Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Tout savoir sur le fenugrec

        Nutrition

Dans le monde de la nutrition, certains aliments tendent à se faire une place de choix. Le fenugrec est une plante riche en antioxydants, qui possède de nombreux atouts pour la santé et la beauté. Voici tout ce que vous devez savoir à son sujet.

Fenugrec : Bienfaits, posologie et indications

Le fenugrec qu’est ce que c’est?

Dans les faits, le fenugrec est une plante dont les feuilles, les graines et l’ensemble de la plante peuvent s’utiliser de plusieurs façons. Cette plante était déjà utilisée à l’époque de l’Égypte ancienne, notamment dans le cadre de l’embaumement et du traitement des brûlures. Aujourd’hui, on la consomme dans le monde entier.

Origines et consommation

Originaire du Proche-Orient et du Moyen-Orient, le fenugrec est largement utilisé dans le monde et notamment dans le sous-continent indien. On en trouve plus particulièrement en Inde et en Égypte. Au fil du temps, il se serait répandu sur les bords de la Méditerranée. Le fenugrec aime les climats doux et non pluvieux. Il s’agit d’une plante annuelle, dont la hauteur peut être comprise entre vingt et cinquante centimètres. Ses fruits sont jaune-beige, et leur odeur est assez similaire à celle du foin. Ils ont d’ailleurs un goût légèrement amer. Dans ces fruits en forme de gousses se trouvent des graines dures, anguleuses et mucilagineuses.

Le plus souvent, les feuilles de la plante sont utilisées comme des herbes après avoir été séchées. On broie les graines pour créer une épice, et on utilise la plante comme un légume. Grâce aux graines de la plante, on peut notamment créer des mélanges d’épices comme le carvi ou le colombo. Mais on prête aussi à cette plante des vertus liées à la beauté et à la santé. Sa composition est d’ailleurs loin d’être anodine.

La composition du fenugrec

Le fenugrec se démarque des autres plantes par sa remarquable composition. Les graines présentent 30 % de protéines, 20 % de glucides et 10 % de lipides. On y trouve donc de nombreux nutriments, dont des vitamines A, B1 et C, qui sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Des sels minéraux entrent également dans sa composition, dont le fer, le magnésium, le calcium et le soufre, par exemple. Mais la graine de fenugrec se démarque par sa haute teneur en phosphore, en saponines et en acides aminés (principalement 4-hydroxy-isoleucine).

Comme il s’agit d’un aliment antioxydant, on trouve des flavonoïdes dans sa composition, ainsi que des fibres mucilagineuses (galactomannanes), des alcaloïdes, de la lécithine et des huiles essentielles. Et comme pour toutes les plantes composées de nutriments variés, le fenugrec nous propose différents bienfaits.

tout savoir sur le fenugrec

Les bienfaits du fenugrec

Comme nous l’avons évoqué, le fenugrec est un aliment sain qui peut nous apporter quelques bénéfices. Voici donc les principaux bienfaits de cette plante.

Un aliment diurétique

La graine de la plante est dotée d’une propriété diurétique, ce qui signifie qu’elle nous aide à purifier notre organisme. Elle agit sur la présence de toxines apportées par l’alimentation et les médicaments, et les élimine. Ce grain nous aide à préserver notre corps des effets des substances nocives que sont les toxines.

De plus, le fenugrec est ce qu’on appelle un « hépatoprotecteur naturel », ce qui signifie qu’il protège le foie avec une grande efficacité. Il favorise l’élimination des toxines qui sont souvent stockées dans notre organisme, et protège alors nos organes de certaines maladies telles que l’intoxication à l’éthanol ou la stéatose hépatique.

Le fenugrec, bienfaiteur du système immunitaire

La composition des graines de cette plante permet de stimuler efficacement nos défenses naturelles, et donc d’apporter une réponse rapide aux différentes agressions extérieures. Dioscoride, un botaniste, physicien et pharmacologiste de la Grèce antique avait recommandé l’utilisation de fenugrec pour traiter certaines inflammations et les infections vaginales. On l’utilise aussi en médecine indienne pour traiter les infections de l’utérus ainsi que les infections urinaires et vaginales.

Cela fait des siècles que le fenugrec fait officiellement partie des pharmacopées. En médecine moderne, il est également très utilisé. On le trouve le plus souvent sous la forme de poudre ou de compléments alimentaires.

Protection et maintien du système immunitaire

À l’heure actuelle, de nombreuses personnes s’exposent au risque de développement de problèmes cardiovasculaire en raison du stress et de leur alimentation. On retrouve une propriété du nom d’« hypocholestérolémiante » dans le fenugrec, et celle-ci permet de prévenir les problèmes cardiaques. De plus, le lipide anti-cholestérol et la lécithine qu’il renferme aident à réguler le cholestérol dans l’organisme. Ainsi, le bon cholestérol est favorisé au détriment du mauvais par les actions du fenugrec.

Cela permet d’offrir au système sanguin une meilleure régularité et une fluidité améliorée, ce qui favorise la bonne alimentation du système cardiaque. Les personnes qui consomment régulièrement du fenugrec peuvent préserver leur corps des maladies ainsi que des accidents cardiovasculaires, de l’hypotension et de l’hypertension qui sont de véritables menaces pour la vie de millions de personnes à travers le monde.

tout savoir sur le fenugrec

La stimulation de l’appétit

Différentes solutions chimiques peuvent être proposées aux personnes qui souhaitent prendre du poids et retrouver un appétit normal. Or, ces produits comportent souvent des effets secondaires, et ne sont jamais très naturels. Le fenugrec peut tout à fait tenir ce rôle. En effet, ses graines sont naturelles et sans effets secondaires. On les utilise dans le cadre des traitements de l’anémie, de l’anorexie et des troubles digestifs. En agissant sur certaines hormones, il peut stimuler notre appétit et aider les personnes qui ont besoin de reprendre du poids. En cela, cette plante millénaire peut s’avérer d’une grande aide. Et justement, les sportifs commencent à intégrer le fenugrec dans leurs programmes de prise de masse.

Le fenugrec et la prise de masse

Les sportifs qui souhaitent développer le volume de leurs muscles (et notamment de ceux de la poitrine) peuvent s’orienter vers le fenugrec. C’est aussi une solution naturelle pour les femmes qui souhaite augmenter le volume de leur poitrine. Les graines de la plante renferment des nutriments capables de stimuler les hormones sexuelles des femmes, et notamment l’œstrogène. Cependant, il ne faut pas s’attendre ici à une recette miracle. Le développement est progressif et reste peu conséquent.

D’autre part, les consommateurs et les sportifs aiment utiliser cet aliment pour tonifier leur corps. En effet, bon nombre de personnes souffrent d’un manque de tonicité, qui peut parfois être lié à certaines maladies. Pour améliorer le tonus, le fenugrec se présente comme une solution naturelle. Il aide à fortifier le corps et les muscles. Il nous aide aussi à faire le plein d’énergie pour affronter chaque journée. En Asie, les maîtres d’arts martiaux et les médecins traditionnels l’utilisent pour permettre un regain d’énergie chez les personnes qui en ont besoin.

Les autres propriétés du fenugrec

Certaines plantes et quelques aliments agissent en faveur de votre libido, et de vos performances sexuelles. C’est le cas du fenugrec, qui augmente le désir chez les personnes qui le consomment. Dans des temps éloignés, les populations arabes l’utilisaient pour améliorer leur appétit sexuel et leur libido.

On prête aussi au fenugrec des vertus en lien avec la beauté de la peau et des cheveux. Dans ce cadre, le fenugrec s’applique sous la forme d’une huile ou d’un masque. Il lutte contre les rides et les ridules, mais aussi contre les boutons, les points noirs et les tâches. On peut même l’utiliser contre l’eczéma et les inflammations courantes de la peau.

Le fenugrec est une plante qu’il est coutume de recommander durant l’allaitement, notamment en raison de ses propriétés galactogènes. Chez les jeunes mamans, la plante stimule la production et la montée de lait. Il en augmente donc le volume, mais aussi la qualité.

tout savoir sur le fenugrec

Consommer du fenugrec : ce qu’il faut savoir

Comme beaucoup d’autres plantes et aliments, la consommation du fenugrec doit rester raisonnable en toutes circonstances. Et quelques contre-indications existent. N’hésitez pas à en prendre connaissance.

Consommer du fenugrec

En Occident, le meilleur moyen de consommer le fenugrec est sous la forme d’un complément alimentaire. On peut tout à fait l’associer à d’autres aliments dans différentes circonstances. Par exemple, pour le manque d’appétit, on peut l’associer au pollen ou bien au curcuma. Pour optimiser son effet anti-inflammatoire, on le consomme avec du gingembre. Pour améliorer la qualité du lait maternel, on peut aussi le coupler à la spiruline et au Maca du Pérou. Et pour lutter contre les infections respiratoires, on le combine à la propolis ou au thym.

Il est aussi possible de l’utiliser comme épice, mais il faudra pour cela prendre soin de l’intégrer aux plats. Avec son odeur assez forte, ce n’est pas toujours facile, ni même possible. Les associations avec les autres aliments peuvent aussi être complexes. Il est donc plus simple de réserver le fenugrec en poudre à un usage strictement culinaire, et de composer avec des compléments alimentaires de haute qualité.

Les effets secondaires

Lorsqu’il se consomme en tant que nourriture, le fenugrec est totalement dépourvu d’effets secondaires pour la plupart des consommateurs. En Inde, on le consomme comme un légume, même si certaines personnes ne supportent pas son odeur. Mais il ne faut pas s’arrêter à cela, notamment si l’on veut profiter de ses bienfaits. L’associer à d’autres aliments permet de réduire son odeur.

Dans de rares cas, le fenugrec peut provoquer des flatulences, des ballonnements, des diarrhées ainsi qu’une odeur très forte de l’urine. Un surdosage peut par ailleurs engendrer des réactions allergiques qui se traduisent par un encombrement nasal, de la toux ou le visage qui enfle.

Les contre-indications

Le fenugrec a tendance à faire chuter le taux de sucre dans le sang. Les personnes qui suivent un traitement contre le diabète doivent donc en parler à leur médecin avant de commencer à le consommer. Il en est de même pour les personnes qui prennent des coagulants ou des anticoagulants. Dans ce cadre, il est aussi préférable d’en parler à son médecin traitant. Si vous venez d’être opéré, ou si vous prévoyez une opération dans les deux semaines à venir, ne consommez pas de fenugrec.

Quelle que soit votre situation, il faut éviter de le consommer avec excès. De même, si vous présentez une allergie aux noix ou aux graines, prenez vos précautions. Le fenugrec fait partie de la famille des fabacées, tout comme le soja et les petits pois.

tout savoir sur le fenugrec

Les interactions médicamenteuses

Comme nous l’avons évoqué, le fenugrec peut interagir avec les traitements contre le diabète, ainsi que ceux pour les problèmes de coagulation. D’autre part, il interagit le plus souvent avec le motrine, l’aspirine ainsi que les ibuprofènes. Si vous suivez un quelconque traitement, ou en cas de doute, préférez toujours solliciter l’avis de votre médecin avant de consommer une nouvelle forme de complément alimentaire, ou une plante puissante à l’image du fenugrec.

Pour conclure

En tant que plante médicinale, le fenugrec accompagne certaines civilisations depuis des milliers d’années. Il permet de traiter certains maux, de prévenir des maladies et d’aider les personnes qui manquent de tonus et de masse corporelle. Les sportifs sont toujours plus nombreux à le solliciter pour ses actions sur la prise de masse.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *