Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 60€ d'achat

Arthrose et arthrite : Quelles solutions naturelles ?

     

Parmi les nombreuses affections et pathologies que peuvent rencontrer les êtres humains au cours de leur vie se trouvent l’arthrite et l’arthrose. Encore souvent confondues, elles touchent une grande part de la population. Comment ces deux maladies se différencient-elles ? Quels sont leurs symptômes ? Existe-t-il des solutions et des remèdes à ces maladies ? Les réponses.

Les différences entre arthrose et arthrite

Souvent confondues, l’arthrose et l’arthrite sont deux maladies qui ont beaucoup de choses en commun. Elles appartiennent toutes les deux à la famille des rhumatismes. Elles affectent donc les articulations, en générant des douleurs souvent invalidantes et intenses. Néanmoins, pour bien les traiter et les soigner, il est indispensable de les identifier et de les différencier. En effet, l’arthrose est une maladie que l’on dit « mécanique », tandis que l’arthrite est une inflammation des articulations.

L’arthrose, une altération mécanique du cartilage

L’arthrose est une pathologie que l’on dit « mécanique ». Sous son effet, les cartilages articulaires s’abîment petit à petit, jusqu’à disparaître totalement. La maladie met alors les os à vif, les uns contre les autres. Cette maladie peut être liée à l’âge, même si différents autres facteurs peuvent en favoriser l’apparition. Il peut s’agir d’une importante surcharge pondérale (obésité ou surpoids) ou des traumatismes causés par une importante pratique sportive, par exemple.

En règle générale, les articulations les plus touchées sont celles de la colonne vertébrale (cou), ainsi que celles de la hanche et du genou. Contrairement à l’arthrite, l’arthrose provoque des douleurs au mouvement, et ces dernières diminuent au repos. Comme elle ne s’accompagne d’aucun signe d’inflammation locale, la déformation de l’articulation est « froide ». Elle ne se voit pas de l’extérieur. 

La douleur et la gêne fonctionnelle sont les principaux symptômes de l’arthrose. La douleur est généralement de type mécanique et se déclenche alors par le mouvement. Elle s’atténue ou cesse totalement au repos. La douleur est aussi généralement moins importante le matin que le soir. L’arthrose cause donc une douleur qui gêne le plus souvent l’endormissement. Elle peut aussi être à l’origine de réveils nocturnes. Lorsque l’articulation concernée est soumise à un effort, la douleur revient. La gêne fonctionnelle est une limitation de la mobilité de l’articulation touchée par l’arthrose. Elle peut considérablement varier en fonction des patients.

complément alimentaire contre l’arthrose

L’arthrite, l’inflammation des articulations  

L’arthrite désigne une inflammation des articulations. Elle génère une sécrétion de quinines, qui sont des substances à l’origine de la destruction progressive de l’articulation. L’arthrite génère alors des douleurs qui sont les plus présentes au repos et notamment la nuit. Ces douleurs peuvent alors diminuer avec la pratique d’un « dérouillage matinal » ou d’une activité physique. L’arthrite touche généralement les articulations des pieds et des mains.

Il faut savoir que cette maladie peut avoir une cause infectieuse, métabolique ou immunitaire. Il en existe donc plusieurs types. Ici, la déformation de l’articulation est « chaude », puisqu’elle s’accompagne de signes physiques comme un échauffement local, une enflure ou des rougeurs. L’arthrite peut apparaître après une infection ou un traumatisme. Elle peut aussi se manifester naturellement, avec l’âge. Parfois, on ne trouve aucune explication sur l’origine de ses symptômes.

On distingue plusieurs formes principales d’arthrite, dont la polyarthrite rhumatoïde (maladie inflammatoire). Les symptômes de la maladie sont de grandes courbatures, des élancements ou douleurs chroniques dans les cas les plus graves. On remarque alors une inflammation et un gonflement de l’articulation. Bien entendu, les douleurs sont présentes notamment au niveau des tendons et des articulations. Elles se manifestent le plus souvent à l’effort.

Les solutions face à l’arthrose et l’arthrite

Lutter contre l’arthrose et l’arthrite revient à combattre les rhumatismes. Mais peut-on guérir l’arthrose ? Chaque cas est unique et doit donc faire l’objet d’un suivi médical et d’un traitement adapté. Or, si on ne peut donc jamais se passer d’un suivi médical, il est tout de même possible de prévenir l’arthrose ou de combattre les rhumatismes à l’aide de solutions naturelles, ou non. Quelles sont ces solutions ou aliments ?

Le curcuma

Parmi les compléments alimentaires contre l’arthrose utilisés couramment se trouve le curcuma. Si cette épice venue d’Inde comporte de nombreux bienfaits sur la santé, il semble qu’elle soit aussi utile pour combattre les rhumatismes et les douleurs liées aux inflammations. En effet, le curcuma est utilisé depuis des millénaires en Inde et en Chine en raison de ses propriétés anti-inflammatoires. Les études menées à son sujet ont révélé des effets significatifs sur l’arthrite rhumatoïde (1) (2). D’autres essais cliniques sont en cours.

Par ailleurs, en comparaison avec des anti-inflammatoires de synthèse, la curcumine (principe actif du curcuma) a démontré une réelle efficacité dans le traitement de l’arthrite (3). Le curcuma a également montré des effets comparables à ceux de l’ibuprofène chez les personnes atteintes d’arthrose. La curcumine et le curcuma sont de parfaits compléments alimentaires contre l’arthrose et l’arthrite. N’hésitez pas à les intégrer à votre alimentation !

prévenir l'arthrose

Les oméga-3

Les oméga-3 comme ceux que l’on trouve dans l’huile de poisson constituent un autre complément alimentaire contre l’arthrose et l’arthrite. En effet, une consommation importante d’oméga-3 peut soulager plusieurs symptômes de ces maladies. Il s’agit notamment des raideurs matinales, mais aussi du nombre d’articulations sensibles chez les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (4). Mais ce n’est pas tout. Une complémentation en oméga-3 va permettre de réduire considérablement le dosage des médicaments anti-inflammatoires pris pour limiter les symptômes de l’arthrose et de l’arthrite (5). Cela offre un avantage considérable si l’on tient compte des effets indésirables de ces traitements médicamenteux (irritations de l’estomac, augmentation du risque de maladies cardiovasculaires et d’ulcères…).

Il faut également préciser que les patients qui souffrent d’arthrose et d’arthrite présentent un risque accru de mort cardiaque subite ou d’infarctus (6). Or, les effets protecteurs de l’huile de poisson et des oméga-3 sur le système cardiovasculaire permettent de contrer cet effet de la maladie.

Le silicium organique

Le silicium est un oligo-élément que l’on peut trouver dans notre organisme ainsi que dans une grande diversité d’aliments d’origine végétale. Il n’appartient pas aux nutriments essentiels, mais il demeure important pour le maintien d’une bonne santé osseuse et pour le système immunitaire. Il permet notamment de lutter contre la déminéralisation osseuse et il fixe le calcium sur les os.

Ici, nous souhaitons vous parler du silicium organique, qui est une forme très bien assimilée par l’organisme. Il s’agit de la forme la plus présente dans nos tissus, ce qui implique qu’elle minimise les risques de cristallisation au niveau des reins. Le silicium organique s’utilise pour soulager les affections articulaires, osseuses et cutanées. Pris en complément d’une alimentation équilibrée, le silicium organique a un effet positif sur les patients atteints d’arthrose. On le trouve sous forme de solution buvable, de gélules ou de gel. Il est particulièrement recommandé chez les personnes touchées par une pathologie articulaire ou osseuse (Food and Nutrition Board. Dietary Reference Intakes for Vitamin A, Vitamin K, Arsenic, Boron, Chromium, Copper, Iodine, Iron, Manganese, Molybdenum, Nickel, Silicon, Vanadium, and Zinc. Institute of Medicine, National Academy Press, Washington, DC, 2001).

Avant de compléter votre alimentation avec du silicium organique, il est conseillé de demander conseil à votre médecin. En effet, il existe des contre-indications à l’utilisation de silicium.

La glucosamine

La glucosamine est fabriquée par notre corps à partir de la glutamine et du glucose. La glutamine est un acide aminé. La glucosamine tient un rôle clé dans le maintien de l’intégrité des cartilages et donc, de nos articulations. Si le processus de fabrication de glucosamine ne fonctionne pas comme il le devrait, les cartilages se dégénèrent et l’arthrose s’installe alors. Il est courant d’utiliser la glucosamine comme complément alimentaire contre l’arthrose. En effet, cette substance a fait l’objet de nombreuses études et méta-analyses, qui ont permis de démontrer son efficacité sur les symptômes de l’arthrose (7) (8). Mais ce n’est pas tout.

En effet, les résultats de plusieurs essais cliniques mettent en évidence les actions de la glucosamine sur les symptômes de l’arthrose. Celle-ci peut aider à freiner l’évolution et le développement de la maladie (9). C’est un véritable avantage, notamment pour retarder ou pour éviter le remplacement chirurgical de l’articulation du genou. Plus généralement, la prise de glucosamine permet de réduire la douleur des personnes qui souffrent de douleurs aux cartilages et d’améliorer leur mobilité. Elle permet également d’accélérer la guérison des athlètes blessés et de réduire les douleurs des personnes touchées par l’arthrite rhumatoïde.

Le MSM

Le MSM est un composé présent en petites quantités dans certains aliments comme les fruits, les graines, les légumes, la viande ou encore, les algues. Ce terme désigne le méthylsulfonylméthane. Il est issu de l’oxydation d’un sous-produit de la pulpe de bois. S’il provient d’une matière première naturelle, il résulte tout de même d’un processus chimique réalisé en laboratoire. La principale utilisation de cette substance vise à combattre les rhumatismes et l’arthrose. En effet, les résultats des études cliniques démontrent l’efficacité du MSM contre les douleurs articulaires (10). Il permet également d’améliorer l’amplitude des mouvements des patients. Les études les plus récentes menées sur le MSM démontrent son efficacité sur les douleurs articulaires, notamment à court terme (Effects of AR7 Joint Complex on arthralgia for patients with osteoarthritis: results of a three-month study in Shanghai, China. Xie Q, Shi R, et al. Nutr J 2008).

L’harpagophytum

Originaire du désert de Kalahari et de la Namibie, l’harpagophytum (ou « griffe du diable ») est connu pour soulager les douleurs articulaires liées à l’arthrose. Cette plante figure parmi les plus utilisés des compléments alimentaires contre l’arthrose. En plus d’offrir de nombreux bienfaits à l’organisme, la plante africaine a démontré son efficacité sur les douleurs arthritiques et articulaires depuis bien longtemps. La griffe du diable permet donc de lutter contre les douleurs causées par l’arthrose (Arthritis Research Campaign. Complementary and alternative medicines for the treatment of rheumatoid arthritis, osteoarthritis and fibromyalgia; Devil’s claw, 2008.).

Dans le cadre des études menées, la griffe du diable s’est montrée aussi efficace que les médicaments pour soulager les douleurs de l’arthrite. Mais cette plante peut aussi améliorer la mobilité des patients touchés par ces douleurs. Les études menées jusqu’à aujourd’hui suggèrent un possible effet analgésique pour cette plante, même si son mode d’action n’est pas encore bien connu. L’action anti-inflammatoire de la griffe du diable pourrait être différente de celle prodiguée par les médicaments AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).

peut on guérir l'arthrose

La chondroïtine

La chondroïtine est l’un des composants essentiels du cartilage. Elle est produite naturellement par l’organisme et se retrouve dans la peau, dans les os, dans la cornée ainsi que dans la membrane des artères. La chondroïtine a fait l’objet d’un grand nombre d’études et de méta-analyses, qui ont permis de conclure à son efficacité sur les symptômes de l’arthrose (11). D’autres études ont démontré qu’une prise de chondroïtine pouvait être efficace pour les personnes touchées par l’arthrose et le psoriasis. Mais ses effets ne s’arrêtent pas là. 

En effet, la chondroïtine peut aussi aider à réduire l’évolution de l’arthrose. En effet, l’auteur d’une méta-analyse publiée en 2010 démontre l’effet bénéfique de la chondroïtine sur la progression de l’arthrose du genou (12). Elle prodigue un véritable avantage sur les médicaments, qui ont souvent tendance à accélérer la progression de la maladie.

Ce qu’il faut retenir

La science a permis de mettre en évidence les différences qui existent entre arthrose et arthrite. Mais la recherche a aussi permis de trouver des solutions naturelles et médicamenteuses pour réduire les symptômes de ces maladies et de soulager les douleurs qu’elles provoquent. Un suivi médical est toujours indispensable et aide à mettre en place un traitement adapté à chaque patient. Mais pour soulager les douleurs et prévenir l’arthrose, il est possible de prendre du curcuma, des extraits de griffe du diable ou encore, des oméga-3 !

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *