Compléments alimentaires pour la forme et le bien-être

Les meilleures alternatives au sucre blanc

Le sucre blanc que nous trouvons dans le commerce n’est pas vraiment un compagnon de route idéal pour notre alimentation. Ce dernier, tellement raffiné, est en effet assez peu intéressant pour l’organisme… Il s’agit peut-être d’une petite douceur que vous aimez avec votre café ou pour agrémenter certaines préparations, mais le sucre blanc raffiné est composé quasi-exclusivement de saccharose, c’est à dire un cocktail de calories qui n’apportent rien au corps… mais sont particulièrement addictives. Voilà pourquoi le sucre possède un indice glycémique qui peut exploser le plafond (70). Un pic d’insuline, cela n’a rien de très bon… Lorsque l’on sait que la consommation par personne avoisine les 100g de sucre par jour dans nos pays occidentaux, il y a de quoi s’alarmer ! En moyenne, les ménages français achètent quelques 35 kg de sucre par an ! Un chiffre inquiétant alors que la moyenne mondiale est de 20 kg… mais entre les apports directs (le petit morceau de sucre dans le café ou le sucre en poudre dans un yaourt) et les apports indirects (biscuits et autres boissons et préparations), il est temps de limiter votre consommation de sucre. Heureusement, il existe de nombreuses alternatives faciles d’accès. Nous en listons pour vous ici une sélection.

Par quoi remplacer le sucre blanc?

La stévia

Originaire d’Amérique du sud, notamment de Bolivie, la stévia est disponible tant sous forme de poudre que sous forme liquide, bien que ce soit le plus souvent sous sa forme liquide qu’on la retrouve vendue dans les supermarchés. Il s’agit d’un édulcorant dont le goût se rapproche du sucre mais avec deux grands avantages : pas de sucre ni même de calorie ! Le pouvoir sucrant de la stévia est plus de 100 fois supérieur au sucre blanc classique, ce qui suppose un recours limité pour les préparations. N’allez pas ajouter autant de stévia que vous ne mettiez de sucre dans un gâteau (la dose recommandée est de 4 mg / kg pour un adulte), quelques gouttes suffisent ! Autres atouts de la stévia, puisque l’on parle de cuisine : elle supporte très bien les cuissons au four sans dégradation. Mieux, une fois consommée, elle n’engendre pas de pic de glycémie comme le sucre blanc. L’extrait de feuille de stévia est une vraie alternative au sucre blanc, facile à acheter et à intégrer dans votre vie quotidienne.

Le sucre de canne

Le sucre de canne, aussi appelé sucre complet ou encore “sucre intégral” est le sucre qui n’a pas été raffiné. Sans le processus de blanchiment, le sucre de canne possède une vraie richesse dans sa composition : il possède des minéraux, des vitamines et des protéines. Le potassium, le magnésium et le calcium s’y retrouvent également en forte concentration. Pourquoi est-il de couleur brunâtre, à la limite du caramel ? Notamment grâce à sa forte teneur en fer, presque 50 fois supérieur au sucre blanc. Mais ce sucre non-raffiné est-il plus dangereux pour nos dents ? Puisqu’il est plus “brut”, il risque d’entraîner des caries ? Non. C’est même plutôt l’inverse. Les oligo-éléments qu’il contient agiraient même comme un protecteur.

Le miel

Vous avez sans doute un pot de miel dans un placard, ramené par votre grande-tante lors d’un voyage, ou par vous-même de passage par une ville reconnue pour son miel artisanal. mais, depuis, le miel reste dans le placard… Il faut dire qu’il a mauvaise réputation, avec son indice glycémique comparable au sucre blanc (le miel d’acacia possède un IG de 35 et le miel de fleurs un IG de 80). Mais attention, pour autant, le miel reste moins calorique que le sucre raffiné, et possède une action positive sur l’organisme. Le miel fournit divers minéraux, vitamines et acides aminés.. Ainsi, on lui associe des vertus pour la stabilisation de la microflore intestinale. Il est aussi un acteur préventif contre certains troubles, et notamment des maladies neurodégénératives. Allez donc chercher ce pot de miel et honorez-le, avec modération. Attention toutefois au miel de synthèse qui est un miel totalement industriel créé à partir de… sucre! Choisissez donc un miel de fleur d’abeille, les marques honnêtes n’oublieront certainement pas de le stipuler sur leurs pots.

Le sirop d’érable

Le sirop d’érable correspond à la sève de l’érable, et nous vient bien souvent du Québec. Il est assez proche du sucre blanc, avec un indice glycémique inférieur (65) mais il est surtout une bonne source de vitamine B, de manganèse ou encore de zinc. A consommer avec modération, mais idéal pour remplacer le sucre blanc dès que vous le pouvez pour vos préparations alimentaires.

Le sirop d’agave

Encore confidentiel il y a quelques années, le sirop d’agave est issu d’un cactus du Mexique. S’il peut ressembler au miel au premier abord, le sirop d’agave est toutefois assez neutre en matière de goût. Il possède un pouvoir sucrant supérieur au sucre blanc raffiné, ce qui signifie que 100g de sucre peuvent être remplacés par environ 60 à 70g de sirop d’agave. L’indice glycémique du sirop d’agave est variable, mais il est possible de trouver des préparations avec un IG de 15 seulement ! Pas de pic glycémique, une prise de poids limitée, et aussi des risques cardio-vasculaires réduits.

Plus d’excuse à présent pour ne pas préférez ces alternatives beaucoup plus saines au sucre blanc, vous avez le choix!

Partager cette publication



2 thoughts on “Les meilleures alternatives au sucre blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *