Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Comment consommer la spiruline ?

La spiruline, cette cyanobactérie, vieille de plusieurs milliards d’années gagne du terrain depuis plusieurs années dans l’univers de la nutrition, du bien-être et de la santé. Elle est vantée comme un aliment miracle, non sans raison, et très appréciée aussi par les personnes qui suivent des régimes végétaliens ou végétariens. Mais les sportifs aussi ont choisi de l’intégrer dans leur alimentation pour profiter de ses vertus. Pourquoi est-elle autant plébiscitée et comment doit-on la consommer ?

Comment consommer correctement la spiruline

La spiruline, qu’est ce que c’est?

Trop longtemps réservée aux soins de bien-être et de beauté, car utilisée parfois en masque, ou bien même pour combattre la malnutrition en Afrique, la spiruline tend à se démocratiser dans l’univers de la nutrition. Cela fait plusieurs années qu’elle intègre des régimes particuliers et que ses bienfaits sont vantés par les professionnels de santé.

L’algue des Aztèques

La spiruline, que l’on trouve aujourd’hui sous la forme de poudre ou de comprimés, est une bactérie photosynthétique qui évolue en eau douce. Elle appartient à la famille des cyanobactéries. Cela fait une dizaine d’années que sa cote de popularité tend à augmenter dans le monde entier. Mais les experts s’accordent à dire qu’il s’agit de l’un des premiers organismes vivants présents sur Terre. Elle aurait donc plusieurs milliards d’années au compteur.

La spiruline pousse naturellement au niveau de l’équateur, ainsi que dans les lacs d’Inde, du Tibet, du Tchad et au cœur des chaînes de montagnes. La spiruline aime l’eau claire et pure, et c’est dans ce milieu de culture qu’elle se développe le mieux. Considérée parfois à tord comme une micro-algue, elle était déjà utilisée par les Aztèques et en Afrique depuis plus de 3000 ans. Dans les années 1960, les Européens l’ont découverte et ont appris à mieux la connaître. Aujourd’hui, sa composition la place parmi les aliments les plus sains que l’on puisse consommer.

spiruline

Un atout santé par excellence

La culture de la spiruline est aujourd’hui préconisée par l’Organisation mondiale de santé, mais aussi par la FAO (Food and Agriculture Organization) en raison de ses propriétés nutritionnelles hors du commun. En effet, l’organisme verdâtre renferme une incroyable quantité de minéraux, de vitamines et de protéines.

Et dans ce monde où notre alimentation est polluée, la spiruline se présente comme un détoxifiant d’excellence. Elle contribue à l’évacuation des radicaux libres, toxines et métaux lourds contenus dans l’alimentation moderne. Ce pouvoir se complète par la chlorophylle contenue dans la spiruline. Cette substance dispose d’une structure proche de celle de l’hémoglobine. De ce fait, elle favorise la capacité du sang à conduire l’oxygène dans l’organisme.

La composition de la spiruline

La spiruline est un aliment incroyable doté d’une importante diversité de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. On y trouve alors différentes vitamines du groupe B, de la vitamine E et du bêta-carotène (vitamine A).

Les minéraux que l’on trouve dans la spiruline sont assez variés. Il s’agit du sodium, du sélénium, du zinc, du fer et du manganèse. Cette cyanobactérie est connue pour sa teneur particulière en fer, mais contient aussi des acides gras insaturés qui sont essentiels à l’organisme. En effet, ce dernier est incapable de les produire naturellement.

Sa haute teneur en protéines en fait un aliment de prédilection pour les sportifs, mais également pour les végétariens et végétaliens. Il s’agit de l’une des meilleures sources de protéines végétales que l’on puisse trouver.

Les nombreux bienfaits de la spiruline

Les bienfaits de la spiruline sont très nombreux, et varient très largement. En premier lieu, l’algue permet de renforcer considérablement le système immunitaire et donc, de lutter contre le développement de certaines maladies et infections. Sa composition en fait un allié de taille à l’approche de l’hiver, mais aussi tout au long de l’année.

La spiruline permet aussi de soigner et de prévenir les maladies cardiovasculaires, l’arthrite, les rhumatismes, le diabète, le cholestérol, l’anémie, la fatigue, les troubles oculaires, l’acné, la malnutrition, la sous-alimentation, les symptômes d’allergie et peut être associée à d’autres compléments pour parfaire son efficacité, tels que la gelée royale.

Mais les bienfaits de la spiruline ne s’arrêtent pas là. En effet, elle permet aussi de récupérer après les efforts sportifs, de regagner de l’énergie, de prendre soin des muscles, de rendre la peau plus belle, de lutter contre son vieillissement et même de perdre du poids ! Enfin, la spiruline est idéale pour protéger les reins, reconstruire la flore intestinale, protéger la thyroïde et diminuer grandement les risques de dysfonctionnement de celle-ci.

Choisir la bonne forme de spiruline

La spiruline que l’on consomme aujourd’hui se trouve toujours essentiellement sous forme sèche. On la trouve donc le plus souvent en gélules, en comprimés, en paillettes ou en poudre.

la spiruline

La poudre de spiruline

La poudre de spiruline est spécialement conçue pour venir s’ajouter aux plats et aux boissons. Elle vient ainsi greffer ses nutriments à ceux déjà inclus dans l’alimentation. Il est à noter que la poudre de spiruline a un goût d’algue assez présent. Ce dernier ne fait donc pas toujours l’unanimité auprès des consommateurs. Ainsi, si vous trouvez son goût déplaisant, utilisez la spiruline dans des boissons au goût prononcé telles que des jus de fruits et de légumes, des milkshakes ou encore, des smooties. Les saveurs des boissons pourront camoufler le goût de la spiruline.

En ce qui concerne la quantité de spiruline à prendre chaque jour, il est important de préciser qu’il serait néfaste d’en consommer trop. Ainsi, il est souvent conseillé de se limiter à cinq grammes de poudre par jour. Dans certaines situations, et pour bénéficier de certains bienfaits de l’algue, on peut monter jusqu’à dix grammes par jour. C’est notamment le cas des sportifs. Mais le plus souvent, la moyenne s’établit à trois grammes par jour.

Enfin, on estime que les effets de la spiruline deviennent visibles après une à trois semaines de prises régulières. Il faut donc parfois faire preuve de patience : tout dépend de notre condition physique et de notre métabolisme.

Les gélules et comprimés de spiruline

Les comprimés et gélules de spiruline sont idéalement dosés pour délivrer la quantité journalière suffisante. Il suffit alors d’en avaler un certain nombre (nombre qui dépend de la cure) par jour durant plusieurs semaines pour en ressentir les effets. Cette forme de spiruline est plus simple à prendre que la poudre, et permet de bénéficier de tous les bienfaits de l’algue sans avoir à camoufler son goût dans des boissons. Les comprimés se destinent à celles et ceux qui souhaitent profiter des bienfaits de la microalgue avec beaucoup de facilité.

Comment consommer la spiruline ?

Une consommation responsable permet de profiter de l’ensemble des bienfaits de l’algue, sans risquer l’apparition d’effets secondaires indésirables.

Choisir une spiruline pure et naturelle

La spiruline choisie doit être pure, et non mélangée à d’autres composants. Cela permet de s’assurer de bénéficier de ses bienfaits, tout en limitant les risques liés à sa consommation. Il faut donc bien vérifier son origine. La qualité de la spiruline dépend en grande partie de ce critère. Si l’algue pousse dans des milieux malsains et donc pollués, elle pourrait contenir de fortes concentrations en métaux lourds. La spiruline doit donc provenir de zones de cultures saines et protégées, et notamment des pays d’où elle est originaire.

La spiruline Natura Force provient d’une région du Tibet : le Yunnan. Elle est prélevée dans son lac d’origine. Elle est donc tout à fait naturelle et son origine est certifiée. Ses conditions de production sont saines et éloignées de la pollution au cœur d’un lac de haute altitude situé à plus de 3 500 mètres, ce qui lui garantie une qualité et une pureté exceptionnelles.

Une consommation responsable et progressive

La spiruline est une algue millénaire très puissante qui doit se consommer avec prudence. Il est donc préférable de commencer par une dose maximale d’un gramme par jour durant la première semaine de cure et d’augmenter ensuite la dose de manière progressive. La dose moyenne est généralement située autour de trois grammes de spiruline par jour.

En effet, à trop forte dose, la spiruline peut causer certains effets indésirables tels que des troubles gastro-intestinaux et des nausées. Enfin, il est important de souligner que la spiruline ne se substitue pas à une alimentation saine, variée et équilibrée.

Associer la spiruline à la vitamine C

La spiruline est très riche en fer. La vitamine C, que l’on nomme aussi acide ascorbique, a la particularité d’activer l’assimilation du fer non hermétique par l’organisme (le fer d’origine non animale). L’acide citrique et l’acide malique ont aussi ce pouvoir. Ainsi, consommer de la vitamine C en plus de la spiruline permet d’améliorer l’assimilation du fer qu’elle contient. Pour profiter de leurs actions combinées, l’algue et la vitamine devront se consommer le même jour durant les quelques semaines de cure.

Les personnes qui recherchent un meilleur apport en fer pourront se tourner vers cette association et augmenter leur consommation de vitamine C.

Les précautions d’emploi liées à la spiruline

Pour bien consommer la spiruline, il existe quelques précautions d’emploi à respecter.

spiruline

Contre-indications à la consommation de spiruline

En théorie, tout le monde peut consommer de la spiruline. Mais on la déconseille parfois aux femmes enceintes et allaitantes. De plus, les personnes qui souffrent de phénylcétonurie ou de la goutte devront éviter d’en consommer.

Si l’algue entre dans le cadre d’un traitement médical, il est essentiel de consulter un professionnel de santé. Il sera habilité à vous préciser comment consommer la spiruline sans risque, ou au contraire, vous la déconseiller. De plus, son avis sera aussi important pour une consommation de spiruline parallèle à un traitement médical.

Pour conclure

Les avantages à consommer de la spiruline sont nombreux. En revanche, il est toujours préférable de choisir un produit naturel et de qualité pour débuter une cure. La spiruline doit provenir d’une zone protégée de la pollution et évoluer dans une culture saine et naturelle. Ensuite, elle se consommera en progression de manière à faire profiter de ses bienfaits sans générer d’effets indésirables. Enfin, pour une meilleure absorption du fer qu’elle contient, elle se marie idéalement avec la vitamine C et les agrumes !

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *