Mincir avec le konjac : bienfaits et contre-indications

Temps de lecture: 7 minutes
maigrir avec le konjac

Vous en avez entendu parler et il a su éveiller votre curiosité. Le konjac, aussi appelé « la langue du diable », possède des effets positifs sur la perte de poids. Voici ce que vous devez savoir au sujet de ce légume originaire d’Asie : bienfaits, utilisations, contre-indication, calories konjac…

Qu’est-ce que le konjac ?

Le konjac est une plante originaire d’Asie, et plus spécifiquement des forêts tropicales et subtropicales du contient. Ses origines se situent notamment au Japon, en Chine, au Vietnam, en Corée et en Indonésie. La plante dont est issu le légume appartient à la famille des Araceae. Il s’agit d’une plante vivace, et elle possède un rhizome tubéreux en forme de sphère, qui a la particularité d’être très grand. On tire des produits alimentaires du rhizome de la plante, dont une gelée noire ou blanche relativement pâteuse.

Le rhizome est connu pour son puissant pouvoir rassasiant, et sa très faible teneur en calories. On peut le trouver sous la forme de nouilles konjac, notamment. Mais il est aussi proposé en tant que gélules et donc de complément alimentaire. On peut utiliser le konjac en riz, en pâte et en gomme. C’est au Japon qu’il s’illustre dans un grand choix de plats traditionnels. En Occident, ce sont les pâtes de konjac qui sont les plus consommées.

La composition du konjac

En phytothérapie et en cuisine, ce sont essentiellement les racines du konjac qu’on utilise. Elles contiennent du glucomannane. Il s’agit d’une substance ayant la capacité d’absorber jusqu’à cent fois son volume en eau ou en liquide. Elle est à l’origine du pouvoir rassasiant de cet aliment (mais pas seulement). On trouve également des fibres dans sa composition. Et c’est à peu près tout. En effet, le konjac est un aliment unique en son genre. Et c’est de là qu’il tient ses propriétés minceur exceptionnelles.

calories konjac

Les bienfaits minceur du konjac

À travers le monde, le konjac est connu pour ses propriétés bienfaisantes sur le poids. Mais qu’en dit la science ? Ces bienfaits sont-ils réels et approuvés ? Konjac et avis médical.

Les fibres et calories

Ce rhizome est la source naturelle la plus riche en fibres que vous pourrez trouver. Le son d’avoine, qui est réputé pour son exceptionnelle teneur en fibre (14 %), est largement détrôné par le konjac (64 %). Ce dernier régule le transit et se positionne comme un prébiotique intéressant, capable de nourrir les micro-organismes se trouvant dans nos intestins.

Calorie et konjac ne sont en rien synonymes. En effet, la racine de la plante asiatique est particulièrement pauvre en calories. Ainsi, en plus de renforcer la sensation de satiété après les repas, le rhizome apporte très peu de calories à l’organisme. Il est idéal pour les personnes qui cherchent à réduire leurs apports en calories dans le but de perdre du poids. Pour vous donner une idée, le konjac contient seulement trois calories pour 100 grammes !

Une gélule coupe-faim

C’est à sa teneur en glucomannanes que l’on doit ce pouvoir rassasiant aussi puissant. Les fibres alimentaires que l’on trouve dans le konjac sont capables d’absorber d’importantes quantités d’eau en raison de leurs propriétés gélifiantes. Ainsi, un seul gramme de fibre peut absorber près de 200 millilitres d’eau (Glucomannan: properties and therapeutic applications, A. González Canga, A. M. Sahagún, N. Fernández Martínez, A. P. Calle Pardo, J. J. García Vieitez, M. J. Díez Liébana, L. J. Castro Robles and M. Sierra Vega, 2004.).

De plus, le rhizome génère une augmentation considérable de la viscosité dans l’estomac, et permet de ralentir la vidange gastrique. La sensation de satiété ressentie par le consommateur de konjac est alors beaucoup plus longue et conséquente. En parallèle, l’absorption des graisses et des sucres est amoindrie par l’aliment. Selon une étude, on les retrouve en plus grandes quantités dans les selles (1). On considère donc le konjac sous toutes ses formes comme un coupe-faim naturel puissant et durable. C’est pour cette raison qu’il est grandement consommé dans une logique d’aide à la perte de poids. Un meilleur contrôle de la faim permet de limiter les grignotages et de réduire la taille de son assiette.

Par ailleurs, un essai préliminaire tend à démontrer que le glucomannane, composant principal du konjac, possède un effet coupe-faim influant sur l’hormone qui régule l’appétit : la ghréline (2).

pâtes konjac

Le glucomannane contre le cholestérol

Les personnes qui tentent de perdre du poids sont nombreuses à rencontrer des problèmes de cholestérol. En effet, les graisses accumulées dans l’organisme favorisent l’augmentation des taux de cholestérol, et mettent la santé des individus en péril. Un taux de cholestérol trop élevé peut entraîner une multiplication des risques cardiaques et cardiovasculaires, dont le développement de maladies. Comme nous l’expliquions, le konjac contient des glucomannanes en grandes quantités. Cette substance permet de réduire le taux de cholestérol LDL dans l’organisme. Il s’agit du « mauvais cholestérol » (3). Mais ce n’est pas tout. La plante influe aussi sur les taux de triglycérides et donc sur notre santé et notre forme !

Réguler la fonction intestinale

Pour assurer la régularité, ainsi que la fermeté des selles, il est courant d’avoir recours aux fibres solubles dans l’alimentation (et plus précisément au psyllium). Cela permet de lutter à la fois contre la constipation et la diarrhée. Cet effet est directement lié au fait que les fibres absorbent d’importantes quantités de liquide, ce qui entraîne une augmentation de leur volume. De ce fait, la viscosité des aliments permet d’améliorer leur élimination. Or, il s’avère que la viscosité et le pouvoir d’absorption du glucomannane sont nettement supérieurs à ceux du psyllium ! (4) (5). Un bon transit est indispensable au contrôle du poids, et aux objectifs de minceur !

Informations sur la consommation

Lorsqu’on consomme du konjac, il est indispensable de boire beaucoup d’eau. Cela permet de limiter les risques d’obstruction du tube digestif. Ainsi, il est souvent conseillé de consommer le konjac sous forme de gélules coupe-faim pour perdre du poids. Il est également préférable de respecter les dosages recommandés et de se limiter à des cures de courtes durées.

Des contre-indications ?

Le konjac est généralement contre-indiqué aux personnes qui souffrent d’une occlusion du tube digestif. Il s’agit là de l’unique contre-indication connue pour le konjac, si ce dernier est consommé dans des proportions raisonnables. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre professionnel de santé. Par ailleurs, si vous suivez un traitement médical, veillez à espacer la prise des médicaments et la consommation de konjac d’au moins trois heures. Cela permet d’éviter l’altération de la biodisponibilité des principes actifs des médicaments. Votre médecin pourra vous conseiller si vous souhaitez commencer une cure de ce rhizome durant un traitement médical.

konjac coupe-faim naturel

Des effets indésirables ?

La consommation de konjac (et plus précisément de glucomannane) peut entraîner, dans de rares cas, une faible diarrhée, des gaz ou des sensations de lourdeur dans l’estomac. En cas de surdosage, les effets peuvent être plus lourds (occlusion intestinale, par exemple). Le plus souvent, ces effets s’estompent après quelques jours ou après réduction du dosage. Il est conseillé d’augmenter progressivement les doses de konjac pour éviter ces effets secondaires, mais aussi de ne pas surconsommer cet aliment.

Les utilisations du konjac

Les utilisations du konjac sont assez diversifiées, notamment dans l’univers culinaire. Les Japonais en raffolent et l’ont intégré à un grand nombre de plats traditionnels. En Occident, nous pouvons aussi consommer le konjac en cuisine, ou sous la forme de compléments alimentaires.

Le konjac en gélule coupe-faim

Pour mincir, nous pouvons compter sur les propriétés hors du commun du konjac. Pour cela, des gélules coupe-faim à base de konjac sont proposées dans le commerce. Comme nous l’avons évoqué précédemment, il est préférable de se limiter à des cures de courtes durées. Préférez une consommation progressive des gélules de konjac et respectez toujours les doses prescrites sur le flacon. En règle générale, il est conseillé par les fabricants de prendre une à trois gélules de konjac environ trente minutes avant le repas. Néanmoins, ces indications peuvent varier d’un produit à l’autre.

Ce que vous mangez détermine en grande partie votre état de santé. N’achetez donc pas vos produits au hasard, et tournez-vous vers des vendeurs de confiance. Le konjac doit provenir de sa région d’origine (Asie du Sud-Est) et être issu d’une agriculture durable et biologique. Le processus de transformation du rhizome doit aussi être naturel afin de préserver les propriétés de la plante !

Le konjac en cuisine

Quelle que soit sa forme, le konjac se cuisine dans l’eau bouillante. Il faut bien rincer les nouilles de konjac et autres produits avant leur utilisation afin d’en ôter l’odeur. En effet, à l’ouverture du paquet, les produits à base de konjac ont souvent une odeur qui rappelle celle du poisson.

le konjac pour maigrir

La pâte de konjac

Le coupe-faim naturel qu’est le konjac peut se cuisiner de plusieurs manières. Par exemple, la pâte de konjac (aussi appelée Konnyaku) se conçoit avec de la farine de konjac et de l’eau de chaux. On peut en trouver différents types dans le commerce, dont la pâte blanche et la pâte brune. Il n’existe aucune différence entre ces deux produits. La pâte de konjac se déguste telle quelle, avec des baguettes ! Il est important de conserver le Konnyaku au frais.

Les nouilles konjac

Les vermicelles de konjac (ou nouilles de konjac) sont de très petites pâtes de konjac. Elles portent le nom de Shiratakis au Japon, et sont fabriquées à partir de la pâte précédemment présentée. On les cuisine comme des pâtes classiques, dans des soupes ou des sauces. Il faut savoir que ces petites pâtes de konjac sont très faciles à utiliser et elles s’adaptent à de nombreuses recettes minceur, tout en étant bien moins caloriques que les pâtes traditionnelles. On estime que 100 grammes de nouilles de konjac contiennent trois calories, seulement. Pour les cuire, il faut les plonger entre deux et trois minutes dans l’eau bouillante.

Le riz rond

Véritable révolution culinaire, le riz rond de konjac est un allié minceur de choix ! On peut absolument tout faire avec, et il se consomme avec n’importe quelle sauce : taboulé, riz au lait, salade de riz, couscous… Et le tout avec très peu de calories dans l’assiette. Essayez-le dans vos recettes habituelles ou dans des recettes asiatiques.

La gomme

La gomme de konjac s’utilise en tant qu’épaississant en cuisine. Elle permet d’améliorer l’onctuosité et le fondant des crèmes desserts ou des sauces, sans ajouter de calories ou de matières grasses. Ainsi, la gomme vient remplacer les matières grasses que l’on utilise dans nos préparations et recettes : ganaches, farces, crèmes desserts, sauces, crudités, etc. La gomme se présente sous la forme d’une poudre qui se mélange très facilement aux autres ingrédients. On utilise alors entre un et deux grammes de gomme pour 500 millilitres de préparation, en fonction de la consistance recherchée.

Ce qu’il faut retenir

Si vous cherchez à perdre du poids, le konjac sera certainement l’un de vos meilleurs alliés ! Comme tous les autres aliments, veillez à le consommer en proportions raisonnables, avec beaucoup d’eau. Et comme toujours, privilégiez une alimentation saine et équilibrée, accompagnée d’une activité physique régulière !

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Réagissez à cet article

Pas encore de commentaire


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEREZ AUSSI

Tout savoir sur les fibres

Tout savoir sur les fibres

Elles sont très régulièrement citées dans le cadre de nos…
Gingembre et citron : un cocktail détonnant

Gingembre et citron : un cocktail détonnant

Il existe une synergie absolument unique entre le gingembre et…
Tout savoir sur les antioxydants

Tout savoir sur les antioxydants

Nous évoquons souvent les « antioxydants » comme des éléments bienfaisants dans…
Pourquoi et comment faire du sport quand on est obèse ?

Pourquoi et comment faire du sport quand on est obèse ?

L’obésité est un fléau qui touche de nombreuses personnes à…