Compléments alimentaires pour la forme et le bien-être

Quels sont les aliments les plus riches en protéines végétales

Les aliments végétaux qui contiennent le plus de protéines

À propos des protéines végétales

Les protéines occupent une place de premier choix dans notre alimentation. Elles sont très souvent citées chez les sportifs qui recherchent une meilleure construction musculaire et plus d’énergie et de récupération ainsi que chez les personnes souhaitant perdre du poids. Cependant, nous avons souvent tendance à oublier que les protéines ne se trouvent pas uniquement dans les aliments d’origine animale comme la viande, les œufs ou le poisson.

Sans pour autant devenir végétalien, suivre un régime protéiné tout en se passant de viandes et d’œufs ou varier ses sources de protéines est tout à fait possible voire souhaitable pour un meilleur équilibre alimentaire. Les légumineuses sont par exemple des aliments qui permettent de puiser une grande quantité de protéines d’origine végétale mais elles ne sont pas les seuls.

Voici le classement des aliments végétaux les plus riches en protéines.

La spiruline, une excellente source de protéines

Championne de la catégorie : la spiruline. En fonction de sa qualité, pour 100 grammes de spiruline, l’on peut tirer jusqu’à 70 grammes de protéines, soit une teneur d’environ 70 %. Il s’agit de algue qui détient le record de tous les aliments végétaux riches en protéines. Cette plante contient de nombreux autres micronutriments, notamment des vitamines, des oligo-éléments, du calcium, des minéraux, du fer et du magnésium. La spiruline présente des propriétés thérapeutiques témoignées, entre autres, par ses effets satiétogènes (autrement dit « coupe faim »), qui sont excellentes pour un traitement anti-obésité.

Le soja, utilisé souvent en remplacement du lait de vache

Très riche en protéines, le soja contient plus de 35 grammes de protéine pour 100 grammes de graines. Il constitue une alternative à la viande de bœuf pour ceux qui suivent un régime alimentaire sans viande animale, voire même au lait de vache dans la préparation de certains yaourts par exemple. Tandis que pendant très longtemps des chercheurs ont affirmé que la consommation de protéine de soja était d’une grande aide pour les culturistes qui souhaitaient développer efficacement leur masse musculaire, de nouvelles études sont venues alimenter la controverse. En effet, selon de nouvelles études réalisées, la présence importante d’œstrogènes (hormones femelles) contenus dans le soja viendrait contrer ces effets. Nous recommandons donc à ce titre une alimentation modérée en soja.

Les graines de courges, pour une alimentation saine

Qu’elles soient consommées légèrement grillées ou natures, les graines de courge sont conseillées pour combler une carence en protéines. Pour une portion de 100 grammes de ces graines, vous pouvez tirer jusqu’à 25 grammes de protéines. Elles sont souvent incorporées dans les produits de boulangerie comme le gâteau sec ou le pain pour dissimuler son goût assez amer. Les pépins de courge sont indiqués également dans le traitement de l’hyperplasie de la prostate, les troubles causés par la ménopause et les inflammations articulaires.

L’arachide, bonne pour le cœur

Le beurre d’arachide apporte le même taux de protéines que les pépins de courges, soit 25 grammes pour 100 grammes d’arachide. Riche en vitamine B3, potassium, phosphore et zinc, cette noix réduit considérablement le risque d’accident cardiovasculaire. Utilisée souvent comme huile, elle est aussi souvent consommée avant un entraînement d’endurance ou de musculation pour l’énergie qu’elle procure. L’efficacité de l’arachide est cliniquement prouvée pour favoriser une bonne santé du cœur et de la circulation sanguine. Le beurre de cacahuète contient de bonnes graisses (acides gras insaturés) qui aident à abaisser le taux de mauvais cholestérol et à augmenter le bon.

Par ailleurs, les amandes sont elles aussi riches en protéines (21 grammes/ 100 grammes) et constituent un bon en-cas.

Le haricot Azuki, un petit haricot rouge aux multiples vertus

Au même titre que l’arachide et les graines de courges, le haricot Azuki est une légumineuse qui contient un taux élevé de protéines, soit 25 grammes pour 100 grammes. Il est associé souvent aux autres légumineuses comme les pois chiches ou les lentilles, mais se singularise par le fait qu’il a un goût plus savoureux. Le haricot Azuki contient plusieurs vitamines, des fibres, des glucides, des lipides et aussi des antioxydants. Il constitue un excellent complément alimentaire en cas de malnutrition.

Les pois chiches, idéal pour les sportifs végétariens

Pour leur teneur élevée en protéines (19 grammes pour 100 grammes) mais aussi et surtout leur haute teneur en glucides facilement assimilables, les pois chiches sont un excellent aliment pour combler une alimentation sans viande. Utilisé dans le couscous ou bien pour faire du houmous, le pois chiche est aussi riche en vitamines et minéraux. Parmi ses nombreuses qualités, on peut également souligner le fait qu’il est bénéfique pour une bonne santé intestinale et pauvre en matière grasses.

Partager cette publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *