combattre la rétention d’eau 

Comment combattre la rétention d'eau

La rétention d’eau est un mal fréquent, notamment chez les femmes. Elle est souvent plus désagréable que dangereuse, mais elle peut être véritablement handicapante. Et elle peut avoir plusieurs causes ! Il existe quelques astuces simples pour atténuer les symptômes de la rétention d’eau.

Comment combattre la rétention d’eau ?

En appliquant ces conseils jour après jour, vous pouvez considérablement améliorer votre confort de vie. Ces quelques conseils s’inspirent d’ailleurs d’une hygiène de vie saine, profitable à tous.

Diminuer sa consommation de sel

Le sel alimentaire aggrave les symptômes de la rétention d’eau. En effet, il a pour action de retenir l’eau dans votre organisme (1) (2). Pour réduire le sel dans son alimentation, il faut d’abord éviter tous les produits gras (qui contiennent naturellement du sel) et les produits industriels

Évitez également le fromage à pâte dure, la charcuterie et les gâteaux apéritifs. Consultez les étiquettes des produits pour connaître leur teneur en sel et ainsi, choisir les plus adaptés. Optez également pour une eau minérale pauvre en sel, afin de réduire au maximum vos apports.

combattre la rétention d’eau

Dans la mesure du possible, évitez de saler vos plats. Salez lors de la cuisson ou une fois le plat servi, mais pas deux. Si vous trouvez que ce que vous cuisinez manque de goût, vous pouvez vous tourner vers les épices. Privilégiez par exemple comme le cumin, le piment et d’autres herbes aromatiques bonnes pour la santé. Les herbes aromatiques et épices seront vos meilleurs alliés pour manger moins salé. Et toute la famille peut profiter de cette nouvelle habitude saine.

La protéine, ennemie de la rétention d’eau ?

Bon nombre de régimes « miracles » promettent de vous débarrasser de la rétention d’eau grâce à une grande consommation de protéines. Il est vrai qu’une carence en protéines peut favoriser la rétention d’eau, voire provoquer un œdème. Cependant, se ruer vers un régime hyperprotéiné n’est pas la solution. Les excès de protéines ne sont en rien bénéfiques pour la santé, bien au contraire ! Un équilibre entre protéines, lipides et glucides est toujours à privilégier dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Ainsi, nous vous conseillons de faire attention à vos apports en protéines. Pensez aussi à les adapter à votre poids et votre activité physique quotidienne.

Pour des apports suffisants et sains en protéines, réduisez la part de viande et de poisson de votre alimentation, au profit des protéines végétales. Elles se trouvent dans les légumineuses (lentilles, haricots, fruits oléagineux…) et dans les céréales. Si la question des protéines vous dérange, le mieux est tout de même de consulter un médecin ou un nutritionniste. Vous pourrez alors adapter au mieux votre alimentation à vos problèmes de santé, tout en conservant des apports nutritionnels variés et équilibrés.

Les meilleurs draineurs pour perdre du poids

Stimuler le drainage lymphatique

La lymphe est un liquide biologique blanc, que le système lymphatique transporte dans notre corps. À ce titre, elle est présente dans tout le corps. Elle a pour rôle de favoriser l’élimination des déchets de l’organisme, mais elle aide également à lutter contre la rétention de l’eau. Stimuler le système lymphatique est donc une solution à envisager pour lutter efficacement contre la rétention d’eau. Les massages favorisent le drainage lymphatique, mais il faut pour cela se tourner vers un kinésithérapeute agréé. Les résultats devraient être visibles après quelques séances. Il est toujours plus sécuritaire de se rapprocher d’un professionnel de santé pour lutter contre la rétention d’eau ou pour traiter n’importe quel autre problème de santé.

Le sport est aussi une excellente façon de stimuler le système lymphatique. Ce système fait appel à la contraction musculaire comme moyen de « pompage ». Il ne dépend donc pas du cœur, mais de l’activité physique. Ce sont les contractions musculaires qui vont aider ce système à fonctionner à un niveau optimal, et donc à combattre la rétention d’eau de façon naturelle et saine. Bien sûr, le sport permet aussi de prévenir la rétention d’eau !

Pratiquer une activité physique régulière

La rétention d’eau est souvent aggravée par l’immobilité prolongée. Si vous travaillez en position assise toute la journée, il n’est pas étonnant que vous rencontriez des problèmes de cette nature. Retrouver une meilleure mobilité afin de combattre la rétention d’eau. En journée, faites des pauses pour marcher et vous dégourdir les jambes. Il en est de même lors des longs trajets en voiture, en train ou en avion. Quand vous le pouvez, pratiquez une activité physique ! Cela vous permettra de réactiver et de stimuler le drainage lymphatique ainsi que votre circulation sanguine. Ainsi, vous pouvez éviter aux liquides de s’accumuler dans vos jambes et vos pieds. Tous les sports sont bénéfiques à la circulation lymphatique et pour lutter contre la rétention d’eau. Alors, n’hésitez pas à vous faire plaisir avec des activités qui vous plaisent !

Penser à bien s’hydrater

Eau, rétention d’eau… Vous y voyez peut-être un paradoxe et pourtant, une bonne hydratation quotidienne reste un moyen simple et sûr de lutter contre la rétention d’eau. En effet, beaucoup de personnes pensent qu’elles boivent trop d’eau (d’où la rétention) ou pas assez, ce qui affecte le bon fonctionnement de leur corps. L’eau reste la seule boisson indispensable à l’organisme. Nous devons tous veiller à en boire au moins un litre et demi par jour. Cependant, attention aux eaux fortement minéralisées. Pour certaines, elles contiennent beaucoup de sodium et peuvent favoriser la rétention d’eau. Choisissez une eau classique, pauvre en sodium.

lutter contre la rétention d'eau

Attention à la chaleur et aux vêtements trop serrés

Quand on est exposé trop longtemps à la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent. Ces derniers deviennent alors de moins en moins perméables. Par conséquent, l’eau circule beaucoup plus facilement jusqu’aux tissus, endroit où elle sera retenue. En été, pour éviter un trop plein de chaleur, le mieux est de prendre des douches fraîches régulièrement en accentuant le froid sur les extrémités. De même, pensez à surélever légèrement le matelas afin de permettre à vos pieds d’être plus hauts, ce qui favorise la circulation sanguine et limite la rétention d’eau. Évitez de vous exposer au soleil durant les heures les plus chaudes et portez des vêtements légers tout au long de la journée. N’hésitez pas à vous rafraîchir à l’aide des moyens à votre disposition : ventilateurs, climatisation, douches fraîches, brumisateurs, etc.

Dans certains cas, les vêtements trop serrés (surtout ceux que l’on met sur les extrémités du corps) peuvent avoir un impact négatif sur la circulation sanguine, en la gênant. Il faut éviter ces vêtements trop serrés, qui ont tendance à provoquer ou à aggraver la rétention d’eau.

En été, portez des vêtements amples et confortables. Portez des vêtements dans lesquels vous vous sentez parfaitement à l’aise et délaissez tout ce qui pourrait gêner la circulation sanguine. Si vous portez des bas de contention, parlez de vos problèmes de rétention d’eau à votre médecin.

Les autres causes de la rétention d’eau contre lesquelles lutter

Si vous souffrez d’hypertension artérielle ou que vous suivez un traitement neuroleptique (pour dépression notamment) ou anti-inflammatoire (composé de cortisone, rappelons-le), il est possible que vous souffriez de rétention d’eau. Dans ce cas, les symptômes qui vous gênent proviennent certainement de votre prise médicamenteuse qui peut ne pas être adaptée. Parlez-en à votre médecin.

Beaucoup de personnes souffrant de rétention d’eau rencontrent aussi des problèmes de constipation. La constipation est en effet l’un des facteurs aggravants de la rétention d’eau ! Ainsi, pour améliorer considérablement votre confort de vie, il est intéressant de s’attaquer aux causes de la constipation. Avec ce trouble digestif en moins, votre rétention d’eau peut perdre en importance et parfois même disparaître.

Les intolérances au lactose et au gluten peuvent parfois être difficiles à détecter chez certaines personnes. Pourtant, dans certains cas, ces sensibilités alimentaires peuvent provoquer des ballonnements et de la rétention d’eau. Ce sont parfois les seuls symptômes observés chez les personnes souffrant d’intolérances !

Les aliments et compléments pour combattre la rétention d’eau

Notre corps est unique. Et si les causes de la rétention d’eau sont multiples, adapter notre alimentation est une piste d’amélioration de la qualité de vie. Saviez-vous que l’on peut privilégier certains nutriments pour prévenir et lutter contre la rétention d’eau ?

Les aliments drainants peuvent vous aider en cas de rétention d’eau légère. S’ils sont naturels, ils peuvent montrer de bons résultats et être sans danger. Vous pouvez également vous tourner vers les « aquarétiques » qui sont des associations de plantes et de produits chimiques vendus sans ordonnance en pharmacie. Enfin, il est aussi possible de se tourner vers des draineurs naturels et efficaces comme le guarana, par exemple. Quels sont les draineurs et compléments alimentaires à privilégier pour combattre la rétention d’eau ?

combattre la rétention d’eau

Le thé vert

Après l’eau, le thé vert est la boisson la plus consommée au monde. Et pour cause : le thé procure de nombreux bienfaits en plus de proposer un goût exquis. Le thé vert favorise l’élimination des toxines de l’organisme, des radicaux libres et des nombreux déchets accumulés par l’organisme (4). Il agit en faveur de notre santé et constitue un draineur naturel des plus efficaces. La médecine traditionnelle chinoise l’emploie depuis longtemps pour éliminer les œdèmes et la rétention d’eau. Mais aussi pour prévenir ces troubles. Buvez des tisanes régulièrement pour profiter des bienfaits du thé vert sur l’organisme et toutes ses fonctions.

Les fruits et légumes

Des vitamines, des minéraux essentiels, de l’eau, des fibres… Les fruits et légumes sont vos meilleurs alliés dans l’amélioration de la circulation sanguine et lymphatique. Les consommer quotidiennement, tout en prenant soin de réduire le sel, permet de rétablir notre équilibre potassium/sodium. Cet équilibre est essentiel pour combattre la rétention d’eau efficacement (5). Privilégiez donc les fruits et les légumes riches en potassium tel que la banane (6), la betterave, l’ananas… Sachez que tous les fruits et légumes sont bénéfiques à notre système circulatoire général. Simplement, certains le sont plus que d’autres grâce à leurs teneurs en vitamines et en antioxydants particulièrement élevées.

Le guarana

Le guarana possède des propriétés diurétiques naturelles très puissantes. Ce fruit est utilisé comme base dans la plupart des solutions drainantes buvables ou en gélules. Connu pour son action minceur, il aide aussi à mieux éliminer les toxines et les déchets présents dans le corps. Il stimule toutes les fonctions de l’organisme et le métabolisme en particulier. Ainsi, il peut être d’une aide précieuse pour combattre la rétention d’eau naturellement (7). Si vous le pouvez, consommez le guarana frais ou optez pour une cure de guarana à réaliser régulièrement. Pensez toute de même à respecter des pauses entre deux cures de guarana pour ne pas amoindrir l’efficacité de ce fruit anti-rétention d’eau.

Les agrumes

Les fruits en général, et plus particulièrement les agrumes, peuvent vous aider à combattre la rétention d’eau au quotidien. En effet, les oranges, le citron ou le pamplemousse sont riches en antioxydants naturels tels que les flavonoïdes et la vitamine C. Ces molécules ont pour rôle de préserver les capillaires lymphatiques et veineux contre les nombreuses agressions des radicaux libres. L’acide ascorbique entre dans la composition du collagène, l’un des constituants des parois de nos vaisseaux.

Les bons lipides

Une alimentation saine et équilibrée s’appuie toujours sur de bonnes sources de lipides. Parmi elles, les oméga-3 et les oméga 6 ! Les acides gras polyinsaturés sont essentiels au processus de production des prostaglandines. Ce sont ces dernières qui régulent les liquides organiques. Les acides gras essentiels se trouvent le plus souvent dans les huiles végétales naturelles (olive, noix, colza, nopal, nigelle, lin, tournesol, coco, etc.). On en trouve également dans les poissons gras et les fruits oléagineux. Veillez toutefois à respecter un bon équilibre entre oméga 6 et oméga 3.

Le pissenlit

Le pissenlit est une plante que peu de personnes sont habituées à consommer. Pourtant, on sait aujourd’hui qu’elle possède des effets drainants naturels. Ses principes actifs agissent directement sur la rétention d’eau et favorisent l’élimination des toxines (8). Agrémentez vos salades de pissenlit ou optez pour des tisanes et d’autres produits élaborés avec cette plante pour profiter de ses bienfaits contre la rétention d’eau (9) !

combattre la rétention d’eau

Les céréales complètes et les légumineuses

Nous les avons déjà citées précédemment, et ce n’est pas un hasard. Les légumineuses et les céréales sont d’excellentes sources de protéines végétales. Mais leur intérêt ne s’arrête pas là. En effet, ces aliments sont également riches en minéraux « anti-rétention d’eau ». Il s’agit principalement du potassium (10), du magnésium (11) et du sélénium. Le potassium joue un rôle régulateur sur le sel (sodium) et contribue à l’éliminer plus facilement de l’organisme. Pensez à les intégrer à votre alimentation pour faire le plein de minéraux essentiels. D’autre part, les légumineuses et les céréales complètes contiennent aussi des fibres, qui aident à lutter contre la constipation (un facteur aggravant de la rétention d’eau).

La vitamine B6

Pour combattre la rétention d’eau naturellement, vous pouvez aussi augmenter vos apports en vitamine B6. Cette vitamine désigne en réalité un groupe de plusieurs vitamines reliées entre elles. Et ces vitamines sont indispensables à de nombreuses fonctions corporelles. Particulièrement efficace chez la femme souffrant du syndrome prémenstruel, la vitamine B6 contribue à réduire la rétention d’eau dans l’organisme (12).

Les autres plantes diurétiques

Parmi les autres plantes drainantes existantes, on retrouve le frêne, le bouleau, la piloselle, la reine-des-prés, l’orthosiphon et la queue de cerise-griottier. Le fenouil peut avoir des effets diurétiques bénéfiques contre la rétention d’eau, au même titre que le persil, l’hibiscus et les orties (13). L’ortie est un remède traditionnel très populaire contre la rétention d’eau ! Parmi les compléments alimentaires à privilégier dans ce cadre, nous vous conseillons aussi l’ail, le jus de canneberge, la prêle et la soie de maïs.

Combattre la rétention d’eau : ce qu’il faut retenir

Les nombreuses causes possibles à la rétention d’eau en font un mal-être courant et parfois difficile à comprendre. En attendant que le diagnostic soit posé et que les causes soient identifiées, il vous est tout de même possible d’agir. Votre alimentation, qui peut être à l’origine du problème, sera aussi certainement la solution. Suivez nos conseils pour combattre efficacement la rétention d’eau. Et n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin : son aide demeure indispensable !

Retour au blog