi que les vomissements. Il fait partie des remèdes naturels conseillés aux femmes enceintes qui ressentent ces symptômes de début de grossesse, notamment (3). À ce titre, le gingembre fait preuve d’une grande efficacité dans la prévention et le soulagement des nausées liées au mal de transport (4). Enfin, il représente aussi un traitement alternatif des nausées et vomissements pouvant survenir à la suite d’une opération chirurgicale (5).

Le gingembre aide donc à soulager les troubles digestifs que sont les nausées et les vomissements de façon générale, et ce, quelle qu’en soit la source. En parallèle, les plus récentes études sur le gingembre démontrent que cette racine peut aider à soulager les effets secondaires très puissants des traitements de chimiothérapie. Parmi eux figurent les vomissements et les nausées. Le gingembre s’avère efficace chez les jeunes adultes et même les enfants pour soulager ces effets indésirables du traitement contre le cancer (6).

Associer du gingembre et digestion

Le gingembre s’associe à d’autres plantes, fruits et épices pour combiner ses bienfaits. Si certaines sont bénéfiques sur la digestion, d’autres sont contre-indiquées.

Gingembre et citron : le duo gagnant

Dans les boissons qui associent gingembre et citron, on retrouve tous les bienfaits de ces deux aliments combinés. Le citron est un aliment alcalin particulièrement bénéfique pour le corps et le système digestif. Quant aux effets du gingembre sur la digestion, nous les avons énumérés ci-dessus. Gingembre et citron sont deux aliments stimulants pour le métabolisme et le processus digestif. De plus, en tant qu’aliments antioxydants, ils aident l’organisme à éliminer les toxines et les déchets accumulés par le corps provenant en partie de l’alimentation. Citron et gingembre sont bénéfiques pour l’organisme et la digestion, aussi bien de façon indépendante ou conjointe !

gingembre et digestion

Poivre et gingembre : un mauvais choix pour la digestion

Attention, parmi les associations connues et courantes du gingembre se trouve le poivre. Or, l’association entre poivre et gingembre peut être dangereuse. On sait qu’elle représente un risque pour l’estomac des personnes sujettes aux ulcères. Il en est de même pour celles qui rencontrent des problèmes d’hémorroïdes. L’association poivre-gingembre peut aggraver les troubles digestifs tels que les inflammations des muqueuses et les gastrites. Si vous souhaitez utiliser l’association gingembre-poivre, il est préférable de demander conseil à un médecin. Évitez également d’en consommer de grandes quantités ou sur la durée. Votre santé digestive est en jeu !

D’autre part, il faut savoir que l’association entre gingembre et poivre peut augmenter la perméabilité intestinale. La pipérine que contient le poivre a tendance à irriter les muqueuses et à entraîner des réactions et des irritations dans le système digestif. Pour consommer du gingembre et du poivre, il ne faut donc pas souffrir d’une hyperperméabilité intestinale. Autrement, il existe un risque de développer des maladies sérieuses.

Gingembre et digestion : que faut-il retenir ?

Le gingembre est une racine puissante, qui présente de nombreux intérêts. Il agit sur les nausées, les vomissements, mais aussi sur les différents organes du système digestif. Il s’avère donc bénéfique pour la digestion, en particulier lorsqu’on l’associe au citron et à ses bienfaits. En revanche, poivre et gingembre ne sont pas indiqués à tous les consommateurs, en raison de leurs actions sur la perméabilité des intestins et compte tenu des irritations qu’ils peuvent provoquer. Si vous rencontrez des problèmes digestifs importants, l’idéal est de vous tourner vers un avis médical avant de consommer du gingembre ou toute autre plante.