Feuilles de curry : propriétés, bienfaits et utilisations

Les feuilles de curry sont connues à travers le monde pour leurs vertus et sous différents noms. Attention, il ne faut pas les confondre avec la poudre ou la pâte de curry, qui sont des condiments que l’on utilise en cuisine. Il s’agit ici de feuilles issues d’une plante, et qui renforcent des bienfaits et des propriétés médicinales non négligeables.

Feuilles de curry : origines et composition

Les feuilles de curry (Murraya koenigii), aussi appelées « feuilles de cari » (ou encore kaloupilé, caloupilé, kadi patta…) sont issues de la plante curry, ou cari, une plante provenant de la famille des Rutacées. Le tronc et les branches de cette plante sont très fins, tout comme ses feuilles vertes et luisantes, particulièrement riches en arômes. La plante originaire d’Inde est utilisée depuis de nombreux siècles pour ses propriétés culinaires et médicinales. Très aromatiques, les feuilles se distinguent avec des saveurs d’agrumes et de citron. Principalement cultivée en Asie (Inde, Malaisie), la plante est aussi présente sur certaines îles comme l’île Maurice ou l’île de la Réunion.

La composition des feuilles de curry

La composition nutritionnelle est très intéressante et elle est d’ailleurs réputée pour sa richesse en fer. Mais ce n’est pas le seul nutriment qu’elle contient. Les feuilles de Murraya koenigii contiennent des vitamines (A, C et E), ainsi que des minéraux et oligo-éléments (calcium, phosphore…) et des fibres. On trouve également dans sa composition des antioxydants comme le bêta-carotène, des flavonoïdes et des alcaloïdes (1) (2). À cela s’ajoutent des hydrates de carbone et de l’acide nicotinique.

Les propriétés et bienfaits des feuilles de curry

Les propriétés et bienfaits des feuilles de curry

Alors, quels sont les bienfaits des feuilles de curry ?

Réduire le taux de cholestérol sanguin

L’un des bienfaits de ces feuilles concerne le taux de cholestérol global. Étant riches en antioxydants, les feuilles de curry limitent l’oxydation du cholestérol à l’origine de la production de cholestérol LDL que l’on aime appeler « le mauvais cholestérol ». Par conséquent, le taux de « bon » cholestérol (cholestérol HDL) augmente ce qui permet de préserver la santé cardiovasculaire. Et de cette façon, on prévient plus efficacement les maladies cardiaques, les pathologies cardiovasculaires et l’athérosclérose.

Des propriétés hépatoprotectrices

La composition nutritionnelle des feuilles de cari suggère que la plante possède des propriétés hépatoprotectrices. Celles-ci seraient liées à la présence d’alcaloïdes, de flavonoïdes et de tanins au sein de leur composition. Ses bienfaits sur le foie peuvent être décuplés avec des vitamines A et C pris en synergie.

Une plante antioxydante, antalgique et anti-inflammatoire

Les antioxydants et autres composants des feuilles de curry leur procurent de nombreux bienfaits sur la santé, notamment sur le vieillissement cellulaire. Ces composés actifs sont capables de bloquer les dommages du stress oxydatif et des radicaux libres sur les cellules. Et ce n’est pas tout. Les feuilles sont aussi reconnues pour leurs vertus antalgiques et anti-inflammatoires. Elles constituent donc une excellente solution naturelle pour soulager des douleurs articulaires chroniques et inflammatoires.

Murraya koenigii

Une grande source de fer d’origine végétale

La richesse du cari en fait une excellente source naturelle de fer et de minéraux pour les personnes qui suivent un régime végétarien. Mais ce n’est pas le seul intérêt du fer pour la santé. Celui-ci intervient de multiples façons dans le bon fonctionnement de notre organisme. Il contribue à renforcer nos défenses immunitaires, mais également à améliorer nos capacités cognitives et à oxygéner les muscles. Il est indispensable et pourtant, il tend à manquer dans nos assiettes, notamment à certains moments de la vie (comme pendant une grossesse).

Stimuler la digestion et lutter contre les troubles digestifs

Les feuilles de curry sont consommées depuis très longtemps pour leurs vertus sur la santé digestive. Elles stimulent le processus de digestion, le rendant plus efficace. En ayurvéda, on estime que cette plante possède des vertus laxatives légères qui aident l’organisme à se débarrasser des déchets. Justement, c’est une solution naturelle que l’on emploie en cas de digestion. Grâce à leurs fibres, les feuilles constituent aussi une solution naturelle pour les diarrhées. Cela peut paraître paradoxal, mais beaucoup de plantes sont capables de lutter naturellement contre la diarrhée et la constipation. Le cari en fait partie. Leur consommation aide à lutter contre la plupart des troubles d’origine digestive.

Préserver la santé des yeux et du cerveau

Tous les aliments et végétaux contenant de la vitamine A (ainsi qu’en magnésium et autres minéraux) présentent un intérêt pour la santé oculaire. Leur consommation permet de préserver la cornée et réduire les risques de troubles oculaires. Et notamment ceux que l’on associe au vieillissement ! C’est une plante idéale à associer aux meilleures plantes pour préserver la vision.

Les feuilles de cari sont aussi étudiées pour leur rôle dans la prévention et le traitement des maladies neurodégénératives (3). Elles sont d’ailleurs souvent indiquées pour combler le manque de fer à l’origine des sautes d’humeur et de l’anxiété.

Favoriser la pousse des cheveux

C’est l’un des bienfaits les plus cités pour cette plante : l’aide à la repousse des cheveux. Sa grande concentration en vitamines et en acides naturels en fait une excellente solution naturelle pour stimuler la croissance des cheveux. Et les antioxydants présents dans les feuilles permettent d’éviter le vieillissement prématuré. Il est donc possible d’appliquer des solutions contenant des feuilles de curry sur les cheveux pour leur faire profiter de ces vertus. Un usage fréquent est indispensable ici.

Soigner les plaies avec des feuilles de cari

Les applications médicinales de la feuille de curry sont nombreuses (4). Dans les médecines traditionnelles, il est courant d’appliquer certaines plantes aux vertus antibactériennes sur les plaies afin de limiter les risques d’infection. La feuille de cari possède une activité antibactérienne puissante (5). Les composés actifs de la plante la rendent efficace contre les bactéries et les inflammations. Leurs effets sur le processus de guérison de la peau sont importants, ce qui en fait un remède naturel idéal pour toutes sortes de plaies cutanées : lésions superficielles, brûlures légères, hématomes…

feuilles de curry

Utilisation des feuilles de curry : ce qu’il faut savoir

Contre-indications, effets secondaires, posologie, associations… Quelles sont les choses à savoir sur l’utilisation des feuilles de cari ?

Les principales indications

Les feuilles de curry sont le plus souvent indiquées en cas de sautes d’humeur et d’anxiété provoquées par un manque de fer. En effet, une carence ou un déficit peut limiter la neurotransmission de la dopamine, que l’on appelle aussi hormone du plaisir. Les feuilles sont également à consommer en cas de problèmes de digestion ou de transit intestinal paresseux, et simplement en cas de régime végétarien ou végétalien (6). Son utilisation est étudiée dans le cadre de la lutte contre le cancer (7) et le diabète (8). Demandez conseil à un professionnel de santé avant de l’utiliser afin de vous assurer la meilleure supplémentation possible.

Comment consommer des feuilles de curry ?

En France métropolitaine, les feuilles de curry fraîches sont difficiles, voire impossibles à trouver dans le commerce. Ne pouvant être congelées et se conservant 24 heures au maximum, on comprend qu’elles ne courent pas les étals des marchés. Pour en consommer, il faut se tourner vers les feuilles sèches et la poudre : ce sont des extraits secs de plantes. On peut les trouver également dans la composition de compléments alimentaires. Ces différents produits peuvent être consommés ou utilisés en application locale, ajoutés à des produits pour les soins de la peau ou des cheveux.

Il faut prêter une attention particulière à l’origine et aux méthodes de fabrication/transformation utilisées pour la confection de ces produits. Quant aux posologies, elles sont systématiquement indiquées sur les emballages des produits vendus en France. En cas de doute, demandez conseil à un professionnel ! En ce qui concerne les poudres de feuilles de curry, le plus souvent, la posologie journalière est comprise entre un quart et une demi-cuillère à café, deux fois par jour.

Les interactions possibles avec d’autres plantes

Les feuilles de curry s’utilisent avec d’autres plantes ou molécules, en synergie. On trouve la vitamine B9, avec laquelle elle s’associe pour améliorer la production de globules rouges, ainsi que le magnésium pour stimuler l’organisme et lutter contre la fatigue. Riches en fer, les feuilles de curry se marient très bien avec l’acérola qui est une excellente source de vitamine C. En effet, la vitamine C améliore l’absorption du fer par l’organisme et cela n’est pas négligeable lorsqu’il s’agit de fer d’origine végétale (9).

kaloupilé

Contre-indications et effets secondaires

L’usage et la consommation de ces feuilles sont incompatibles avec les maladies qui provoquent des accumulations de fer dans le corps, à l’image de l’hémochromatose. Certains médicaments peuvent donc entrer en interaction avec cette plante. Pour ces raisons, il est important d’en parler avec son médecin.

L’utilisation et la consommation de feuilles de curry ne provoquent pas d’effets secondaires. En revanche, en cas d’excès de fer, des troubles digestifs peuvent apparaître comme des nausées et vomissements, une constipation…

Feuilles de curry : notre conclusion

À ne pas confondre avec le traditionnel curry, les feuilles de curry possèdent un très fort potentiel en phytothérapie. Les recherches à leur sujet se poursuivent dans certains domaines, notamment la lutte contre le cancer ou le diabète. La science n’en a pas terminé avec cette plante fascinante, et nous non plus !