Les avantages et les dangers du régime Paléo

Les personnes soucieuses de leur poids ont vu apparaître il y a quelques temps un tout nouveau mode d’alimentation : le régime dit Paléo. Mais ce mode d’alimentation est il vraiment nouveau? Pas vraiment puisque ce dernier se base sur un principe simple : Se rapprocher le plus possible de la nourriture de nos ancêtres. Ainsi, dans le régime paléo certains aliments sont à proscrire tandis que d’autres sont à privilégier. Afin d’en savoir plus sur ce régime nous avons réuni les informations principales. Vous découvrirez au travers de cet article les différents bienfaits et les vertus du régime paléo, son fonctionnement ainsi que ses éventuels danger.

Bienfaits et dangers du régime paléo

Le régime Paléo aux origines

Concrètement, on ne peut pas dire que ce régime a été créé par quelqu’un puisqu’il se base sur ce que les premiers êtres humains mangeaient. Néanmoins, différents professionnels de la santé ont décidé de faire de plus amples recherches sur le sujet. Le premier d’entre eux est le Dr S. Boyd Eaton qui, en 1985, a tenté de mettre en lumière le lien qu’il y avait entre l’alimentation du passé et l’absence de maladie dégénérative.

Une dizaine d’années plus tard, le Dr Jean Seignalet utilise les recherches de son prédécesseur afin de mettre en évidence l’importance du changement de nourriture pour lutter efficacement contre des maladies telles que la sclérose en plaque ou bien l’arthrite rhumatoïde. Mais le mouvement Paléo moderne se base principalement sur un livre publié par Loren Cordain et qui met en exergue parmi les différents régimes existants, celui qui serait le plus adapté pour notre époque actuelle.

Le terme Paléo nous vient du mot « paléolithique » qui désigne l’époque où est apparu le mode d’alimentation que nous évoquons aujourd’hui. Cette ère se situe environ il y a environs 40 000 ans. Il semblerait que la cuisson soit apparue à cette époque-là même s’il est certain que la plupart des aliments se consommaient crus. À noter qu’il existe toujours une discorde entre les adaptes du régime Paléo sur la nécessité de faire cuire les aliments ou bien de les consommer crus. Une majorité d’adeptes opterait cependant pour une cuisson douce.

Quels sont les principes du régime paléo ?

Outre le fait de faciliter la perte de poids et plus particulièrement la perte de masse graisseuse, le régime paléo vise également à prévenir certaines maladies et à améliorer les performances sportives. On constate d’ailleurs différents profils de personnes qui se mettent à suivre ce régime et elles n’ont pas toutes dans l’objectif de mincir.

Dans un premier temps, le régime paléo va venir influer sur la perte de poids en évitant la consommation d’aliments riches en glucides tels que le pain et les pâtes. Ce changement pourra également avoir un effet bénéfique sur votre foie en le soulageant notamment de sa charge de graisse habituelle. En proposant à ses adeptes de suivre une alimentation saine et naturelle, le régime paléo viendra également jouer un rôle dans la lutte contre les maladies chroniques. En plus de cela, ce nouveau type d’alimentation vise à améliorer la forme physique en jouant par exemple un rôle bénéfique sur la qualité du sommeil, sur l’amélioration des performances (physiques et intellectuelles) et sur la sensation de bien-être.

Régime Paléo, quels sont les aliments autorisés et les aliments interdits ?

Si vous souhaitez essayer le régime Paléo, vous allez devoir faire un tri considérable dans vos réserves de nourriture et envisager vos listes de courses d’une nouvelle façon. En effet, vous devez dire adieu aux céréales telles que le blé, le riz, le maïs, les pâtes, le pain, la semoule, le boulgour, les céréales du petit-déjeuner ou bien encore les farines de tout type. Les sucres et les féculents sont également à proscrire, vous devez donc tirer un trait sur les pommes de terre, les petits pois, le quinoa, la confiture industrielle, le sucre en poudre, les bonbons ou bien encore les sirops.

Les légumineuses sont également à mettre à la poubelle, parmi elles on retrouve les lentilles, les haricots blancs, les pousses de soja et les pois chiches. Oubliez également l’huile, qu’elle soit de tournesol, d’arachide, de maïs ou bien de colza. Vous devez également faire une croix sur tout ce qui est soupe en boite, sauce toute prête, ketchup, chips et préparation pour dessert.

Pour continuer sur la liste des aliments interdits, vous allez devoir faire un petit tour dans votre réfrigérateur. Le lait, les fromages, les yaourts, la margarine et les crèmes-dessert sont à mettre à la poubelle tout comme les jus de fruits et les sodas. Dans votre congélateur, vous allez devoir enlever les pizzas, les quiches, les tartes, les petits fours, la crème glacée et toute autre aliment qui n’est pas autorisé dans le régime Paléo.

Concrètement, pour que votre régime soit efficace, vous allez devoir consommer essentiellement des produits dits « autorisés ». Parmi eux on retrouve la viande fraîche et les viandes surgelées comme le poulet, le boeuf, l’agneau mais aussi les œufs, les poissons et les fruits de mer. Au niveau des végétaux, vous pouvez faire le plein de fruits et de fruits sec (à noter que les fruits surgelés sont autorisés). N’oubliez pas non plus d’acheter des légumes frais. Dans votre régime, vous pouvez également inclure ce que l’on appelle des bonnes graisses comme par exemple la graisse de canard, l’huile d’olive ou bien l’huile de coco. Vous pouvez également ajouter sur votre liste de courses tout ce qui est amandes, noix de cajou, noisettes et épices.

Dans le régime Paléo, il existe également des aliments « à consommer avec modération ». C’est notamment le cas des avocats, du thé, du café ou bien de toutes boissons alcoolisées.

Quels sont les bienfaits du régime Paléo ?

Comme nous l’avons vu précédemment, cette nouvelle façon d’envisager son alimentation pourra permettre d’accéder à différentes vertus. Une personne suivant un régime paléo pourra par exemple réduire le risque de développement de maladies dégénératives. Ce point est notamment dû à la baisse de la consommation de glucides et à l’apport important d’aliments contenant des antioxydants, des vitamines, des minéraux ou bien encore des phytonutriments. Le régime Paléo pourra également venir jouer un rôle sur la diminution des douleurs inflammatoires et réduire le risque d’apparition de maladies cardiaques.

La tension artérielle sera également réduite et le cholestérol et la glycémie seront régulés de façon optimale. Il a également été constaté une disparition des problèmes de digestion et de reflux d’acidité qui sont souvent en lien avec une alimentation non adaptée.

D’un point de vue physique, on remarque également chez les personnes qui suivent ce régime une amélioration de la qualité de la peau ainsi que des dents en meilleure santé. Le Paléo viendra également jouer un rôle sur le sommeil en le rendant plus profond et plus récupérateur. Les sportifs pourront aussi bénéficier de muscles plus forts et d’os en meilleure santé. Ces points viendront jouer un rôle considérable sur l’amélioration des compétences sportives.

Pour finir, le régime Paléo pourra devenir un véritable allié pour les personnes qui souhaitent perdre du poids. En plus de vous aider à atteindre vos objectifs, ce régime vous permettra également prévenir les problèmes de santé qui sont généralement en lien avec le surpoids ou bien l’obésité.

Les dangers du régime Paléo

Vous l’aurez sans doute deviné, s’astreindre à un tel régime n’est pas sans danger. Tout d’abord, vous devez prendre conscience que la perte de poids que ce nouveau mode d’alimentation vous propose est généralement à court terme. Pour pouvoir rester au poids que vous désirez, il vous faudra suivre ce régime au quotidien. En effet, la majorité des bienfaits que propose le paléo sont destinés aux personnes qui adoptent définitivement cette façon de se nourrir. Vous devrez donc opter pour ce régime sur le long terme et faire en sorte de changer vos habitudes et de prendre goût à ce nouveau mode d’alimentation.

Avant de vous lancer dans ce nouveau mode de vie, réfléchissez bien. Il peut être compliqué de suivre tout au long de sa vie un régime paléo strict, vous devez donc être certain de le vouloir et d’en être capable. Concrètement, vous devez prendre en considération que personne ne peut arriver à changer l’intégralité de son alimentation du jour au lendemain. Vous devez prendre le temps de réfléchir et de vous adapter progressivement au régime Paléo.

Régime paléo et cholestérol

Certains estiment que le régime Paléo est trop gras et qu’il pourrait favoriser le cholestérol. Même si l’amélioration de ce dernier est un bienfait avancé par les adeptes du Paléo, il dépend bien souvent du type de viande que la personne consomme. Dans le livre Paleo Diet de Cordain, il est recommandé de privilégier les viandes maigres et de ne pas trop consommer d’œufs afin de ne pas voir apparaître ce type de souci.

Certains apparentent le régime Paléo à un régime hyper-protéiné qui viendra jouer un mauvais rôle sur les reins. Effectivement, chez les personnes qui décident d’enlever toutes les formes de sucre de leur alimentation, il se peut qu’un état de cétose survienne. Pour prévenir ce trouble, il est impératif de ne pas faire l’impasse sur les fruits et les légumes.

En suivant un régime Paléo, vous devez également être particulièrement vigilant à votre taux de calcium. N’oubliez pas que vous êtes en train de supprimer tous les produits laitiers de votre alimentation et cela pourra avoir des conséquences sur votre organisme. Pour être certains de ne pas avoir de carences, ne faites pas l’impasse sur les aliments qui contiennent du calcium comme par exemple les légumes ou bien le poisson.

Si vous habitez dans un endroit où le soleil ne pointe pas souvent le bout de son nez, vous devez également être vigilant aux carences en vitamine D. En effet, si le soleil ne vient pas vous apporter cet élément, votre alimentation sera trop pauvre pour vous en proposer une dose conséquente.

Même si la liste des aliments autorisés peut sembler restreinte, vous devez impérativement varier les aliments que vous consommez. Si vous ne le faites, vous vous exposez à un déficit nutritionnel certain.

En résumé, le régime Paléo présente bien entendu des bienfaits qui apparaissent si l’on fait les choses bien. Si vous craquez régulièrement et que vous faites des écarts à votre régime, vous pouvez être certain de ne pas voir les résultats que vous attendiez. En prenant en compte que ce régime présente également des dangers, vous devez adapter parfaitement votre alimentation pour ne manquer de rien. En effet, des carences pourront avoir des conséquences plus que néfastes sur votre organisme. Comme nous l’avons dit précédemment, il se peut qu’un mauvais dosage des différents aliments entraîne un trop faible apport en glucides et donc des problèmes de reins. Avec le régime Paléo, vous n’êtes pas non plus à l’abri de l’effet Yo-Yo, surtout si vous avez l’habitude de faire quelques écarts. À noter que si vous adoptez ce régime pour maigrir, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur une activité physique régulière qui viendra vous épauler dans votre recherche du poids idéal.

À qui s’adresse le régime Paléo ?

Vous l’aurez certainement compris, tout le monde n’est pas en mesure de suivre un régime Paléo. En effet, ce nouveau mode de vie doit résulter d’un choix réfléchi et d’une volonté de changer radicalement son alimentation. Si vous souhaitez simplement perdre quelques kilos, il est fort probable que ce régime ne soit pas le mieux adapté.

Nouveau mode de vie?

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le régime Paléo n’est pas une solution miracle pour avoir un corps de rêve ou des performances physiques optimales. L’adoption de ce nouveau régime alimentaire est une mode de vie à part entière. Ce n’est pas anodin de supprimer de votre quotidien la majorité des aliments que vous consommez. Pour faire un test simple, vous pouvez vous mettre dans votre cuisine et regarder les aliments qu’y se trouvent autour de vous. La plupart d’entre eux seront certainement à jeter si vous décidez d’adopter un mode de vie Paléo. Alors, êtes-vous prêt ?

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *