Service clients : 09 74 77 13 61 -    Livraison offerte à partir de 50€ d'achat

Combattre la dépression sans médicament, c’est possible !

Combattre la dépression sans médicament

Être en phase de dépression peut donner le sentiment d’être désarmé, isolé, sans solution. Ce n’est pas vrai. Avec un bon accompagnement, et parfois une aide médicale, il est possible de revenir dans le vert et refaire surface. Pour éviter la prise de médicaments (qui ont tendance à traiter les symptômes d’une dépression mais pas les causes réelles), il existe des alternatives.  Il faut changer de comportement (activité physique, style de vie) mais aussi votre façon de penser. Voici nos conseils pour sortir d’une dépression sans médicaments.

Retrouvez une « routine » et fixez des objectifs

Si vous êtes déprimé, alors vous avez besoin d’une routine. Cela vous semble étonnant ? Pourtant, se créer des habitudes est un point de départ essentiel pour reprendre pied et revenir dans un état d’esprit positif et optimiste. La dépression a tendance à embrouiller notre esprit, à faire que les jours se chevauchent, se mélangent. Il faut lutter contre ce phénomène et reprendre une activité cadrée. Guérir d’une dépression sans médicaments passe par cette remise sur les rails.

  • Fixez-vous des objectifs : en dépression vous avez le sentiment que vous ne pouvez rien accomplir, et cela contribue à accentuer votre vision négative de vous-même. Fixez des objectifs quotidiens, de petites tâches à accomplir, et décrochez ainsi de petites victoires. Commencez à une échelle réduite, comme faire la vaisselle chaque jour ou lire 30 minutes ;
  • Faites de l’exercice : tant l’exercice physique que l’exercice mental sont bons pour le moral. Le sport vous aidera à booster votre taux d’endorphine, et la lecture, l’écriture ou l’apprentissage dynamiseront votre cerveau. Autant d’effets positifs dans la durée, qui vous permettent de penser de façon po-si-ti-ve !

Lorsque l’on est déprimé, on a tendance à renoncer à ses responsabilités à la maison et au travail. Rester impliqué en ayant des responsabilités quotidiennes peut vous aider à maintenir un mode de vie sain, et lutter contre la dépression. Ce sentiment d’accomplissement, d’importance, est primordial pour ne pas tomber.

Rester impliqué en ayant des responsabilités quotidiennes peut vous aider à maintenir un mode de vie sain, et lutter contre la dépression

Mangez sainement et de manière complète

Ce qui se trouve dans notre assiette est essentiel pour notre santé ! Il n’existe pas de régime miracle pour sortir de la dépression. Mais il est important de surveiller ce que vous mangez. Car la dépression peut parfois avoir tendance à déborder sur l’alimentation, et vous inciter à manger plus (ou parfois moins), mais souvent moins bien, avec des aliments trop gras, salés, etc. Garder le contrôle de son alimentation, c’est garder le contrôle de sa santé. Privilégiez des aliments riches en oméga 3 (comme le saumon ou le thon) mais aussi en acide folique (épinards, avocats) qui vous aideront à apaiser le sentiment de dépression. Se soigner d’une dépression sans médicament se fait avec une alimentation maîtrisée.

Garder le contrôle de son alimentation, c’est garder le contrôle de sa santé.

Si vous ne voulez pas totalement révolutionner votre façon de manger, vous pouvez considérer les compléments alimentaires ! Ces derniers permettent de fournir un complément de nutriments ou de substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique. Quel complément choisir dans le cas d’une dépression ? Le Ginseng, avec ses vertus de tonification de l’organisme et d’apport de force et d’énergie, est particulièrement recommandé. Vous pouvez en trouver dans notre boutique, par conditionnement de 90 gélules : Ginseng Rouge.

Partager cette publication



5 thoughts on “Combattre la dépression sans médicament, c’est possible !

  1. J’aimerais avoir plus d’informations sur le ginseng car mon conjoint fait une dépression c’est un homme il veut vaincre sa dépression sans médicament

  2. La dépression, c’est aussi du cas par cas.C’est la perte d’espoir en général qu’on atteindra le sens de nos besoins accomplis et de nos aspirations profondes. Et quand tu sais que ces choses ne se produiront jamais, il ne te reste plus grand chose qui compte.Même les mis sur la blessure ne fait que la camoufler, le temps d’un moment..Mais plus la vie et es échecs ont duré longtemps, plus on sait que c’est peine perdue. Et même se conter des histoires.. n’arrangent rien à ça.Sauf que, la différence, c’est la différence dans les valeurs et désirs et besoins etc.. qui semblent varier d,une personne à une autre.De là la difficulté des humains de comprendre l’autre si il n’a pas les mêmes besoins et n’a pas vécu les mêmes choses..

    • Justement je souffre d’une dépression et même avec ces conseils là je n’arrive pas à avoir goût à reprendre ma routine , j’ai totalement perdu le goût à la vie rien ne m’intéresse et chaque jour pèse pour moi , côté stage ( je suis une jeune de 23 ans ) je n’arrive pas à m’adapter aux gens ni aux tâches les plus simples à faire , je fuis les gens , que faire ?

      • Vous êtes jeune et vous avez la vie devant vous. Cela arrive très souvent aux jeunes personnes, la société est devenue assez complexe, il est parfois difficile de trouver sa place. Vous vous cherchez probablement encore et vous cherchez aussi probablement votre place au sein de cette dernière. Ayez confiance, dites vous que la vie est un combat et qu’il faut parfois se battre. Peut être devriez vous en parler davantage avec les personnes qy ivous sont chères. Bon courage et bonne journée!

        • Je parle à mon entourage mais ça ne me réconforte pas car j’ai cette peur qui m’anéanti je ne sais d’où ça vient j’ai peur de tout , même les activités normale pèse sur moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *