Origine, propriétés et bienfaits du thé vert sur la santé

Temps de lecture: 10 minutes
vertus thé vert

Depuis la nuit des temps, le thé vert apporte à l’Homme ses bienfaits et ses ressources insoupçonnées. Le thé est un rituel qui s’offre en partage. Avec une coloration verte plus ou moins prononcée selon les variétés, le thé vert présente des feuilles rapidement séchées après la cueillette. Dans toute l’Asie, il existe une multitude de types de thés verts et de méthodes de conception et d’infusion. Concentré d’antioxydants, le thé vert nous aide à vivre mieux à repousser l’âge et les maladies graves et à rester en meilleure forme. La science a prouvé les bienfaits du thé vert. Pour perdre du poids efficacement, le thé vert assainit l’organisme et diminue l’appétit. Boisson idéale pour se remettre au sport, il confère dynamisme et tonus, sans jouer avec nos nerfs. Zoom sur les délicieuses feuilles de thé vert aux mille vertus.

Un berceau chino-japonais

Le thé vert est originaire de Chine et du Japon. Selon la légende, en l’an 1237 av. J.-C., l’Empereur Chen Nung se désaltérant avec de l’eau chaude sous un arbre aurait vu tomber des feuilles dans son breuvage qu’il aurait trouvé à son goût. Il faudra attendre le XVIIe siècle pour voir arriver le thé en Europe dans les bateaux portugais et hollandais. De la Chine au Japon, en passant par la Corée, le thé vert est la variété la plus prisée, en particulier le sencha. Non seulement le thé vert fait office de boisson froide ou chaude, mais il se retrouve aujourd’hui dans les pâtisseries.

Une couleur caractéristique

Un thé vert est issu des feuilles de théier. En Asie, les producteurs se tournent de plus en plus vers une agriculture raisonnée, parfois biologique. Le thé vert bio, produit sans pesticide ni apport chimique, s’avère très appréciable. Sa particularité, qui forge sa couleur, porte sur son oxygénation, stoppée peu après sa cueillette. Les feuilles ne macèrent pas trop longtemps. Les feuilles sont ensuite flétries, roulées puis séchées.

Il existe deux méthodes pour faire sécher les feuilles de thé vert :

  • La méthode chinoise : le thé vert de Chine est préparé dans une cuve placée au-dessus d’un feu.
  • La méthode japonaise : le thé vert du Japon est séché délicatement avec un jet de vapeur.

Note : la technique de la vapeur conserve davantage les bienfaits contenus dans les feuilles.

 

bienfaits du thé vert

Six variétés principales, toutes uniques : les différents types de thé vert

Il existe six variétés principales de thé vert pour tous les budgets et toutes les occasions. Chacune conserve ses spécificités et son prix.

  • Le gunpowder signifie « poudre à canon » en chinois parce que ses feuilles sont roulées en petites boules. Il convient aux personnes qui apprécient la légèreté et le léger goût de fumé. Par ailleurs, il réduira vos risques de caries naturellement.
  • Le bancha, littéralement « thé ordinaire », il est très consommé au Japon. Il convient aux personnes qui apprécient le thé fort, mais dont le faible taux de théine n’empêche pas de dormir.
  • Le thé vert chinois est la boisson quotidienne au Pays du Soleil Levant. Il convient aux personnes qui aiment les compromis subtils entre la légèreté et le goût prononcé.
  • Le thé sencha ou « thé grillé » est réservé aux invités au Japon qui apprécie sont raffinement. Il satisfait les personnes qui aiment le thé doux et concentré en bienfaits.
  • Le matcha est un thé de cérémonie. Cette poudre fine est battue dans l’eau chaude avec un fouet en bambou. Il plaît aux amateurs de cuisine qui peuvent l’accommoder avec des pâtisseries ou des glaces.
  • Le gyokuro est la quintessence du thé au Japon. Il est séché dans de la paille plusieurs semaines après sa cueillette. Il convient aux amateurs de goût doux et végétal.

Pour varier les plaisirs, le thé vert se décline de multiples façons. En Chine, vous trouverez également le chun mee, le huang shan mao feng ou bien encore le long jing. Chaque province dispose de sa propre variété de thé, à la forme, aux propriétés et aux goûts variés. Au Japon, il se mélange à des grains de riz grillés : le genmaicha compose un délicieux thé glacé. D’autres pays asiatiques comme l’Inde, le Sri Lanka ou bien encore le Viêt Nam, préparent leurs propres thés verts. La Thaïlande a fondé un institut de recherches intégralement dédié au thé.

thé vert

Une boisson naturelle aux propriétés bienfaitrices

Le thé vert est la variété de thé la moins fermentée. Aussi, c’est elle qui conserve le plus ses principes actifs. Les scientifiques ont trouvé dans le thé vert un cocktail de substance aux propriétés positives sur l’organisme, comme des acides aminés, des minéraux et des oligo-éléments essentiels. Son principal attrait réside dans ses tanins, dans lesquels se cachent des polyphénols, qui tout comme ses catéchines, ont de forts pouvoirs antioxydants. Le thé vert contient aussi des vitamines B12, B2, C et K. Il contient aussi un peu de caféine et de la théobromine, mais ses effets sont apaisés par le théanine, un acide aminé qui calme les tensions. Le flavonoïde activé dans le thé vert protège nos os.

L’un des meilleurs remèdes naturels au monde

Grâce à composition exceptionnelle, le thé vert a prouvé son efficacité pour lutter contre de nombreux maux. Des études démontrent que les gros consommateurs de thé vert sont moins soumis au stress et à la dépression que les consommateurs occasionnels. Les vertus du thé vert se concentrent principalement sur ses polyphénols, des antioxydants bénéfiques pour l’organisme. Pour activer les propriétés des polyphénols concentrés dans le thé vert, il suffit de le consommer pur. En effet, si par exemple vous ajoutez du lait dans votre boisson, ses précieux antioxydants seront neutralisés. Ces substances contribuent à diminuer le taux de cholestérol dans le sang à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. Bien que des études ont démontré les effets de ces antioxydants dans la prévention des risques de cancers, les scientifiques n’avancent toutefois aucune certitude. Toutefois, il est certain que ces substances aident à soulager la douleur et la propagation de la pathologie.

Les antioxydants catéchines contenues en nombre dans le thé vert repoussent aussi les signes de maladies neuro-dégénératives liées à l’âge. Aussi, si vous buvez du thé vert, vous avez moins de risques d’être atteint de Parkinson ou d’Alzheimer. Les catéchines luttent également contre les maladies de l’œil, comme le glaucome, par exemple.

En outre, le thé vert contient une dose significative de fluor et en flavonoïdes qui préservent nos os et repoussent les maladies osseuses liées à l’âge. Le thé vert présente de rares propriétés anti-inflammatoires, antivirales, antibactériennes et antifongiques. Il réduit également les tensions artérielles trop élevées. Il contribue à réduire efficacement l’acidité excessive du corps. Aussi, en cas de surplus d’acide urique dans le sang, la consommation de thé vert élimine cette surdose avant l’apparition de douleurs et de symptômes graves.

thé vert

Ce que vous devez savoir sur les bienfaits du thé vert sur la santé

Le thé vert fait-il maigrir ?

Lors d’un régime, le thé vert pour maigrir s’avère un allié particulièrement puissant. Comment boire du thé vert pour maigrir ? Tout simplement en consommant trois tasses minimums par jour. Comment agit le thé vert sur la perte de poids ? Le thé vert serait-il un puissant brûleur de graisse ? Il intervient à plusieurs niveaux. Le thé vert limite l’absorbation des acides gras dans les organes, facilite la digestion (équilibre de la flore intestinale) entraine un effet diurétique et purifie le foie.

L’amertume contenue dans le thé vert et précisément le sencha, le benifuuki et le bancha, coupe naturellement l’envie de sucre. Cette action agit en deux temps. Pour commencer, le goût sucré sévère moins désirable, sa consommation procure moins de plaisir. Ensuite, l’appétit devient moins important et il est tout à coup plus facile de lutter contre le grignotage.

D’autres effets positifs sont notables pour perte du poids en consommant du thé vert. Le thé vert régule le système hormonal et aide à combattre les champignons intestinaux. En outre, cette boisson a un effet détoxifiant en purifiant le foie.

Bienfaits du thé vert sur le tonus

Les moines bouddhistes consomment du thé vert afin de faciliter leur méditation. Le thé contient de la caféine, appelé dans ce cas théine. Le thé vert matcha, par exemple, en contient beaucoup de théine. C’est elle qui confère son goût amer au thé. Elle entraine également un effet tonique particulièrement appréciable pour affronter une journée de travail ou une séance de sport.

Contrairement au café, les effets de la caféine sont contenus dans les tanins du thé par des acides aminés. La combinaison de ces substances limite la formation de stress et d’anxiété. Là où le café aurait des effets rapides qui disparaitront rapidement, le thé vert tonifiera doucement le système nerveux de façon prolongée et plus pertinente.

Attention : en raison de la présence de caféine dans le thé vert, il est déconseillé aux femmes enceintes.

Un véritable concentré d’antioxydants

Le thé vert est largement utilisé en raison de ses grandes quantités d’antioxydants. En effet, il s’agit d’une boisson drainante dotée de forts principes actifs contre les radicaux libres. Consommer régulièrement du thé vert permet donc de lutter contre le stress oxydatif et les toxines qui s’accumulent dans l’organisme.

Boire du thé vert est une pratique recommandée en raison de son importante teneur en polyphénols, un principe antioxydant très puissant, ainsi qu’en catéchines. L’action antioxydante du thé vert permet ainsi de lutter contre la plupart des maladies cardiovasculaires.

Des risques cardiovasculaires réduits

La consommation de thé vert a déjà été associée à une réduction du risque de décès par maladie cardiovasculaire. C’est une étude menée au Japon et publiée dans une prestigieuse revue qui fait état de ce pouvoir surprenant. Mais ce thé permettrait également de réduire les risques d’accidents vasculaires cérébraux. L’EGCG (gallate d’épigallocatéchine) serait la raison principale de cette vertu. Le thé vert est un puissant désintoxiquant, ainsi qu’un agent performant contre le cholestérol contenu dans le sang.

Le thé vert contre Alzheimer

Certaines études ont d’ores et déjà reconnu l’efficacité du thé vert face à la maladie d’Alzheimer. C’est pour cette raison qu’il est inclus dans différentes phrases préventives du développement de cette maladie. Il constitue une protection supplémentaire face à sa progression. Ce pouvoir serait lié à la présence des catéchines dans le thé.
La caféine contenue dans le thé vert est un stimulant pour le cerveau, tout en en contenant moins que le café. Il contient aussi du L-théanine qui, combinée avec la caféine, peut améliorer les fonctions cérébrales. Enfin, cette boisson permet de lutter contre le vieillissement des cellules.

Le thé vert contre le diabète de type 2

Des niveaux de glucose élevés dans le sang symbolisent la présence du diabète de type 2, ainsi qu’une résistance à l’insuline et parfois, une incapacité à en produire. La science a déjà prouvé que le thé vert pouvait réduire la glycémie. D’autre part, une étude plutôt récente a également démontré que ce thé permettait de réduire la résistance à l’insuline des personnes diabétiques. Boire du thé vert permettrait, dans certains cas, de réduire le risque de développer un diabète de type 2.

thé vert

Les questions que vous vous posez sur le thé vert

Comment se présente le thé vert ?

Il existe une multitude de manières de consommer du thé vert, qui n’est pas soluble dans l’eau.

La méthode traditionnelle et la plus pratiquée en particulier au Japon, remonte à 1738. Un moine nommé Nagatani Soen a élaboré une méthode baptisée “méthode Uji”. Elle consiste dans un premier temps à torréfier les feuilles de thé à la vapeur en douceur. Ensuite, elles sont roulées. Elle permet d’assimiler une grande partie des bienfaits du thé.

Une autre technique consiste à mouler les feuilles pour obtenir du matcha ou micro cha. Dans l’eau chaude, les grains sont fouettés avec un fouet en bambou au court de la cérémonie du thé japonaise. Cette façon de consommer le thé présente l’avantage d’ingérer l’ensemble des composants de la feuille et ainsi de profiter au maximum de ses bienfaits. Cette poudre s’accorde délicieusement avec des boissons froides, comme les smoothies.

Vendues en capsule ou en poudre, elles concentrent ses bienfaits.

Plus douteux, lorsque le thé vert entre dans la composition de multiples produits alimentaires (crèmes glacées, soda ou biscuits) ou cosmétiques (crèmes ou parfum), il convient de douter de sa concentration réelle.

Comment bien choisir le thé vert ?

Comme le vin, il existe différentes qualités de thé vert. D’un produit médiocre, le thé vert peut devenir une denrée de luxe, rigoureusement élaboré. Sa qualité dépend de l’endroit où il pousse, de la fréquence de la récolte, de sa variété, des méthodes et des engrais employés, de sa fraicheur et de la façon dont il est séché.

Les amateurs apprécient des feuilles à la belle coloration verte. Au contact de l’eau, une odeur iodée, herbacée et d’algues se dégage d’un thé vert de qualité.

Comment se prépare le thé vert ?

En Asie, la culture du thé régit toutes les strates de vie quotidienne à la fois professionnelle et personnelle. La manière de préparer le thé reste avant tout un geste social.

Le thé infuse deux minutes, sauf pour des préparations spécifiques comme le thé du printemps. Plus le thé infuse et plus il libère des tanins qui accentuent son amertume. Pour une tasse, il faut compter deux cuillères à café de thé vert. La température moyenne d’infusion d’un thé vert est de 60 °C. Les propriétés du thé vert se dissipent si vous réchauffez le thé ou le maintenez à température ou si vous patientez plus de dix minutes avant de boire votre tasse. Il est inutile de nettoyer les feuilles avant de les infuser. Il est possible d’ajouter à son thé vert du jus de citron, de la stévia ou bien encore du miel. Une fois ouvert, un sachet de thé se conserve environ trois mois. Il doit être enfermé hermétiquement dans une boîte en bois, en plastique ou un sachet de conservation.

Existe-t ’il des contre-indications à la consommation de thé vert ?

Il existe très peu de contre-indications à la consommation de thé vert. Néanmoins, cette infusion ne se destine pas aux personnes qui souffrent d’une insuffisance en fer, en raison de sa teneur en tanin. D’autre part, il est déconseillé aux femmes enceintes. Autrement, il ne génère aucun effet secondaire particulier, à condition de le consommer dans des proportions raisonnables.

Faut-il prendre des précautions particulières lorsque l’on consomme du thé vert ?

Les polyphénols et les tanins contenus dans le thé vert participent à diminuer l’absorption du fer qui se trouve dans les végétaux. Ainsi, les personnes qui ne consomment que du fer issu de sources végétales devront surveiller leur niveau de fer si elles consomment régulièrement du thé vert.
Une consommation soutenue de thé vert peut influer sur certains traitements chimiothérapiques. Les personnes qui en subissent devront demander conseil à leur médecin si elles souhaitent continuer de consommer du thé vert.
Enfin, les personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagiens, de hernie hiatale ou d’œsophagite doivent éviter les aliments riches en méthylxanthines tels que le chocolat, le café et le thé. En effet, ces aliments sont susceptibles de causer un relâchement du sphincter œsophagien inférieur pouvant engendrer un reflux du contenu gastrique.

Pour conclure

Le thé vert est une boisson très particulière, et consommée par toutes sortes de civilisations depuis des milliers d’années. L’inclure dans le cadre d’une alimentation équilibrée peut s’avérer très positif sur l’organisme. Il ne faut cependant pas en consommer en trop grande quantité en raison de sa teneur en caféine, mais il demeure une excellente boisson pour la santé et la minceur qu’il peut être intéressant d’exploiter au quotidien ou de façon occasionnelle.

Petit lexique à l’usage de l’amateur de thé vert :

  • Kyusu : théière
  • Chazutsu : contenant de conservation du thé
  • Sami : cuillère
  • Chashaku : fouet en bambou pour la cérémonie du thé
Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Thierry

Thierry

Thierry Sestrieres est le gérant de Natura Force depuis 2015. Passionné de sport et de voyages, ce n'est qu'après avoir parcouru l'Amérique du Sud pendant plus d'un an et lors de son retour en France qu'il décide de créer sa propre marque de compléments alimentaires naturels, afin d'offrir une alternative saine aux sportifs et aux personnes actives souhaitant améliorer leurs modes de vie et leurs performances.

Réagissez à cet article

Pas encore de commentaire


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEREZ AUSSI

Comment soigner une infection urinaire grâce aux plantes ?

Comment soigner une infection urinaire grâce aux plantes ?

Une cystite est une infection urinaire qui se manifeste par…
4 méthodes naturelles pour arrêter de fumer

4 méthodes naturelles pour arrêter de fumer

Pour beaucoup de personnes, arrêter de fumer est un véritable…
Les bienfaits du ginkgo biloba

Les bienfaits du ginkgo biloba

Le règne végétal se compose de milliers d’espèces différentes parmi…
Comment booster votre concentration de manière naturelle ?

Comment booster votre concentration de manière naturelle ?

Notre concentration et nos fonctions cognitives en règle générale (telle…