Le lait, un poison dans votre réfrigérateur

Le lait et plus précisément le lait de vache est-il un réel allié pour la santé, ou comme certains le disent un poison qui, consommé régulièrement, présente de vrais risques sanitaires ? Ce qui est certain, c’est que l’engouement pour le lait est retombé auprès des français. sa consommation est en effet en recul régulier. Intéressons-nous aux risques qui entourent la consommation de lait.

Le lait de vache est il vraiment bon pour la santé?

Le lait et son rôle pour l’homme

Partons des bases de l’alimentation. Le lait est un aliment qui aide à effectuer la transition entre la naissance et le sevrage. En clair, sa consommation pour l’homme est recommandée dès les premiers jours, et jusqu’à l’âge de 2 ou 3 ans. Et ensuite ? Elle ne serait pas utile selon de nombreux nutritionnistes. “On nous fait croire que le lait est indispensable alors qu’on s’en est passé pendant très longtemps. Cela ne fait que trois ou quatre générations que l’on consomme autant de lait” explique Marion Kaplan, bio-nutritionniste spécialisée en médecines énergétiques et auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur l’alimentation, dans les colonnes de Passeport Santé.

A l’âge adulte, le lait ne serait pas recommandé. Il n’est d’ailleurs pas vraiment compatible avec notre organisme. Nous perdons en effet les enzymes capables de faciliter la digestion du lactose… Consommer du lait élève le cholestérol sanguin et les graisses du sang (car il contient du cholestérol et des graisses polyinsaturés, dont nous parlons plus bas). Boire du lait, bon pour la santé ?

Ce que contient le lait

Le lait attire les critiques, notamment par sa composition. Passons outre le fait qu’après l’âge de 3 ans, il ne soit plus adapté, et focalisons-nous sur ce qu’il contient.

On y trouve, selon l’origine du lait et l’alimentation des vaches :

  • des pesticides ;
  • des métaux lourds ;
  • mais aussi des hormones…

Un joli cocktail pas très recommandable. Le lait contient aussi des acides gras trans (hydrogénation des acides gras insaturés). Ils seraient néfastes et notamment associés à une augmentation du risque de cancer du sein, de maladie coronaire, sans oublier des effets pro-inflammatoires !

Pour moi, il n’y a pas vraiment de différences entre les différents laits. Je vois peu de bénéfices et je vois beaucoup de risques” raconte Hervé Berbille, ingénieur en agroalimentaire et diplômé en ethno-pharmacologie.

Le lait, un vrai poison ?

Le lait contient des éléments peu recommandables, mais de là à parler de poison, vous pensez que c’est excessif ? Pourtant, on peut vraiment parler d’un aliment qui se comporte comme un poison une fois dans le corps : “Quand vous buvez du lait ou mangez un yaourt, vous ne vous doutez pas que vous êtes en train d’absorber des antibiotiques qui vont détruire votre flore intestinale et affaiblir votre système immunitaire. De plus, si vous êtes allergique à un antibiotique comme la pénicilline, vous risquez de tomber malade sans comprendre que vous en avez absorbé à votre insu” explique le docteur Christian Tal Schaller, dans son livre “La viande et le lait, des aliments dangereux qui détruisent notre santé et notre planète“.

Faut-il arrêter totalement de consommer du lait si vous aimez en boire un verre de temps en temps ? Non. Thierry Souccar, journaliste scientifique, livre une belle conclusion : “Le lait et les laitages sont-ils dangereux ? Les risques pour la santé (cancer des ovaires, de la prostate, lymphomes, Parkinson, etc) apparaissent à partir de trois portions par jour. Les chercheurs de l’université de Harvard conseillent de consommer de 0 à 2 laitages par jour, selon vos goûts” peut-on lire sur le site de l’Obs.

Le lait n’est donc pas à bannir totalement si vous aimez son goût, mais attention à ne pas le considérer comme le “super-aliment” que l’on veut nous vanter… Il n’y a rien dans les laitages qu’on ne trouve ailleurs.

Où trouver le calcium, si ce n’est dans le lait?

Vous pensiez probablement que le calcium ne se trouvait que dans le lait? C’est en tout cas ce que très souvent les publicités qui passent en boucle à la télévision sur les produits laitiers laissent sous entendre. Et pourtant, voici des aliments qui en contiennent en grandes quantités :

  • Les sardines en boîte : 400 mg pour 100g
  • Les épinards : 168 mg pour 100g
  • Les amandes : 250 mg pour 100g

Vous en trouverez dans de nombreux autres aliments tels que les noix, les oranges, les fruits de mer, les haricots blancs, les pois chiches, la spiruline ou encore le pain complet.

Les autres sources de calcium ne manquent donc pas pour tous ceux qui décideraient de se passer donc du lait de vache!

Partager cette publication



One thought on “Le lait, un poison dans votre réfrigérateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *