Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Les bienfaits de la rhodiola rosea

rhodiola rosea

Incroyable plante médicinale, la rhodiola rosea a été utilisée par les Vikings pour gagner en force, en endurance et en courage. Originaire des pays nordiques et de Sibérie, cette plante habituée à des conditions climatiques extrêmes est aujourd’hui consommée pour ses bienfaits sur l’organisme. Mais quels sont les effets réels de cette plante sur notre corps et sur notre santé ?

Rhodiola Rosea : Quels bienfaits sur la santé?

La rhodiola rosea : une plante fortifiante

Aussi appelée rhodiole, la rhodiola rosea est une plante utilisée depuis très longtemps en médecine douce et traditionnelle dans les pays nordiques et en Russie. Ses vertus sont diverses et particulièrement puissantes. Cela fait des dizaines d’années que des études sont menées à son sujet.

La consommation de rhodiola rosea

La rhodiole a gagné ses galons de plante médicinale en Scandinavie et en Sibérie. Différents pouvoirs lui ont déjà été attribués depuis sa découverte : l’augmentation de la longévité, de l’endurance physique, de la mémoire et d’autres facultés comme la vigueur sexuelle. Aujourd’hui encore, les jeunes mariés de Sibérie se voient offrir une racine de rhodiola rosea qui a pour but de les aider à engendrer des enfants sains.

D’autre part, les médecins mongoliens prescrivaient cette plante pour lutter contre plusieurs maladies puissantes telles que la tuberculose, la grippe, le cancer, etc. En Suède, il est dit que les Vikings devaient à la rhodiola rosea leur force physique légendaire, ainsi que leur endurance à toute épreuve. Depuis, elle est consommée pour ses diverses propriétés et vertus.

La médecine moderne est parvenue à prouver de nombreux bienfaits de la plante nommée rhodiola rosea sur l’organisme humain. Plusieurs vertus s’associent donc à la rhodiola rosea, dont quelques-unes se montrent très puissantes. Dans notre société, nous la consommons principalement sous forme de compléments alimentaires (gélules) et d’infusions.

rhodiole

La composition de la rhodiola rosea

En phytothérapie, c’est la racine de la rhodiole qui est le plus souvent utilisée. La rhodiola rosea se compose de salidroside, de rosavine et de flavonoïdes. Elle contient aussi douze acides aminés, diverses vitamines, une vingtaine de minéraux, des tanins et des antioxydants.

La rhodiola rosea est également un antioxydant très puissant. Les composants de sa racine seraient capables de stimuler la production de plusieurs molécules. Parmi elles se trouvent la norépinéphrine, la dopamine, la sérotonine et l’acétylcholine. Ces quelques molécules agissent directement sur le cortex cérébral et engendrent quelques effets significatifs.

Les bienfaits du rhodiola

En tant que plante médicinale, la rhodiole confère certains bienfaits sur l’organisme. Tous ont participé à forger sa réputation au fil des siècles. De nombreuses études scientifiques se sont penchées sur la rhodiole et ses effets ces dernières années. Les conclusions tirées à travers le monde sont sans appel.

Lutter contre la dépression et l’anxiété

La salidroside et la rosavine sont deux principes actifs que l’on trouve dans la racine de rhodiola rosea. Ils ont pour mission de stimuler le transport des précurseurs de la sérotonine. De ce fait, celle-ci devient plus disponible pour le cerveau et agit en conséquence. Selon certaines études, la rhodiola rosea forme une sorte de traitement naturel contre la dépression passagère qui survient le plus souvent en saison hivernale.

Utilisée au cours de nombreuses recherches, la rhodiole s’est montrée efficace pour réduire les effets indésirables de certaines médications. Les symptômes des patients souffrant de dépression légère à modérée se sont aussi estompés. De plus, la rhodiola rosea serait efficace contre les symptômes liés au trouble d’anxiété généralisé. Pour cela, elle agit contre les nombreuses formes de stress que le corps peut subir dans notre vie moderne.

La rhodiole : un anti-fatigue et adaptogène

La rhodiola rosea se trouve être un adaptogène. De ce fait, elle favorise la résistance au stress des personnes qui la consomment. Mais elle engendre également une amélioration de l’attention, de la mémorisation et de l’aptitude intellectuelle durant les périodes de stress ou de fatigue. Grâce à la composition de cette plante, le corps peut mieux réagir même lors que le stress ou la fatigue le ralentissent.

En clair, la rhodiole peut apporter un sentiment de forme et de bien-être au quotidien. Elle stimule les hormones surrénaliennes et permet de mieux affronter les difficultés et sources de stress liées à la vie moderne. La plante engendre de meilleures réponses du corps face aux diverses sources de stress. Les effets du stress sont alors amoindris et bien moins visibles sur l’organisme.

rhodiola rosea

Les vertus antioxydantes du rhodiola

D’importantes vertus antioxydantes ont été prêtées à la rhodiola rosea. Elle permettrait donc de lutter contre l’accumulation de toxines et de radicaux libres dans l’organisme. Ces éléments proviennent de certaines sources de stress telles qu’une mauvaise alimentation, la consommation d’alcool ou de tabac, la pollution… En cela, elle constitue une alliée de forme et de vigueur importante.

D’autre part, en raison de ses actions anti-fatigue sur l’organisme, la rhodiola rosea peut se montrer particulièrement efficace dans le cadre d’un régime minceur. Bien sûr, elle se consomme en complément d’une alimentation saine et variée, et d’une activité physique adaptée. Mais ses vertus antioxydantes sont particulièrement utiles pour permettre au métabolisme de fonctionner à son niveau optimal.

Performances physiques et rhodiola rosea

La rhodiola rosea agit comme un fortifiant musculaire. Elle génère ainsi une résistance accrue à l’effort physique. Des athlètes ont testé cette plante au cours de programmes d’entraînements et celle-ci s’est révélée d’une aide très efficace face au stress des efforts importants. De nombreux sportifs utilisent la rhodiola rosea pour augmenter leurs facultés mentales et faire face au stress physique intense.

Cela fait des siècles que la rhodiola rosea est utilisée pour optimiser les performances physiques et l’endurance. Ses actions contre la fatigue, le stress et les radicaux libres apportent un réel soutien au corps pendant l’effort, mais aussi après. Sa composition aussi, qui est loin d’être anodine, apporte un certain nombre de nutriments très utiles et bénéfiques à l’organisme et notamment durant des périodes d’entraînement (acides aminés, vitamines, minéraux, antioxydants, flavonoïdes…).

La rhodiola rosea contre les graisses localisées

Il est possible de lutter contre les graisses stockées avec la rhodiola rosea. Elle possède un principe actif que l’on nomme la colophane. Cette dernière est capable de déclencher une réaction de combustion des graisses stockées dans le corps.

Pour cela, elle stimule une enzyme nommée lipase hormono-sensible. L’enzyme dispose de la capacité à décomposer les graisses situées dans le tissu adipeux, et donc dans la région abdominale. Certaines études cliniques menées qu’une combinaison entre rhodiola rosea et activité physique entraînait une décomposition plus rapide les graisses.

De cette manière, et grâce à ses vertus antioxydantes, la racine de rhodiola rosea est en mesure de favoriser les efforts de perte de poids de celles et ceux qui la consomment.

rhodiole

Les fonctions du système immunitaire renforcées

La composition unique de la rhodiola rosea est idéale pour renforcer les nombreuses fonctions du système immunitaire. Cette plante nordique protège l’organisme contre de diverses attaques physiques, chimiques et biologiques. Certaines médecines la prescrivent pour lutter contre différentes pathologies et maladies.

D’autre part, à l’approche de l’hiver et durant les mois qu’il couvre, la rhodiole permet au corps de gagner en force et de prévenir certaines maladies comme la grippe. Beaucoup de personnes prennent de la rhodiole durant cette période pour lutter contre le manque de soleil, ainsi que pour revigorer leur corps et leur moral.

La plante médicinale présente une entière innocuité. Cela signifie qu’elle n’engendre pas de perturbation dans le fonctionnement de l’organisme, et lui permet justement de fonctionner normalement. Au terme de plusieurs études menées dans le monde, il s’avère que la rhodiola rosea stimule la réponse immunitaire du corps face aux agressions extérieures (virus, bactéries, maladies).

L’action du rhodiola sur les fonctions cognitives

La rhodiola rosea augmente considérablement la sensibilité des neurones présents dans le système nerveux et dans le cerveau. Deux neurotransmetteurs sont aussi concernés : la dopamine et la sérotonine. Ces derniers visent à augmenter la mémoire, la concentration, l’humeur et le plaisir chez l’être humain.

Il n’est pas rare de se faire prescrire une cure de rhodiola rosea pour lutter contre les premiers symptômes de la dépression légère à modérée. Et cela en raison de sa capacité à sensibiliser la dopamine et de ses diverses actions sur le moral.

La lutte contre la dysfonction érectile et l’infertilité

Cette plante médicinale est utilisée pour accroître le désir sexuel chez celles et ceux qui en manquent. La rhodiola rosea permet de favoriser la production d’hormones dans le corps et donc, booster la libido et le désir des personnes qui la consomment.

La rhodiola rosea permet au corps de s’adapter à différentes sources de stress, et donc aussi de lutter contre. Du fait de son action contre le stress et la fatigue, la rhodiole engendre une plus grande concentration et de meilleures performances physiques. C’est aussi pour cette raison que les Vikings et autres civilisations la consommaient déjà il y a bien longtemps.

D’autre part, une étude est parvenue à la conclusion que la consommation de rhodiola rosea a permis de faire réapparaître des menstruations parfaitement normales chez des femmes qui souffraient d’aménorrhée. Quelques semaines de traitements auront suffi à faire revenir les règles. Des grossesses auraient alors été permises par ce retour à un cycle menstruel normal.

rhodiola rosea

Conseils liés à la consommation de rhodiola rosea

La rhodiole est une plante médicinale très puissante. Toutes les situations ne s’y prêtent pas, et tout le monde ne peut pas en consommer.

Contre-indications à la prise de rhodiola rosea

De prime abord, il n’est pas conseillé de prendre de la rhodiole le soir. Elle peut effectivement perturber le sommeil et donc le repos. Cette plante ne se consomme pas en cas de grossesse, en raison d’un manque de données toxicologique trop important à son sujet.

D’autre part, les personnes atteintes de psychose maniacodépressive doivent faire preuve de prudence. La racine de rhodiola rosea peut engendrer des crises d’excitation psychique. Il leur est alors préférable de consulter un avis médical avant d’entreprendre une cure de rhodiola rosea.

Effets secondaires liés à la consommation de rhodiole

Quelques effets secondaires peuvent découler de la prise de rhodiole. De l’agitation et de la surexcitation peuvent effectivement se manifester. Si c’est le cas, on conseille généralement de diminuer le dosage jusqu’à l’élimination des symptômes. Il sera possible d’augmenter à nouveau le dosage par la suite, dès lors que ces effets indésirables auront totalement disparu.

Pour conclure

Testée à de nombreuses reprises et dans le monde entier par la communauté scientifique, la rhodiola rosea est une plante médicinale très étonnante qui passionne toujours autant le monde scientifique. Sa racine se montre particulièrement efficace sur l’humeur et le moral. Ses propriétés engendrent certains bienfaits sur l’organisme et peuvent apporter des solutions de soutien face à certains problèmes tels que la perte de libido et les difficultés face au stress. Enfin, elle permettrait au système nerveux de fonctionner à son meilleur niveau malgré le stress ou la fatigue.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *