Compléments alimentaires pour la forme et le bien-être

Comment mieux manger sans exploser son budget ?

Dans l’inconscient collectif, manger de manière saine est un privilège accordé aux personnes qui en ont les moyens. Oui, il est vrai que les produits de qualité tels que les produits bio ont bien souvent des prix supérieurs voire très supérieurs aux produits conventionnels lorsque l’on fait ses achats au supermarché. Pourtant, il existe de nombreuses solutions et astuces qui peuvent vous permettre de manger correctement, sans forcément faire exploser votre budget. C’est ce que nous allons vous dévoiler dans cet article.

Comment manger plus sainement sans se ruiner

1 – Pour mieux manger : faites pousser votre nourriture

Pour obtenir des fruits et légumes BIO, vous pouvez décider de les cultiver vous-même. Pas de panique ! Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’espace, ni même de beaucoup d’argent, pour faire pousser des aliments. Certains de ces fruits et légumes poussent en effet très rapidement et n’ont pas besoin de beaucoup de place pour se développer. En d’autres termes, même si vous n’avez pas de jardin, un balcon pourrait vous suffire.

Afin de ne pas vous décourager, il est conseillé – dans un premier temps – de cultiver une ou deux sortes de fruits et légumes. Les tomates et les fraises sont parfaites pour commencer car les plants n’ont pas besoin de beaucoup d’entretiens et poussent relativement vites. La laitue, le céleri ou encore l’ail sont des légumes qui peuvent tout à fait être faits pousser à l’infini dans des bocaux avec un peau d’eau et la lumière naturelle du jour! Pour l’ail, les fraises et les tomates, il faudra un peu de terre pour qu’ils puissent correctement pousser.

2 – Pour mieux manger : diminuez votre consommation de viande

La viande (BIO ou non) est naturellement chère. De plus, manger absolument tous les jours de la viande n’est pas spécialement bon pour la santé (surtout les viandes rouges et modifiées, tel que la charcuterie). De nombreux nutritionnistes expliquent que ne manger qu’une à deux fois de la viande par semaine est amplement suffisant pour combler vos besoins nutritionnels.

Voyez également le bon côté des choses : si vous faites de économies sur la viande (et vous en ferez si vous en achetez moins) vous aurez l’occasion de pouvoir acheter plus de fruits, de légumes et de laitages BIO ainsi que d’autres sources de protéines végétales. Sur le long terme, cela vous permettra de mettre en place un régime équilibré bon pour votre santé et – le plus important – sans exploser votre budget.

3 – Pour mieux manger : supprimez les produits transformés

Les plats et salades préparés sont peut-être pratiques et simples à faire, mais ils sont extrêmement chers (par rapport aux produits bruts) et peu adaptés à une alimentation saine. En effet, selon un article du site PasseportSanté, les plats préparés sont très gras, pleins d’arômes synthétiques et de colorants pour donner du goût. En moyenne, 2 morceaux de sucre sont ajoutés à chaque plat préparé1.

En achetant des produits bruts (sans que ces derniers ne soient forcément bios), non seulement vous faites des économies, mais en plus vous limitez votre consommation de conservateurs et de substances chimiques ajoutées. Alors pourquoi ne pas vous lancer dans la cuisine ? Peut-être que vous vous découvrirez une passion !

4 – Pour mieux manger : dirigez-vous vers les produits peu ou pas emballés

Les fruits et légumes sous cellophane, ou en barquette sont généralement plus chers que ceux disposez en vrac. En plus de payer le fruit, vous payez l’emballage et – ce qu’on appelle – le packaging. En ce qui concerne les viandes, il faut savoir que les barquettes dans lesquelles sont disposés vos filets de viande ou de poissons contiennent des perturbateurs endocriniens, voire même de l’aluminium, qui contaminent la viande2.

À cause de ces emballages, il n’est pas rare de payer des aliments « classiques » au même prix que des aliments BIO. Quitte à mieux manger, autant investir dans ce qui est réellement bon pour la santé.

5 – Pour mieux manger : privilégiez les aliments en vrac

Même les magasins BIO peuvent vous permettre de réaliser des économies. En effet, ces derniers proposent, très régulièrement, de nombreux produits disposés en vrac. Dans cette catégorie, vous retrouverez principalement des céréales, des légumineuses et des fruits secs. Vous ne payez que la matière brute et non son emballage, ce qui vous permet de faire des économies tout en ayant la possibilité de manger plus sain. Là encore, l’objectif est de vous pousser à cuisiner vos plats vous-même !

6 – Pour manger mieux : achetez uniquement ce dont vous avez besoin

Le BIO vous donne accès à une nourriture plus saine, sans pesticides et sans conservateurs. Cependant, le revers de la médaille est que cette même nourriture se conserve – de ce fait – moins bien. Ainsi, vous ne pouvez pas prendre d’aliments superflus sous peine que ces derniers ne pourrissent dans votre frigo. En prenant l’habitude de n’acheter que ce dont vous avez besoin, vous faites des économies.

Pour avoir tout de même des réserves, vous pouvez acheter ce que vous avez prévu de surgelé, stocké au congélateur. Vous pouvez également acheter des bocaux hermétiques, dans lesquels vous placerez votre farine, votre sucre, vos féculents (pâtes, riz) et fruits secs. Les légumes et les fruits devront être cuisines et consommés rapidement. Le mieux est donc de fractionner vos courses, d’y aller plus souvent dans la semaine, afin de ne pas risquer le gaspillage.

7 – Pour manger mieux : privilégiez les légumes de saison

Le marché BIO sera toujours plus accessible si vous vous tournez vers des produits de saison et locales. En effet, quand vous achetez des framboises ou des fraises en plein hiver (ce qui normalement, devrait être impossible en France), ces dernières sont généralement bourrées de pesticides, de conservateur, et sons beaucoup plus cher (vous payez dessus le prix du voyage).

8 – Pour manger mieux : intéressez-vous aux réductions en magasin

Systématiquement, lorsqu’un produit frais se rapproche de sa date de péremption et qu’il n’a pas été vendu, les grandes enseignes (classiques ou comme BIO) pratiquent des réductions allant de -30% à -50%.

Vous pouvez acheter plusieurs de ces produits et les congeler. Cela leur permettra d’être conservés plusieurs semaines. Si les produits comme la viande et le poisson doivent être consommé – au plus tard – le jour de leur date de péremption (sauf si congélation), ce n’est pas le cas des yaourts qui peuvent être consommés jusqu’à 2 semaines après cette fameuse date3.

9 – Pour manger mieux : Achetez vos aliments en gros

Ce point va légèrement à l’encontre du point n°6, mais vous allez comprendre. Pour les produits frais, il est effectivement conseillé de n’acheter que ce dont vous avez besoin, mais pour les produits qui peuvent se conserver très longtemps, (comme le riz ou les pâtes), vous pouvez acheter en gros. Concrètement, acheter un sac de riz de 20 kilos vous reviendra bien moins cher que si vous allez acheter votre pack de riz 500 grammes toutes les semaines. Vous pouvez également décider de partager l’achat avec vos amis. Cela vous permettra de faire des économies.

Pour l’achat en gros, vous pouvez vous tourner vers certains sites internet, tel que ou https://www.satnam.eu/index.fr.php pour les épices.

10 – Pour manger mieux : Attendez les fins de marché

Généralement, à la fin des marchés, lorsque les marchands rangent leurs stands, ils ont tendance à laisser de côté les fruits, légumes et autres produits abimés, qui auront du mal à se vendre. Vous pouvez ainsi négocier le prix d’une barquette, parfois à 1 euro ou parfois gratuitement. Même si ces aliments sont un peu abimés (ce qui n’est même pas toujours le cas) ils sont encore parfaitement mangeables et peuvent être conservés plusieurs jours. En plus de cela, vous évitez le gaspillage de – parfois – plusieurs kilos de nourritures !

Attention cependant : les fruits et légumes issus du marché sont rarement BIO, mais ils vous permettront de faire des économies et de vous pousser à manger plus sainement.

Bon à savoir : les aliments de récupération (comme les tomates) sont souvent bien mûrs et parfaits pour créer des sauces.

11 – Pour manger mieux : Adhérez à une AMAP

Une AMAP (ou Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) est, ce qu’on pourrait appeler un partenariat de proximité entre les agriculteurs d’une localité, des partenaires et un groupe de consommateurs, également local.

Une ou plusieurs fermes vendent des produits à des consommateurs sous forme de panier. Le consommateur paie à l’avance ce qu’il souhaite recevoir et vient récupérer son panier à un point de rendez-vous donné, généralement toutes les semaines. Généralement, plusieurs volumes de panier (plus ou moins gros) sont disponibles. Ces derniers sont généralement constitués par des bénévoles. Ils peuvent se composer, selon vos gouts, via internet, par mail ou encore par téléphone.

Le consommateur a alors accès à des produits frais de saison, presque systématiquement biologiques. Le prix est équitable autant pour le consommateur que pour le paysan et son exploitation.

Bon à savoir : toutes les AMAP ne proposent pas forcément des produits issus de l’agriculture biologique (nous vous conseillons de vous renseigner avant de passer commande), mais les produits vendus sont généralement de bien meilleur qualité que ce qui trouvable en grande surface. De plus, comme vous participez à un échange local, les paysans n’ont pas besoin de bourrer leurs aliments de conservateurs et de pesticides. Vous êtes gagnant sur tous les points !

Retrouvez ci-dessous, une vidéo reprenant les concepts de l’AMAP, de manière simple « Bien manger sans se ruiner, c’est possible ? ».

Bien manger sans se ruiner, est ce possible ?

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *