Et vous Docteur Alexandra Dalu, que faites vous pour être en forme?

Bonjour Docteur Alexandra Dalu, pouvez vous nous parler de vous?

Bonjour, je suis originaire du Havre, j’ai fait mes études à Paris V René Descartes Necker. J’ai toujours été attirée par les sciences, les arts et le sport avec une forte volonté de connaitre le corps humain, son fonctionnement et bien sûr les pathologies, j’aime aussi donner de l’énergie et construire, ce qui m’a amené à me diriger vers la médecine.

C’est un métier passionnant, où l’on apprend sans cesse, un métier où l’on fait des découvertes perpétuelles, ainsi nous sommes d’éternels étudiants et c’est ce qui me plait, car je suis curieuse et j’aime apprendre.

Par la suite, je suis devenue médecin urgentiste, métier que j’ai pratiqué pendant 10 ans. J’ai beaucoup aimé ce métier car il demande beaucoup d’énergie, de concentration et que l’on est toujours dans l’action. Puis j’ai décidé de revenir vers ma première passion et tout ce qui touche à la nutrition e la micro nutrition, aux troubles du sommeil, à l’endocrinologie (hormones) ainsi que la médecine anti âge. J’ai pu aussi travailler sur la gestion de la douleur et l’amélioration des performances physiques et mentales, ce qui est extrêmement enrichissant.

Intéressant, appliquez vous à vous même vos conseils médicaux?

Oui, bien sûr, car d’une part je suis sportive dans l’âme et d’autre part je suis aussi adepte de bonne nourriture depuis mon enfance. J’ai opté pour une alimentation de type Paléo, la version soft du cétogène avec beaucoup de fruits et légumes, du riz, des lentilles, de la viande, du poisson, des crustacés et très peu de sucres. Je ne bois jamais de soda ni ne consomme de bonbons, de junk food et je prends des compléments alimentaires de façon adaptée.

Comment en ressentez vous les bienfaits?

Cela me permet de rester plus concentrée et plus équilibrée, à la fois dans ma vie professionnelle et privée. Les médecins vivent un stress intense de par leur métier et leur responsabilité. Ce type d’alimentation et d’hygiène de vie permet de garder un poids stable et d’appréhender la vie et ses aléas de la façon la plus sereine qui soit. Et si ce n’est pas possible, j’essaie de ne pas trop m’en vouloir! Personne n’est infaillible, il faut savoir accepter ses échecs et écouter son corps. Si je suis fatiguée ou lasse, je regarde un bon film après avoir fait une longue marche dans mon parc préféré histoire de me ressourcer!

Enfin, comment êtes vous devenue écrivain?

J’écrivais déjà des histoires quand j’étais enfant et ma vie professionnelle m’a amenée à écrire ce livre (ndlr les 100 idées qui vous empêchent d’aller bien) puis le deuxième dans la foulée. J’ai remarqué que mes proches, amis, famille et patients me posaient souvent les mêmes questions. J’ai donc pensé que les informations sur la santé véhiculées sur les réseaux sociaux n’étaient peut être pas suffisamment claires et qu’écrire un livre permettrait de répondre à ces interrogations. J’ai également voulu être dans le concret et livrer une astuce à pratiquer chez soi. J’ai voulu écrire un livre facile à lire et rapide car les gens ont moins de temps pour tout faire, un livre qui soit accessible à tous en parlant de tous les grands thèmes : sommeil ,cerveau, intestin, nutrition, sport… J’avais aussi à coeur de donner certaines contre vérités comme le fait que ce soit le sucre qui endommage le corps alors que le gras est bon pour rester jeune et en forme, que le régime restrictif ne sert à rien avec enfin,l’explication scientifique de ce qu’est le yoyo et qu’il ne sert à rien non plus de se coucher tôt pour être moins fatigué si l’on est petit dormeur, ce qui est mon cas.

Merci Alexandra!

Merci à vous!

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *