Quelles vitamines consommer durant la grossesse ?

Temps de lecture: 7 minutes
compléments alimentaires femme enceinte

La grossesse est une période spécifique, durant laquelle les besoins nutritionnels de la mère ont tendance à augmenter. Elle doit donc veiller à profiter de bons apports en vitamines et en sels minéraux, le tout en quantités suffisantes. Certaines vitamines et d’autres nutriments sont essentiels pour une femme enceinte et pour son enfant. Mais quelles sont les vitamines à consommer durant la grossesse ? Quels sont les compléments alimentaires pour femmes enceintes ? Lesquels doivent être consommés avant, et lesquels seront consommés après ? Les réponses avec Natura Force.

Les vitamines et la grossesse : lesquelles consommer ?

Avant tout, il est important de rappeler que la grossesse est une période délicate, durant laquelle un suivi médical est indispensable. Respectez toujours la posologie prescrite par votre médecin, et ne dépassez pas les durées de cure ou de traitement à base de compléments alimentaires pour femme enceinte. Et avant tout changement, consultez également l’avis de votre médecin.

Avant, durant et après la grossesse, il faut consommer de toutes les vitamines en quantités suffisantes. Certaines seront néanmoins plus importantes pour le développement du bébé, comme la vitamine B9, par exemple. Voici ce que vous devez savoir au sujet des vitamines pour femmes enceintes. Il existe des compléments alimentaires prénatals multi-vitaminés qui peuvent avoir plusieurs compositions. La plupart du temps, elles contiennent du fer et de l’acide folique.

Vitamine C grossesse

La vitamine C est une vitamine conseillée pour les femmes enceintes qui sont sujettes à de la fatigue. Elle est la vitamine la plus sollicitée face aux fatigues passagères et chroniques. Les futures mères qui sont éprouvées par leur grossesse peuvent compter sur elle pour profiter d’un gain de vitalité et de forme. Par ailleurs, il faut savoir que la vitamine C a le pouvoir d’optimiser l’assimilation du fer par l’organisme, comme le montre cette étude (1). En période de grossesse, les risques de déficience et même de carence en fer sont amplifiés. Ainsi, il est important pour les femmes enceintes de consommer suffisamment de vitamine C.

vitamine pour femme enceinte

La vitamine C intervient dans plusieurs processus naturels du corps, comme la formation du collagène par exemple. Elle participe aussi à la formation des globules rouges et à la fonction immunitaire. Mais attention : la vitamine C, comme les autres vitamines, ne doit pas être surconsommée. Il est important de respecter les doses journalières recommandées pour les femmes enceintes. Vous pourrez tout à fait consommer de jus de fruits et de légumes pour compléter votre alimentation. Choisissez toujours des aliments issus de l’agriculture biologique afin de préserver les bienfaits et les vitamines des fruits et des légumes.

Vitamine D grossesse

La vitamine D agit en coopération avec le calcium. Elle va permettre de mieux assimiler le calcium et de le fixer sur les os de la mère, mais aussi de l’embryon. Par ailleurs, la vitamine D participe aussi au bon fonctionnement du système immunitaire et à la croissance des cellules (2) (3). Si les apports en vitamine D sont suffisants durant la grossesse, alors l’enfant profitera de ses bienfaits dès son plus jeune âge et pour toute la vie. En effet, les enfants qui manquent de vitamine D peuvent souffrir de rachitisme. Les embryons et les bébés ont donc particulièrement besoin de vitamine D. Elle fait partie des vitamines à consommer durant, mais aussi après la grossesse, notamment pour les enfants. Par ailleurs, le manque de vitamine D jouerait un rôle dans la survenue du diabète gestationnel, d’une pré-éclampsie ou encore, d’un retard de croissant intra-utérin.

La vitamine D nous est généralement procurée par les rayons du Soleil. Mais si la mère n’est pas suffisamment exposée, elle peut aussi consommer des aliments riches en vitamine D, ou prendre des compléments alimentaires pour femmes enceintes. On en trouve dans certains jus de fruits, dans le poisson, dans certains produits laitiers et dans le jaune d’œuf. Mais attention : le soleil est notre principale source de vitamine D. Il n’est pas possible de se contenter de manger des produits laitiers ou de la viande. La supplémentation est ici souvent nécessaire et recommandée par les médecins, notamment en hiver. Demandez conseil à l’équipe qui vous suit en cas de doute.

La vitamine B9 ou acide folique

Communément appelé « la vitamine de la femme enceinte », il est évident que l’acide folique entre dans le cadre de cet article. Elle est essentielle, notamment au début de la grossesse. La vitamine B9 est importante pour l’immunité de la mère et de l’enfant. Elle permet de prévenir l’apparition d’un grand nombre de maladies et d’affections diverses. Les femmes qui prévoient une grossesse se voient aussi conseiller une supplémentation en vitamine B9 dans les mois qui précèdent les premières tentatives de grossesses. Il a été établi qu’une supplémentation en acide folique au début de la grossesse peut aussi aider à prévenir les cas d’anomalies congénitales (4).

vitamine avant la grossesse

Une déficience ou une carence en vitamine B9 peut favoriser des retards de croissance, une anomalie du tube neural ou une malformation congénitale. Les besoins d’une femme enceinte varient alors entre 0,4 mg à 1,0 mg par jour. Les médecins sont nombreux à prescrire des comprimés d’acides foliques aux femmes enceintes. Il ne faut pas hésiter à leur demander conseil. Par ailleurs, il est possible d’enrichir son alimentation en vitamine B9 à l’aide de légumes verts foncés, de légumineuses et de fruits orangés, comme les mandarines ou les oranges. La vitamine B9 est donc indispensable au bon développement du système nerveux de l’enfant. On ne peut décemment pas s’en passer en cours de grossesse. Pourtant, nombreuses sont les femmes qui n’atteignent pas les apports journaliers recommandés ! Toutes les futures mères se voient donc conseiller des apports supplémentaires en vitamine B9 avant la grossesse, et durant celle-ci.

Les sels minéraux, oligo-éléments et acides gras à ne pas oublier

Si les vitamines sont essentielles durant la grossesse, elles ne sont pas les seules ! D’une manière générale, notre corps doit profiter d’apports suffisants en sels minéraux et en oligo-éléments. C’est même très important, notamment en raison des risques de carence que présente la période de grossesse. Les compléments alimentaires pour femmes enceintes contiennent souvent ces quelques nutriments.

Oméga-3 et grossesse

Les oméga-3 ne sont pas des vitamines, mais des acides gras essentiels à l’organisme. Durant la grossesse, ils jouent aussi un rôle important, voire primordial. La science ne cesse de démontrer que les oméga-3 proposent de réels bienfaits pour les femmes enceintes. Ils participent notamment à la santé et au bon fonctionnement de l’organisme de la mère. Mais les acides gras essentiels sont aussi importants pour le bébé.

Les oméga-3 participent à la formation des yeux ainsi que du cerveau du bébé. Ils en assurent également le bon fonctionnement. Mais ce n’est pas tout. Les acides gras permettent aussi à la mère de garder le moral durant et après la grossesse (Associations between cod liver oil use and symptoms of depression: The Hordaland Health Study. Raeder MB et al. 2007). La dépression touche malheureusement de nombreuses mères juste après l’accouchement. Les oméga-3 permettent de prévenir et de lutter contre ses symptômes. On estime que la population ne consomme pas suffisamment d’oméga-3. Pourtant, les besoins de la femme enceinte sont très importants. Pour les combler, vous pourrez consommer certaines huiles végétales (colza, noix, lin, canola) et du poisson gras. Vous pourrez aussi vous supplémenter à l’aide d’huile de poisson de haute qualité.

vitamines et grossesse

Fer et grossesse

On retrouve le fer dans les globules rouges présents dans le sang. Ses missions dans l’organisme sont assez variées, mais il permet notamment de capter l’oxygène dans les poumons avant de le transporter dans le corps, en passant par les organes, le placenta et l’embryon. Il est donc indispensable de s’assurer de bons apports en fer durant la grossesse. En règle générale, les femmes enceintes ont des besoins plus élevés en fer (27 mg par jour), notamment parce que leur volume sanguin augmente et elles doivent aussi en fournir aux bébés. L’alimentation seule peut ne pas suffire (5). Ainsi, la mère et l’enfant risquent l’anémie (6).

Le fer se trouve dans les poissons et les fruits de mer, dans la volaille et dans les viandes rouges. On en trouve également dans certaines sources végétales, à l’image de la spiruline. Mais dans ce cas, il est essentiel de consommer le fer avec une source de vitamine C pour améliorer son assimilation pour l’organisme. Pour cela, n’hésitez pas à associer la spiruline avec l’acérola, par exemple. Le fer peut néanmoins accentuer les nausées et vomissements en début de grossesse. Il ne faut donc pas hésiter à consulter un avis médical.

Calcium et grossesse

Le calcium est indispensable dans la croissance des enfants ! Les fœtus ont besoin de calcium pour constituer leur squelette. Le calcium sert aussi à construire les dents et les os de l’enfant. Les femmes enceintes doivent veiller à en consommer suffisamment pour assurer le bon développement du bébé. Si leur alimentation n’est pas suffisamment riche en calcium, le bébé va directement puiser dans les réserves de sa mère pour se développer. Par ailleurs, il faut aussi préciser que le calcium permet de maintenir une bonne tension artérielle durant toute la durée de la grossesse.

On trouve du calcium dans les produits laitiers, ainsi que dans certaines boissons végétales (au soja). On en trouve aussi dans les légumineuses comme les haricots, dans les légumes verts (fenouil, chou vert, épinards, cresson…) ainsi que dans les certains fruits comme les figues, la rhubarbe, les oranges ou les mûres. Il est possible de se faire prescrire une supplémentation si l’alimentation ne suffit pas à combler les besoins du fœtus et de sa mère. N’oubliez pas que calcium et grossesse sont indissociables !

Magnésium et grossesse

Le magnésium est un minéral essentiel à l’organisme humain et à son bon fonctionnement. Il participe activement à plus de trois cents réactions métaboliques du corps. Il doit toujours rester en équilibre dans l’organisme, et il agit avec d’autres minéraux comme le calcium. Le magnésium est idéal pour prévenir les crampes dans les jambes qui ont tendance à se présenter durant la grossesse (7). Il en diminue donc la fréquence et permet de soulager la mère. Il permet aussi de lutter naturellement contre l’anxiété.

vitamines après la grossesse

Par ailleurs, en cas d’accouchement prématuré, le bébé peut présenter des troubles neurologiques à l’image de la cécité, de la surdité ou encore, du déficit neurosensoriel. La prise de magnésium prénatal permet d’améliorer les fonctions motrices des bébés nés prématurés. Mais il permet aussi de diminuer le risque de développer une paralysie cérébrale (Treatment with magnesium sulphate in pre-term birth: a systematic review and meta-analysis of observational studies. Wolf, H. T., Hegaard, H. K., Greisen, G., Huusom, L., and Hedegaard, M. 2012).

Ce qu’il faut retenir

En théorie, une alimentation saine, équilibrée et diversifiée suffit à combler les besoins de la mère et de l’enfant. Or, les déficiences et les carences demeurent très courantes chez les femmes enceintes ! Ainsi, les vitamines liées à la grossesse font souvent l’objet d’une supplémentation. Il s’agit notamment des vitamines C, D et B9, ainsi que de sels minéraux et oligo-éléments à l’image du calcium, du magnésium et du fer. Durant la grossesse, il est important de solliciter l’avis de son médecin avant de changer d’alimentation ou de prendre des compléments alimentaires pour femmes enceintes.

Produit Recommandé
Huile de poisson Oméga 3Huile de poisson natura force
Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Réagissez à cet article

Pas encore de commentaire


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEREZ AUSSI

Comment gérer son alimentation pendant la grossesse ?

La grossesse est une période très spéciale, durant laquelle la…
Allaitement, compléments alimentaires et remèdes naturels

Allaitement, compléments alimentaires et remèdes naturels

Durant la grossesse, bon nombre de mères décident d’allaiter leur…
Comment grossir sa poitrine naturellement ?

Comment grossir sa poitrine naturellement ?

Comment faire grossir sa poitrine ? Voici une question que beaucoup…
Maca et fertilité

Maca et fertilité

Le maca péruvien est une plante très spéciale, qui pousse…