Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Huile de coco et maladie d’Alzheimer : une solution naturelle ?

        Santé

La maladie d’Alzheimer a beaucoup fait parler d’elle car elle touche un grand nombre de personnes dans le monde et semble même être en augmentation. Face à l’importance qu’a pris cette maladie, il est légitime de s’interroger sur les dispositifs qu’il est possible de mettre en place afin de réduire les risques. Selon les recherches, il semblerait qu’il soit possible de trouver des solutions naturelles avec des produits tels que l’huile de coco. Pour vous aider à comprendre, nous vous proposons d’en apprendre un peu plus sur ce sujet dans cet article.

Prévenir et combattre la maladie d’Alzheimer avec l’huile de coco

La maladie d’Alzheimer, qu’est-ce que c’est ?

La maladie d’Alzheimer est un trouble qui touche énormément d’individus et qui est considérée comme la forme la plus commune de démence. Les symptômes majeurs que l’on constate lors de l’apparition de cette maladie sont les troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement. Cette maladie se développe lentement et, avec le temps, les symptômes s’aggravent jusqu’à devenir totalement handicapants. Parmi les facteurs de risque que l’on connaît, il y a notamment l’âge puisque ce trouble touche principalement les séniors.

Toutefois, dans certains cas, elle pourra apparaître chez des personnes plus jeunes qui sont âgées de 40 à 50 ans. À l’heure actuelle, aucun traitement n’a été trouvé pour venir soigner cette maladie, et c’est notamment ce qui la rend si effrayante. Face à ça, de nombreuses personnes cherchent des moyens qui peuvent les aider à réduire les risques de voir apparaître la maladie ou bien qui les aideront à diminuer ses symptômes.

L’huile de coco, la solution naturelle contre la maladie d’Alzheimer ?

Lorsque l’on se penche de plus près du côté des solutions naturelles qui pourraient venir réduire le risque d’apparition de cette démence, il est courant d’entendre parler, outre les oméga 3, de l’huile de coco. Un médecin du nom de Mary Newport avait d’ailleurs écrit à ce sujet il y a quelques années en intitulant son article « Et s’il y avait un remède à la maladie d’Alzheimer et que personne de le savait ? ». Intriguée par les vertus de ce produit naturel, elle a continué ses recherches afin de pouvoir apporter une réponse concrète à cette problématique.

Le glucose au centre des discussions

Selon les recherches qui ont été faites, il semblerait que les acides gras qui se trouvent dans l’huile de coco pourrait venir aider considérablement à la stabilisation de la maladie d’Alzheimer. Pour comprendre un peu mieux ce phénomène, il faut se pencher d’un peu plus près sur le fonctionnement de notre cerveau. Pour pouvoir marcher correctement, cette partie de notre corps a besoin de glucose. Ce dernier viendra pénétrer dans nos cellules grâce à l’insuline. Même si les différentes subtilités qui régissent la maladie d’Alzheimer n’ont pas encore été mises en lumière, il semblerait que l’un des problèmes majeurs soit le fait que nos cellules ne soient plus en capacité d’utiliser correctement l’insuline. Face à ça, notre cerveau n’est plus en capacité d’obtenir le glucose dont il a tant besoin pour fonctionner. Étant donné qu’elles ne fonctionnent plus, ces cellules finissent par s’éteindre et les connexions qui les relient se désintégreront au fil des années, entraînant avec elles les symptômes connus de la maladie d’Alzheimer. Concrètement, il a été prouvé que l’huile de coco contenait un combustible qui pourrait venir se substituer au glucose (voir notre article sur le régime cétogène) et donc permettrait aux cellules de notre cerveau de rester en bonne santé.

L’huile de coco, un remède miracle ?

Le docteur Mary Newport a choisi de concentrer ses recherches sur l’huile de coco car elle avait pu constater des améliorations certaines chez son mari atteint de la maladie d’Alzheimer. Toutefois, certaines personnes doutent encore de l’efficacité de ce produit. De nombreux individus indiquent n’avoir observer aucune amélioration sur leurs symptômes après avoir consommé de l’huile de coco. Néanmoins, dans ses différentes recherches, Mary Newport affirme que, même si certaines personnes ont rencontré des échecs, elle a pu constater que 90% des malades ont noté une amélioration des symptômes et une stabilisation de la maladie. Toutefois, elle reste lucide quant au fait que ce remède n’a pas été efficace sur tous les individus et que certains n’ont remarqué absolument aucune amélioration.

Un traitement pour stabiliser et non pour guérir

S’il y a une chose sur laquelle le docteur Mary Newport est certaine, c’est que l’huile de coco n’est pas un médicament qui viendra guérir la maladie d’Alzheimer. En effet, il faut voir cette solution naturelle comme une façon de stabiliser les symptômes et non comme une panacée. Les deux tiers des personnes qui ont tenté cette méthode ont pu constater certaines améliorations au niveau de leur mémoire et de leur comportement. Les effets ne sont pas les mêmes chez tous les individus.

Dans certains cas, il a même été possible de constater une inversion de la maladie. Pour certaines personnes gravement atteintes, la consommation de l’huile de coco a permis de reprendre conscience de la réalité et de reconnaître de nouveau les proches qu’elles avaient oubliés à cause de la démence provoquée par la maladie. Cependant, il est important de prendre conscience que, si les cellules de notre cerveau sont mortes, aucun traitement ne sera en mesure de les ramener et c’est sûrement cela qui rend si compliqué le fait de trouver un remède contre cette maladie.

Un retardement de l’apparition de la maladie

Étant donné qu’il existe des prédispositions génétiques à la maladie d’Alzheimer, certaines personnes ont à cœur de retarder l’apparition de la maladie. Comme la précise Mary Newport, il se pourrait bien qu’en retardant cette apparition, un individu puisse totalement vivre le reste de sa vie sans souffrir des symptômes que cette démence provoque.

Comment mettre à profit l’huile de coco ?

Pour pouvoir être utilisée efficacement contre la maladie d’Alzheimer, l’huile de coco doit être intégrée dans chacun de ses repas. En effet, il est important de préciser que notre cerveau nécessite son carburant tous les jours et pas seulement de manière occasionnelle. On remarquera une amélioration de l’état chez les personnes qui ont su mettre à profit cet aliment de façon quotidienne. Chez certains individus, il sera possible de remarquer des effets très rapidement alors que, chez d’autres, la patience sera de mise.

D’après le Dr Newport, il serait important de consommer l’huile de coco régulièrement mais par petites quantités afin d’éviter l’apparition d’effets secondaires indésirables comme par exemple les troubles digestifs. D’un point de vue fréquence, il est recommandé de prendre quelques grammes entre 2 et 3 fois par jour. Si la personne tolère correctement cette prise, il sera envisageable d’augmenter progressivement les doses. Bien entendu, les personnes qui consomment de l’huile de coco doivent être conscientes que la prise de poids peut être une possibilité, notamment si elles ne compensent pas avec une réduction de leur consommation de mauvaises graisses et une diminution de la consommation de glucides (et donc de glucose).

Pourquoi n’a-t-on pas encore de réponses concrètes ?

Toutes les réponses, ou presque, qui ont été apportées sur le sujet sont dues au travail et à la persévérance de Mary Newport. Malgré le fait que de plus en plus de personnes en parlent, les chercheurs ne se sont pas encore penchés sur le sujet. Étant donné qu’il s’agit là d’une solution naturelle, de nombreux médecins n’hésitent pas à suivre leur consœur et à conseiller à leur patient de tenter les vertus de l’huile de coco afin de mettre toutes les chances de leurs côtés de réduire le développement des symptômes que provoque la maladie d’Alzheimer.

Même s’il n’y a pas d’études scientifiques à proprement parlé sur le sujet, de nombreuses observations cliniques ont permis d’affirmer que l’huile de coco se positionne comme un véritable allié pour toutes les personnes qui souffrent de cette pathologie.

Dans tous les cas, si vous faites face à la maladie d’Alzheimer, vous pouvez tenter de mettre en place un accompagnement à base d’huile de coco. En l’intégrant à petite quantité dans chacun de vos repas, vous pourrez constater par vous-même si cet aliment peut vous aider à pallier aux différents problèmes provoqués par les symptômes de cette démence. Étant donné qu’il s’agit d’un aliment naturel, vous ne risquez pas d’effet secondaire, mis à part quelques troubles digestifs si la consommation d’huile de coco est importante. Même si elle n’est pas encore considérée comme un véritable remède pour la maladie d’Alzheimer, de nombreux individus ont pu constater des bienfaits, notamment en ralentissant considérablement l’évolution de la maladie.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *