Pourpier : bienfaits, propriétés et contre indications

Peut-être l’avez-vous déjà dégusté dans une salade composée en pleine saison estivale ? Le pourpier est une plante étonnante qui, en plus de donner du goût aux plats, s’avère proposer une excellente composition nutritionnelle et de nombreux bienfaits pour la santé. Zoom sur une plante méconnue et pourtant très riche !

Le pourpier : généralités

Le pourpier commun (Portulaca oleracea L.), aussi appelé porchane, porcellane ou pied de poulet est une plante appartenant à la famille botanique des Portulacaceae (Brassicaceae). Originaire d’Asie occidentale, cette plante est aujourd’hui produite en Europe. Elle propose des fleurs jaunes et des fruits sous la forme d’une capsule à ouverture équatoriale. Nous utilisons essentiellement les parties aériennes de la plante en cuisine et en phytothérapie. Ce légume ancien, considéré comme une salade, possède un goût acidulé unique.

Il s’agit d’une plante potagère oubliée, qui revient sur le devant de la scène. En effet, ses intérêts nutritionnels et ses bienfaits sur la santé en font l’une des stars de l’été (mais pas que). En effet, le pourpier est disponible tout au long de l’année, hormis en hiver. Ce légume d’antan appartient au régime crétois en raison de sa richesse en caroténoïdes, en polyphénols ainsi qu’en acides gras essentiels oméga 3.

Les premiers usages de cette plante remontent à d’anciennes civilisations. Les Grecs l’appelaient l’Andrachme, tandis que les Romains le connaissaient sous le nom de Portulaca. Ces peuples anciens l’utilisaient comme remède naturel face à la diarrhée, la fièvre, les infections microbiennes et la dysenterie.

bienfaits du pourpier

La composition du pourpier

Le pourpier se distingue par une composition nutritionnelle très riche. En effet, il est l’un des rares légumes à renfermer des acides gras polyinsaturés sous la forme d’oméga 3 et oméga 6. La plante contient d’importantes quantités de vitamine A, C, E et quelques-unes du groupe B (B1, B2, B3 et B9). À cela s’ajoute une excellente composition minérale avec du potassium, du magnésium, du calcium, du phosphore, du cuivre, du sélénium et du fer en quantités. Et ce n’est pas tout.

Ce légume oublié aux airs de salade contient de l’acide oxalique (et quelques autres acides organiques comme l’acide citrique, l’acide malique ou l’acide fumarique), des polyphénols (acides phénoliques et flavonoïdes), des caroténoïdes, des alcaloïdes, de l’adénosine ainsi que des polysaccharides.

Les bienfaits du pourpier sur la santé

Le pourpier est une plante qui, en raison de sa composition nutritionnelle exceptionnelle, présente plusieurs intérêts pour la santé. En voici le détail.

D’incroyables effets neuroprotecteurs

Le pourpier est une plante médicinale dont l’une des principales qualités est sa capacité à protéger nos neurones. En effet, la plante est antioxydante en raison de sa teneur en polyphénols (acides phénoliques, flavonoïdes), en alcaloïdes phénoliques ainsi qu’en vitamines C et E (1). Les différentes études scientifiques réalisées à son sujet montrent que le pourpier protège les neurones ainsi que les tissus nerveux. À ce titre, il s’utilise dans la prévention des lésions cérébrales provoquées par certaines maladies et par l’excès de radicaux libres dans l’organisme. Le pourpier protège notre cerveau et ses fonctions des facteurs environnementaux qui peuvent affecter ses systèmes (2).

En d’autres termes, les propriétés antioxydantes majeures du pourpier contribuent à lutter contre les effets néfastes des radicaux libres dans l’organisme. Ces derniers, lorsqu’ils sont présents en excès, altèrent et endommagent les cellules (y compris les cellules nerveuses). Ils provoquent leur vieillissement précoce et accéléré, et peuvent à ce titre favoriser le développement de troubles ou de maladies. Le pourpier protège notre corps et notre système nerveux de ces méfaits. Dans une même mesure, le pourpier offre une protection accrue des dommages causés à l’ADN par les radicaux libres (3).

bienfaits du pourpier

Ses bienfaits face au diabète et au cholestérol

Les recherches scientifiques réalisées sur le pourpier portent sur différents domaines. Certains scientifiques ont reconnu l’intérêt antidiabétique de cette plante potagère. En effet, utilisé comme médication naturelle, le pourpier semble agir sur l’insuline et les lipides sanguins des sujets obèses et/ou diabétiques.

L’administration de pourpier contribue à l’augmentation de l’albumine et du bon cholestérol (HDL). Et ce, au détriment du mauvais cholestérol (LDL) ainsi que des triglycérides sanguins. Le taux de glycémie est aussi impacté de façon bénéfique par les principes actifs du pourpier (4), en plus de quelques autres indicateurs. Par ailleurs, la prise d’extraits de pourpier protège les vaisseaux sanguins des inflammations et autres complications liées au diabète (5). On dit de cette plante qu’elle possède des effets.

Hypocholestérolémiant et hypotriglycéridémiant. Elle est indiquée en cas d’hypercholestérolémie et d’hypertriglycéridémie.

Les importantes propriétés antioxydantes du pourpier

Le pourpier est une plante antioxydante par nature. La présence de certains composants dans ses parties aériennes en témoigne, comme les acides phénoliques, les flavonoïdes, les caroténoïdes ou encore, les vitamines E et C. Le pouvoir antioxydant de la plante serait également lié à une combinaison (synergie) spécifique entre les vitamines antioxydantes et les acides gras polyinsaturés qui entrent dans sa composition. Les chercheurs à l’origine des études cliniques réalisées sur cette plante ont observé que les extraits aqueux de la plante limitent la dégradation des cellules de l’organisme provoquée par la présence de radicaux libres. En outre, ces extraits protègent également les cellules du stress oxydatif et de ses effets néfastes (6). Par nature, le pourpier est une plante antioxydante qui nous protège des effets négatifs des radicaux libres sur la santé. Vieillissement cellulaire précoce, développement de pathologies cardiovasculaires, etc.

Activités antimicrobiennes, antifongiques et antibactériennes

Les principes actifs du pourpier semblent agir sur les infections d’origine bactérienne, fongique et microbienne d’après de nombreuses publications scientifiques. Les parties aériennes de la plante sont riches en polysaccharides pectiques. Ces éléments agissent contre les virus et autres agents infectieux en bloquant leur entrée dans l’organisme (7). Les études montrent que les extraits de la plante sont efficaces face aux bactéries, mais également face à certains champignons et microbes.

plante antioxydante

Actions sur le cancer

Les chercheurs à l’initiative des études conduites sur le pourpier et ses bienfaits se sont penchés sur les éventuels effets de la plante face au cancer. La teneur élevée en polysaccharides du pourpier explique ce choix et le fait que les chercheurs ont estimé possible de lutter contre la maladie grâce à ses extraits. Les études conduites à ce jour montrent que les extraits de pourpier réduisent les effets néfastes de certains radicaux et autres éléments qui ont pour habitude d’encourager la prolifération des cellules cancéreuses dans l’organisme.

Les polysaccharides présents dans la plante empêchent le processus d’hémolyse. Cela désigne la désagrégation des globules rouges sous l’influence des radicaux libres (8). Ce sont donc les propriétés antioxydantes du pourpier qui s’illustrent dans la recherche contre le cancer.

Les autres bienfaits du pourpier sur la santé

Les extraits de pourpier peuvent avoir des effets bénéfiques en cas de lésions hépatiques graves. Les principes actifs de la plante contrent l’effet de certaines substances nocives pour le foie (9).

Dans un autre registre, il est intéressant de souligner les bienfaits anti-inflammatoires de cette plante. En effet, par voie topique, le pourpier présente une activité anti-inflammatoire et analgésique majeure. Sa consommation peut également réduire les inflammations vasculaires.

La plante possède des effets émollients liés aux mucilages qu’elle contient. Cela lui permet de prévenir la constipation et lutter contre les sensations de brûlure digestives.

Enfin, le pourpier est souvent présenté comme l’un des rares légumes à proposer une composition nutritionnelle aussi riche. Celle-ci est si intéressante qu’elle mérite d’être soulignée, notamment en ce qui concerne les apports en acides gras (oméga 3 et 6), en vitamines C et E ainsi qu’en minéraux (10). En raison de sa teneur en vitamine C et en autres nutriments, le pourpier apporte un grand soutien à notre système immunitaire. Ses vitamines (essentiellement celles du groupe B) sont d’une grande utilité pour l’équilibre nerveux.

Utilisation et consommation de pourpier : ce qu’il faut savoir

Que faut-il savoir avant d’utiliser ou de consommer du pourpier ?

Les associations du pourpier

On associe souvent le pourpier à d’autres crudités : cru, il nous fait profiter de l’ensemble de ses nutriments et principes actifs. Le pourpier se marie particulièrement bien avec les tomates, les salades, le fenouil et le céleri. Il peut aussi s’associer aux agrumes et au melon pour ses apports en vitamine C et en fer. Contre le cholestérol, il n’est pas rare de le combiner aux bienfaits de l’eau ou du reishi. Le pourpier peut aussi être consommé avec de l'ortie, afin d'améliorer la circulation sanguine. Enfin, contre les troubles cardiovasculaire et circulatoire, le pourpier peut être associé au resvératrol.

consommer le pourpier

Les modes d’administration

Le pourpier peut se consommer frais, comme toute autre salade. Ici, il est conseillé de bien le laver afin d’éviter les risques de contamination par des bactéries ou des parasites lors de la grossesse. On peut aussi profiter des bienfaits du pourpier en l’utilisant sous forme de complément alimentaire. Dans ce cas, il faut prendre soin de choisir un produit de qualité issu de l’agriculture biologique et d’une extraction respectueuse de sa composition. Enfin, il est aussi possible de trouver et d’utiliser le pourpier sous la forme de feuilles séchées.

Effets secondaires et contre-indications

Le pourpier est un aliment sécuritaire qui n’est déconseillé qu’aux personnes qui ne le digèrent pas, ce qui est relativement rare. Tout le monde peut le consommer frais ou sous la forme d’un complément alimentaire. Les différents modes d’administration de cette plante et de ses extraits sont sécuritaires et n’impliquent pas d’effets secondaires particuliers. Il reste toutefois utile de solliciter un avis médical avant de débuter une cure de pourpier ou de tout autre végétal.

Tout savoir sur le pourpier : pour conclure

Le pourpier est une plante qui surprend par sa qualité nutritionnelle et l’étendue de ses bienfaits sur la santé. Autre avantage de la plante : elle est sécuritaire et sa consommation n’engendre pas d’effets secondaires ! Et sous la forme d’un complément alimentaire, il est très facile de profiter de ses bienfaits sur le foie. Mais aussi sur les cellules ou encore, face au diabète. À vos assiettes !