Prévenir et combattre naturellement le cancer

Temps de lecture: 8 minutes
combattre naturellement le cancer

Le cancer est une maladie qui touche un grand nombre de personnes à travers le monde. La science fait tout son possible pour nous aider à mieux vivre avec la maladie et à la guérir. Or, il existe aussi des solutions naturelles qui, loin d’être miraculeuses, peuvent tout de même nous aider à prévenir la maladie et à combattre naturellement le cancer, s’il se déclare.

Les thérapies face au cancer

À l’heure actuelle, nous disposons d’une panoplie de pratiques et thérapies pour lutter contre la maladie et aider à la prévenir. Certaines sont naturelles, d’autres non, mais il est important de leur consacrer quelques lignes. Il faut savoir que différents types de cancers sont causés par des modifications chimiques des protéines présentes dans le noyau de nos cellules, ce qui a pour effet d’altérer nos gènes. Cela ne provoque pas de modification de l’ADN, mais engendre le développement de certains types de cancer (1).

Les thérapies médicales contre le cancer  

Il existe un grand nombre de cancers différents. Aujourd’hui, la médecine a permis de développer des techniques diverses pour combattre la maladie, à l’image de la chimiothérapie. Il s’agit souvent de méthodes invasives, difficiles à vivre et très contraignantes, qui peuvent néanmoins sauver des vies. Il faut aussi préciser que chaque traitement implique ses propres complications, et que les effets secondaires sont assez courants, bien qu’ils ne soient pas systématiques pour autant.

En plus de la chimiothérapie, on peut aussi appliquer ce que l’on appelle les « thérapies ciblées », qui sont propres à chaque type de cancer. Ils sont le plus souvent prodigués en association avec la chimiothérapie classique. D’autres pratiques sont aussi possibles, en fonction des cas : immunothérapie, radiothérapie…

lutter naturellement contre le cancer

Les régimes alimentaires pour combattre naturellement le cancer

Le régime cétogène est l’un des régimes alimentaires les plus plébiscités pour prévenir le cancer naturellement, mais aussi pour lutter contre la maladie. Ce dernier consiste à privilégier les graisses et les protéines au détriment des glucides. De cette manière, il est possible de considérablement réduire ses apports en glucose et de baser ses réserves d’énergie sur les cétones (graisses transformées par l’organisme en source d’énergie).

Depuis quelques années, ce régime alimentaire très spécifique est présenté comme un véritable remède face au cancer. En effet, on sait aujourd’hui que les cellules graisseuses ont pour habitude de se nourrir de glucose. Tandis que les cellules saines sont en mesure de puiser de l’énergie dans les corps cétoniques. Ce régime doit cependant s’adopter sous suivi et contrôle médical.

Par ailleurs, certaines personnes préfèrent opter pour le jeûne intermittent pour lutter contre le cancer, ou simplement pour prévenir la maladie. On parle alors de « jeûne thérapeutique ». Des cliniques proposent aujourd’hui de suivre une cure, présentée comme bénéfique pour l’organisme. En privant le corps de nourriture durant quelques jours, ou quelques heures, ce dernier puise dans ses ressources et élimine plus facilement les toxines de l’organisme. Cependant, il est important de préciser que ce type de régime alimentaire doit être suivi par des professionnels de santé, notamment dans le cadre d’un traitement médical.

Le rôle clé de l’alimentation pour combattre naturellement le cancer

Cela fait des milliers d’années que les médecines traditionnelles luttent contre les maladies et notamment contre le cancer à l’aide de plantes, fruits, légumes et aliments divers. Nous savons aujourd’hui que certains d’entre eux sont véritablement dotés de propriétés anti-cancérigènes, ou simplement, qu’ils sont bénéfiques pour notre santé. Notre alimentation est notre première médecine. Elle a énormément d’influence sur notre état de santé actuel et à venir. Nous pouvons donc dès à présent prendre de meilleures habitudes alimentaires et adopter une hygiène de vie saine et bénéfique pour notre corps. Pour combattre naturellement le cancer, certains aliments sont à privilégier, et d’autres sont à éviter.

Le curcuma et sa curcumine

Ces dernières années, le curcuma a révélé de grands secrets à son sujet, au cours d’études cliniques sérieuses. Selon les scientifiques des universités de Pará (UFPA) et de São Paulo (UNIFESP), cette épice originaire de Malaisie et d’Inde serait un véritable allié contre la maladie. Les composés que le curcuma renferme agissent tels de véritables régulateurs naturels de l’activité des histones dans le corps humain. Il s’agit des protéines qui se trouvent au sein du noyau des cellules de notre ADN (2).

Le curcuma, qui était jusqu’alors utilisé en cuisine, s’avère également être un puissant anti-inflammatoire naturel, doté de propriétés antioxydantes importantes. Plus précisément, c’est la curcumine, le pigment à l’origine de la couleur de l’épice, qui serait capable de prévenir et de lutter contre le cancer, selon les scientifiques à l’origine de cette étude. Selon leurs écrits, la curcumine, le resvératrol (polyphénol), le cholécalciférol (vitamine D) et le quercétine aident à prévenir et à lutter contre un certain type de cancer : le cancer de l’estomac. Et dans ce cadre, le curcuma ne serait pas le seul aliment bien équipé pour faire face à la maladie.

On retrouve par exemple de la quercétine dans les brocolis, les oignons et les pommes. Le resvératrol est très présent dans le vin et dans les pépins de raisins. La curcumine agit ici en tant qu’inhibiteur des molécules à l’origine de l’altération des histones, et permet ainsi de protéger notre corps du cancer de l’estomac.

prévenir naturellement le cancer

Les autres aliments anti-cancer à privilégier

Quelques aliments peuvent nous aider à prévenir la maladie et à protéger notre corps. Il est intéressant de les intégrer dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. N’oubliez pas que le sport est un allié santé précieux. Veillez à avoir une activité physique régulière combattre naturellement le cancer !

L’ail et les alliacées

L’ail a fait l’objet de nombreuses études scientifiques, notamment en raison de ses supposées vertus face au cancer. Les composés sulfurés de l’ail auraient effectivement un pouvoir anti-cancer important (3). Ces dernières années, des scientifiques et épidémiologistes ont établi un lien inverse entre l’incidence de certains types de cancer (prostates, estomac, côlon) et la consommation des alliacées comme l’ail, le poireau et l’oignon, par exemple (4). À l’heure actuelle, il est encore tôt pour affirmer que l’ail permet de réduire le risque de cancer chez l’être humain. En revanche, les données les plus claires à ce sujet semblent démontrer une certaine efficacité de l’ail face au cancer du côlon.

Certains légumes peuvent par ailleurs se montrer bénéfiques pour l’organisme : légumes verts, légumes feuillus, algues, champignons, carottes… Il est important de les diversifier autant que possible, d’autant que certains se marient très bien avec l’ail.

Le thé vert pour combattre naturellement le cancer

Le thé vert est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau. Et ce, en grande partie pour ses bienfaits sur l’organisme. Particulièrement riche en antioxydants naturels, cette boisson serait donc dotée d’une action préventive face à différents types de cancer (notamment celui de l’œsophage et de la cavité buccale). Les chercheurs pensent que les composés actifs du thé vert pourraient inhiber le développement des cellules cancéreuses dans l’organisme.

Cette boisson est d’ailleurs réputée pour réduire le risque de développer un cancer de l’endomètre chez la femme (5). Mais il agit aussi en prévention du cancer du sein et des ovaires (6) (7). D’autre part, les chercheurs estiment également que cette boisson permettrait de prévenir le cancer de la prostate. D’une manière plus générale, le thé vert peut aussi apporter de nombreux autres bienfaits comme la réduction du taux de cholestérol dans le sang, notamment.

Les aliments riches en vitamine C

La vitamine C (et les aliments qui en contiennent en quantité) suscitent un vif intérêt de la part de la communauté scientifique. En effet, on associe généralement une consommation élevée de fruits et de légumes à une réduction du risque de développer un cancer (8). Cependant, les suppléments de vitamine C ne semblent pas influer sur le cancer, en règle générale. La vitamine C pourrait néanmoins agir en synergie avec d’autres vitamines présentes dans les fruits et les légumes, comme la vitamine E, par exemple (9).

Il est tout de même intéressant de souligner que la vitamine C est la vitamine antioxydante par excellence. Elle permet ainsi de lutter contre les effets néfastes des radicaux libres sur l’organisme, dont l’altération et la dégradation des cellules. En ce sens donc, l’acide ascorbique pourrait donc avoir un effet préventif important face au développement de certaines maladies, dont les maladies cardiovasculaires et les cancers. Quelques fruits peuvent être bénéfiques dans la prévention du cancer, notamment les fruits pauvres en sucres.

 aliments anti-cancer

L’association gingembre-citron

Le jus de citron est mondialement réputé pour ses vertus antioxydantes et alcalinisantes. Il contient aussi de la vitamine C. Les antioxydants (flavonoïdes) présents dans l’agrume sont très actifs et peuvent ralentir la progression des cellules cancéreuses dans le corps. Par ailleurs, il s’avère également qu’ils sont en mesure de réduire la progression des métastases (10).

De son côté, le gingembre est aussi un aliment très sain à consommer régulièrement. Il possède des vertus antiémétiques importantes, qui permettent de lutter contre les vomissements et les nausées, qui sont des effets secondaires courants des traitements contre le cancer.

La propolis et le graviola

Tous les produits de la ruche sont sains et bénéfiques pour notre corps. D’ailleurs, le miel est un excellent moyen de remplacer le sucre dans nos recettes ! En ce qui concerne la propolis, c’est son effet sur la maladie qui intéresse les chercheurs. Des essais cliniques réalisés sur des animaux révèlent que la propolis dispose de propriétés anti-cancer importantes (11). Pour l’heure, cette substance issue de la ruche est toujours à l’étude. Et son étonnante composition pourrait un jour nous révéler toute l’étendue de ses pouvoirs.

Au cours des études menées sur le graviola, les chercheurs ont pu mettre en évidence sa capacité à tuer différents types de cellules cancéreuses présentes dans le sein et le foie. Ces cellules sont celles qui résistent le mieux au traitement par chimiothérapie. Pour l’heure, aucune étude d’envergure n’a été réalisée chez l’être humain. La recherche se poursuit autour de ce fruit.

Les aliments qu’il faut éviter

À notre époque moderne, il est difficile d’avoir et de maintenir de bonnes habitudes alimentaires. Les tentations sont omniprésentes, et les solutions de facilité très tentantes, notamment lorsqu’on manque de temps. Les repas sur le pouce se multiplient, et rares sont ceux qui se composent d’aliments sains. De ce fait, beaucoup de produits ultra-sucrés, de produits transformés et d’aliments pleins d’additifs se retrouvent dans nos placards et nos assiettes. Pour préserver notre santé, nous avons tout intérêt à les délaisser de manière définitive. Alors, quels sont ces aliments ?

Manger bio, local et non transformé

En premier lieu, il faut éviter de consommer des aliments transformés et industriels. Préférez des recettes préparées à la maison, à partir de produits frais : fruits, légumes, légumineuses, céréales, protéines (animales ou végétales)… Suivez également les recommandations sanitaires en termes de quantités de viande et de poisson à consommer chaque semaine. Privilégiez des produits locaux, cultivés ou élevés dans des conditions saines : aliments biologiques, poissons sauvages…

cancer aliments à éviter

La charcuterie a très mauvaise réputation, il est préférable d’éviter d’en consommer ou réduire au minimum sa consommation. Fuyez les produits remplis d’additifs et de conservateurs de synthèse, ainsi que les produits contenant du sucre raffiné. Limitez votre consommation de sucre (privilégiez le sucre complet) et optez de préférence pour des produits sans sucre ajouté. Par ailleurs, on peut aussi éviter les produits laitiers ainsi que les cuissons à très hautes températures (notamment la friture), afin de limiter le risque de développer un cancer.

En parallèle, il est également préférable d’éviter au maximum les contacts, ingestions ou inhalations de produits chimiques, toxiques et pollutions. La cigarette est réputée pour son implication dans le cancer du poumon. Mais les pesticides et autres produits chimiques peuvent aussi impacter la santé. Dans l’idéal, optez pour des aliments issus de l’agriculture biologique. Limitez aussi votre consommation de boissons alcoolisées et de produits nocifs.

Ce qu’il faut retenir

Le cancer est une maladie redoutable et la recherche scientifique fait le maximum pour la comprendre et la combattre. En tant que personnes, nous avons aussi la possibilité d’agir et de combattre naturellement le cancer. Et ce en adoptant une alimentation plus saine et de bonnes habitudes de vie. Éviter certains types d’aliments est la première étape préventive à mettre en place. Ensuite, il faut s’orienter vers les meilleurs aliments possible !

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Réagissez à cet article

Pas encore de commentaire


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEREZ AUSSI

Lutter contre le stress avec la phytothérapie

Lutter contre le stress avec la phytothérapie

Chaque jour, un très grand nombre de personnes est affecté…
Comment soigner une infection urinaire grâce aux plantes ?

Comment soigner une infection urinaire grâce aux plantes ?

Une cystite est une infection urinaire qui se manifeste par…
4 méthodes naturelles pour arrêter de fumer

4 méthodes naturelles pour arrêter de fumer

Pour beaucoup de personnes, arrêter de fumer est un véritable…
Comment calmer une migraine grâce aux huiles essentielles ?

Comment calmer une migraine grâce aux huiles essentielles ?

Existe-t-il des huiles essentielles pour le mal de tête ? Oui,…