4 méthodes naturelles pour arrêter de fumer

Temps de lecture: 7 minutes
sevrage tabagique

Pour beaucoup de personnes, arrêter de fumer est un véritable combat de tous les jours. Se détacher de la cigarette est une lutte très difficile, et presque impossible. Pourtant, on peut tout à fait avoir recours à des méthodes naturelles pour arrêter de fumer sans avoir à prendre des médicaments ou à se tourner vers d’autres solutions. Quelles sont les méthodes naturelles qui aident à arrêter de fumer ? Nous avons choisi de vous en présenter quatre, qui sont à la fois accessibles et bénéfiques pour votre santé. Pour arrêter de fumer, il faut renforcer votre résistance à la nervosité et au stress, mais aussi apaiser votre esprit. Les plantes vous aideront tout au long de votre sevrage tabagique.

Les effets liés à l’arrêt du tabac

En premier lieu, il est important de préciser que l’arrêt du tabac peut entraîner l’apparition d’effets secondaires distincts. Les connaître permet de mieux les appréhender et de les affronter avec des solutions naturelles. Les effets liés à l’arrêt du tabac sont le plus souvent la fatigue, les troubles du sommeil et les problèmes gastriques. Dans ce cadre, on peut aussi citer la prise de poids, qui est courante, bien qu’évitable, notamment avec de bons gestes.

Comment éviter les effets secondaires ?

La prise de poids peut généralement être évitée à l’aide d’un régime alimentaire équilibré et la pratique d’une activité physique régulière. Pour éviter de prendre du poids, on peut aussi augmenter sa consommation de lécithine de soja en capsules ou en granulés lors des repas. La lécithine de soja permet de rétablir l’équilibre des lipides et de réguler les poids. En parallèle, certains aliments seront à privilégier, comme les aliments riches en protéines, les aliments coupe-faim composés de minéraux et de vitamines ainsi que des super-aliments.

Pour le reste des effets liés à l’arrêt du tabac, des solutions naturelles existent. En effet, parmi les quatre méthodes naturelles pour arrêter de fumer que nous allons vous présenter, certaines ciblent directement les symptômes liés au sevrage tabagique. Ce sont les méthodes naturelles qui favorisent une meilleure transition vers une vie sans tabac !

hypnose pour arrêter de fumer

L’hypnose pour arrêter de fumer

De plus en plus de personnes ont recours à l’hypnose pour arrêter de fumer naturellement. L’hypnose est réalisée par un thérapeute, qui aide son patient à dialoguer avec son inconscient. En agissant de la sorte, on peut aider une personne à se débarrasser du sentiment de privation et de manque. L’hypnose permet donc d’affronter le problème à la racine. Une seule séance permet souvent de supprimer totalement l’envie de fumer. Dans certains cas, plusieurs séances peuvent être nécessaires. Tout dépend alors de la personne.

L’arrêt du tabac sous hypnose est une méthode naturelle qui permet de confronter notre conscient et notre inconscient. Le thérapeute stimule l’inconscient et aide à trouver des comportements bénéfiques susceptibles de remplacer la cigarette. En parallèle de l’arrêt du tabac sous hypnose, il est tout à fait possible d’affronter le sevrage tabagique à l’aide des solutions naturelles présentées ci-dessus.

Les huiles essentielles, pour le sevrage

Lorsqu’on décide d’arrêter de fumer, on peut limiter les troubles du sevrage à l’aide des huiles essentielles. En effet, si l’aromathérapie ne permet pas d’arrêter de fumer, elle aide à mieux supporter les effets indésirables du sevrage tabagique. Dans ce cadre, les huiles sont essentiellement prises par voie orale. Il faut donc éviter l’automédication et se tourner vers un professionnel de santé afin de recevoir des conseils avisés et indispensables. L’aromathérapeute prescrit les préparations à base d’huiles essentielles qui vous aideront à arrêter de fumer. Il est important de respecter les quantités et la nature des huiles à utiliser.

Les huiles essentielles à utiliser

Certaines huiles essentielles peuvent aider les fumeurs à arrêter la cigarette. Parmi elles se trouvent des huiles essentielles relaxantes, qui favorisent l’endormissement et aident à lutter contre la fatigue et le stress. Il faut privilégier les huiles essentielles dotées de propriétés calmantes. Ici, il s’agit essentiellement des huiles essentielles de néroli, de mélisse, de marjolaine à coquilles, de camomille, de petit grain ou d’ylang-ylang (1). On peut aussi citer la menthe poivrée, l’orange douce et l’eucalyptus. La camomille est réputée pour son action apaisante sur l’agitation et les insomnies nerveuses. Elle agit en faveur du sommeil et de l’endormissement, et peut soulager les troubles digestifs (2). Quant à la mélisse, elle agit elle aussi sur l’anxiété, l’agitation et les troubles du sommeil (3) (4). La lavande ainsi que la verveine citronnée peuvent agir sur l’irritabilité et le stress lors du sevrage de tabac.

effets liés à l'arrêt du tabac

L’homéopathie, pour l’anxiété et l’envie de fumer

Si l’homéopathie fait aujourd’hui débat, elle peut aider à soigner un grand nombre de troubles, et notamment les addictions. De plus, elle s’avère généralement très efficace pour une grande partie de fumeurs désireux d’arrêter la cigarette. En effet, le cap du sevrage peut être simplifié à l’aide de produits homéopathiques spécifiques. Ces derniers génèrent peu d’effets secondaires sur l’organisme. Mais l’homéopathie permet surtout d’agir sur l’anxiété et l’envie de fumer dans les semaines qui suivent l’arrêt du tabac.

Dans le cadre de l’homéopathie, il convient de suivre un traitement spécifique, qui peut durer plusieurs mois. Argentum Nitricum 15 CH est le remède de référence dans ce cas. Il agit sur les fringales, la nervosité ainsi que l’irritabilité. Pour lutter contre l’état dépressif et l’abattement, c’est le Gelsemium 15 CH qui est à privilégier. Et lorsque l’envie de fumer se fait véritablement irrépressible, les fumeurs doivent se tourner vers le Tabacum 9 CH. Si le traitement semble inefficace, il est essentiel de se tourner vers un homéopathe qui pourra l’adapter. Ne tentez pas l’automédication.

La phytothérapie, le pouvoir des plantes

La phytothérapie vous permet de bénéficier des pouvoirs des plantes pour arrêter de fumer. C’est une solution parfaitement naturelle contre la dépendance au tabac. On peut ainsi choisir d’arrêter de fumer naturellement, grâce aux plantes. Il existe d’ores et déjà des formules ciblées, qui aident les fumeurs à arrêter de fumer progressivement. On peut par exemple citer les complexes d’extraits de bourgeons en gouttes et les complexes d’élixirs floraux de désaccoutumance. La plupart d’entre eux sont conçus à partir d’extraits de fleurs de Bach.

Le kuzu

Les extraits de kudzu (ou kuzu). La racine de cette plante est couramment utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise pour désintoxiquer le corps (5). Cette plante est idéale pour contrer les états de dépendance en raison de sa richesse en principes actifs. Ses extraits s’assimilent très facilement pour l’organisme et ne génèrent pas d’effet secondaire. Cette plante méconnue permet par ailleurs de lutter contre les acouphènes et les vertiges. Les flavonoïdes qu’elle contient aident à réduire la dépendance aux différentes drogues existantes.

La valériane pour arrêter de fumer

De son côté, la valériane est une plante souvent associée au sevrage, et notamment au sevrage tabagique. Elle aide à en traiter les symptômes, en particulier l’anxiété (6). La plante aide aussi à réduire la fatigue et améliore la qualité du sommeil (7) (8). La valériane est connue pour ses propriétés calmantes sur l’organisme et pour sa capacité à lutter contre les états de dépendance. Chez certaines personnes, cette plante peut d’ailleurs provoquer une réaction de dégoût face au tabac.

arrêter de fumer naturellement

L’ortie

L’ortie est une plante équilibrante, également dotée de propriétés calmantes. À elle seule, elle ne peut pas lutter contre le poids de la dépendance à la cigarette. Néanmoins, elle est une excellente source de fer et aide à détoxifier le corps. L’ortie est parfaitement indiquée en cas de sevrage tabagique, et notamment pour lutter contre la fatigue. On peut l’associer aux plantes calmantes telles que la valériane ou la passiflore.

Le millepertuis

Le millepertuis est utilisé en phytothérapie dans le but de traiter les dépressions légères à modérées. Les principes actifs qu’il contient, et notamment un flavonoïde du nom d’hyperforine, permettent de stimuler la production de sérotonine, de noradrénaline et de dopamine. D’une certaine manière, le millepertuis peut nous aider à vaincre la dépendance à la nicotine (9).

Les autres plantes calmantes

Outre la valériane, d’autres plantes s’illustrent dans la lutte contre la dépendance au tabac. Dans ce cadre, il est possible de citer le millepertuis, l’aubépine, le griffonia, la passiflore ainsi que les fleurs de Bach. On peut tout à fait utiliser ces plantes seules ou en association. N’hésitez pas à demander conseil à votre herboriste ou phytothérapeute.

Le griffonia est une plante qui possède une action antidépressive, et qui aide à réduire la nervosité ainsi que le sentiment de déprime lors du sevrage de tabac. La plante possède un précurseur de la sérotonine et de la mélatonine, ce qui permet d’apaiser l’organisme et de favoriser un sommeil de meilleure qualité. La verveine est une plante que l’on utilise souvent en situation de stress. Elle agit directement sur notre système nerveux et nous aide à nous relaxer, notamment en période de sevrage.

arrêter de fumer avec les plantes

Réduire progressivement votre cure pour arrêter de fumer

Au bout d’un certain temps (un mois sans fumer, deux mois, etc. selon les personnes) les effets liés à l’arrêt du tabac vont progressivement s’atténuer. Il faudra alors adapter votre cure en conséquence. Écoutez votre corps et réduisez votre cure en fonction de ce que vous ressentez. Quelques semaines peuvent suffire pour venir à bout du sevrage tabagique et de ses effets secondaires. Au contraire, si vous ne parvenez pas à arrêter de fumer, il faudra certainement adapter votre cure. Qu’il s’agisse d’homéopathie, de phytothérapie ou d’huiles essentielles, demandez conseil à un spécialiste ou à votre médecin avant d’adapter votre cure.

Ce qu’il faut retenir

Arrêter de fumer est une épreuve difficile, mais pas impossible. L’hypnose peut vous aider à entrer en communication avec votre inconscient, qui vous dicte littéralement votre comportement addictif. Quant aux plantes (phytothérapie, huiles essentielles) et à l’homéopathie, ces méthodes vous aident à lutter contre effets liés à l’arrêt du tabac : fatigue, problèmes gastriques, sommeil, anxiété…

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Réagissez à cet article

Pas encore de commentaire


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEREZ AUSSI

Comment soigner une infection urinaire grâce aux plantes ?

Comment soigner une infection urinaire grâce aux plantes ?

Une cystite est une infection urinaire qui se manifeste par…
Comment calmer une migraine grâce aux huiles essentielles ?

Comment calmer une migraine grâce aux huiles essentielles ?

Existe-t-il des huiles essentielles pour le mal de tête ? Oui,…
Prévenir et combattre naturellement le cancer

Prévenir et combattre naturellement le cancer

Le cancer est une maladie qui touche un grand nombre…
Et si les plantes nous sauvaient de la grippe ?

Et si les plantes nous sauvaient de la grippe ?

Que faire contre la grippe lorsqu’elle manifeste ses premiers signes ?…